Home Authors Postés parAurélien

Aurélien

Aurélien
129 ARTICLES 2 COMMENTAIRES
Passionné de Web & de voyages, je suis le fondateur de Memotrips.com, un service permettant de créer des carnets de voyage connectés.

0

Voyager tout en faisant une bonne action au profit d'associations. Vous en rêviez, ils l'ont fait! On vous présente Solikend.

Solikend est un nouveau site web qui propose une offre solidaire étonnante : réserver des nuits dans une sélection d’hôtels de rêve dont le montant est 100% reversé au profit d’associations.
Surprenant ? Ce concept solidaire inédit, soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du dispositif Tourisme Innovant, a été imaginé et conçu par une jeune équipe basée à Biarritz.

Le principe : des hôteliers aux valeurs citoyennes se mobilisent en offrant gracieusement des nuitées pour la solidarité. Pour en profiter, vous réalisez une réservation dont le paiement est intégralement reversé à l’association de votre choix.

Ainsi, 7 établissements de la région dont Les Baigneuses à Biarritz, La Villa Seren à Hossegor ou bien encore Le Boutique Hôtel à Bordeaux se lancent dans l’aventure pour apporter leur aide à 3 associations hautes en valeurs : La Croix Rouge, Life is Rose et du Flocon à la Vague. Pour ces hôteliers, il s’agit de mettre en place une démarche solidaire dans un cadre RSE, tout en bénéficiant d’un intérêt promotionnel sur l’opération et d’une valorisation de leur image de marque.

Intéressé ? Rendez-vous sur www.solikend.com pour découvrir les 7 hôtels participants, et réservez vos premières nuits solidaires entre le 24 janvier et le 15 mai 2018 !

 

0

Chaque année, le Brésil accueille des millions de voyageurs qui séjournent dans la ville de Rio de Janeiro afin de profiter pleinement de ses belles plages. Mis à part les stations balnéaires de cette municipalité, ce pays possède d’autres attractions touristiques fascinantes.

Le Brésil, une adresse par excellence pour les amoureux de croisières

Vous aimez faire des croisières dans un cadre paisible et exceptionnel ? Lors de vos voyages Brésil, vous pouvez effectuer une activité de ce genre dans la baie de Guanabara. Il serait encore plus intéressant si vous naviguiez dans un bateau qui vous propose des services de restauration. De cette façon, vous vivrez un véritable moment de détente et de farniente tout en goûtant à diverses spécialités locales. Durant votre parcours, vous aurez une vue à couper le souffle sur la ville de Rio de Janeiro et ses différents sites touristiques tels que le mont du Pain de Sucre, la plage de Copacabana, le quartier d’Urca ainsi que la statue du Christ Rédempteur. Cette promenade maritime vous donne également l’occasion d’admirer la station balnéaire de Niterói, la forteresse d’Anhatomirim, etc.

Faire une randonnée pédestre dans l’immense jungle amazonienne

Le Brésil est une destination de prédilection pour les amoureux de la nature. En effet, durant votre séjour dans ce pays, vous avez l’opportunité de réaliser une randonnée au cœur de l’Amazonie, l’une des plus grandes forêts tropicales de la planète. Afin d’explorer cette jungle dans les meilleures conditions lors de vos voyages Brésil, il est préférable de vous faire accompagner par un guide local. Celui-ci vous aidera, par exemple, à trouver différentes espèces d’animaux difficiles à débusquer. Il vous enseignera également diverses méthodes pour survivre en plein milieu sauvage comme soigner une diarrhée par l’intermédiaire de quelques lianes, construire un abri avec des branches, etc. Pendant votre périple dans ce lieu naturel, vous vivrez un dépaysement total, car vous n’entendrez que des cris de singes ou d’oiseaux et vous ne verrez autour de vous que d’innombrables arbres verdoyants de toute sorte.

Découvrir l’une des plus grandes fêtes du Brésil

Mis à part les croisières de plaisance et la randonnée pédestre, le Brésil possède d’autres atouts pour vous séduire. En effet, ce pays organise chaque année des évènements, dont l’un des plus impressionnants est le carnaval de Rio de Janeiro. Celui-ci a lieu tous les ans pendant les 4 jours précédant le mercredi des Cendres. Quand vous assisterez à cette fête lors de vos voyages Brésil, vous verrez, dans les rues, beaucoup de gens qui dansent au rythme des batucadas. Si vous le souhaitez, vous pouvez leur rejoindre et profiter d’un instant de gaieté et de distraction avec eux. Au cours du carnaval, vous aurez aussi l’occasion de contempler des défilés de chars allégoriques bien décorés dans le sambodrome (une avenue entourée de gradins). Vous y trouverez également des personnes portant des costumes faits à partir d’os, de paillettes et de plumes, offrant alors un spectacle de couleur et de lumière.

0

Après pendant 3 ans sur un poste de consulting dans le secteur de la chimie, Nicolas Tranchant décide de s’orienter vers le tourisme, secteur qu’il ne connaissait pas. A travers ces voyages, il a été confronté à un problème récurrent et partagé par ses proches : le tourisme privé et le tourisme d’affaires perdent le côté humain. Il a alors l’idée de faire sortir les touristes des sentiers battus grâce à sa plateforme : Widetrip.

Ce site web permet aux touristes de s’immerger dans une culture plus locale. Une année complète a été nécessaire pour développer le site web et surtout dénicher une centaine d’expériences en Ile de France, auprès de professionnels ou d’amateurs (des guides autour d’une passion) désireux de faire partager leur passion à des touristes de passage. Il est effectivement important de proposer au lancement d’une marketplace comme Widetrip des visites et artisans pour ne pas donner aux visiteurs une impression de coquille vide.

Au-delà des traditionnels guides, la plateforme propose également de partager un moment avec des artisans (par exemple un brasseur de bières). Ces rencontres entre locaux et touristes permettent de créer du lien social et intergénérationnel.

La prestation est proposé aux particuliers mais également aux entreprises souhaitant proposer à leurs salariés un team building original à travers par exemple une chasse aux trésors dans un quartier particulier de Paris.

Une campagne de crowdfunding a été menée durant l’été 2017 sur le site Ulule.  Les objectifs ont été largement dépassés puisque le projet a été financé au hauteur de 114%. Cette campagne permettra de rendre les activités accessibles à tous, et de s’étendre au-delà de l’Ile de France.

0

Chez Memotrips, on aime les carnets de voyage digitaux, mais pas uniquement. Pour preuve, nous allons vous parler aujourd’hui d’un carnet de voyage papier.

Il n’est pas très numérique ni web 2.0, et pourtant c’est un phénomène sur les réseaux sociaux et dans l’éco système du voyage. De la même manière que des applications mobiles comme PackKing, il vous aide à faire votre checklist avant de partir et enregistrer les lieux que vous voulez visiter. Hyper précis et sur mesure. Comme sur votre application préférée nommée Memotrips, on peut y consigner les meilleurs moments de son périple, photos à l’appui, et les partager : beau et pratique. Oui mais … le bullet journal (« bujo » pour les intimes) est un carnet papier.

Cet agenda à personnaliser, que l’on soit minimaliste ou très créatif, existe désormais en version voyage. Le principe : laisser libre cours à son imagination pour organiser et illustrer son carnet en piochant, pourquoi pas, l’inspiration sur les réseaux sociaux et dans les milliers de carnets de voyage publics disponibles sur Memotrips.

De nombreux accros au « bujo » de voyage, un premier pas vers la digital detox ? Bullet time Journal de voyage est disponible sur la Fnac, Cultura, Amazon, etc. pour moins de 10 €.

0

Peux-tu te présenter en 140 caractères ?

Hugo Bazin, voyageur aguerri mais surtout co-fondateur de tictactrip !

Explique-nous ton concept ?

TicTacTrip est un comparateur de bus, train et covoiturage proposant des trajets uniques à des prix introuvables ailleurs. Des trajets tels que Paris-Lecce sortent à partir de 50€ sur tictactrip.eu, soit 5 fois moins que sur d’autres comparateurs. Des villes non reliées entre elles auparavant le sont aujourd’hui grâce à notre mapping de l’Europe unique. Par exemple, un Perpignan-Bayonne est disponible en bus chez nous !

Comment l’idée t’est-elle venue ?

J’ai rencontré mon associé Simon lors de mon master en entreprenariat. Nous avions tous les deux l’envie de conduire un business dans le secteur touristique et notre rencontre a concrétisé cette idée et donné naissance à tictactrip !
De par nos expériences de voyages, nous nous sommes rendus compte qu’il était compliqué de trouver le meilleur prix et la manière la moins chère d’aller d’une ville A à une ville B.
Nous perdions notre temps sur plusieurs sites, essayant de combiner les moyens de transport à la mano, faisant une estimation souvent fausse du prix total du trajet.
Pour nous faire une place sur le marché du voyage, nous avons remarqué une faille au sein des comparateurs : que ce soit comparateur de bus, avion ou même multimodal, aucune combinaison entre les moyens de transport n’était effectuée. Comment être sûr que l’on bénéficie des meilleurs prix si l’on ne nous propose pas pas l’ensemble des possibilités existantes ?

Qui est derrière ce projet ?

Simon Robain, CEO et co-fondateur, data scientist qui crée les algorithmes de maximisation de trajets, geek amoureux de l’aventure.
Hugo Bazin, COO, co-fondateur, business développer qui négocie tout ce qu’il peut pour proposer les meilleurs tarifs à nos clients, un aventurier amoureux de la nature.
Nous formons aussi une équipe de stagiaires motivés dans différentes spécialités pour nous aider à développer le projet.
Notre point commun ? Nous sommes tous passionnés de voyages !

Les chiffres clés ?

Tictactrip c’est :

  • 3 700 villes ;
  • 31 pays d’Europe ;
  • 50 millions de liaisons ;
  • plus de 200 entreprises partenaires.

Les actus à venir ?

La nouveauté imminente est l’intermodalité. Il sera très bientôt possible de réserver un trajet combinant différents moyens de transports afin de relier les petites villes aux plus grandes agglomérations de toute l’Europe de la meilleure façon possible.

Un dernier mot ?

Voyager est si enrichissant, partir devrait être simple et accessible à tous. C’est notre philosophie et c’est en ce sens que nous développons tictactrip.
A plus dans le bus ! A demain dans le train ! Bon partage en covoiturage ;)

0

Alors que nous nous apprêtons à fêter le nouvel an, Memotrips vous propose de découvrir quelques manières insolites de fêter la nouvelle année partout dans le monde. Disclaimer : vous trouverez peut être votre réveillon un peu trop tranquille à coté!

Thailande – Songkan

Pour les bouddhistes, le jour de l’an est le 13 avril. C’est à cette date que débute le festival de Songkan durant 3 jours. La tradition était de déposer de l’eau parfumée sur la main des anciens et des bouddha. Peu à peu, la tradition s’est transformée en bataille d’eau géante, à coup de sceaux et de pistolets à eau. Dans certaines villes, il y a même des pickups qui sillonnent les villes pour approvisionner les personnes en «munition aquatique».

Roumanie/Moldavie – La danse des animaux

En Roumanie, il y a de nombreuses traditions pour fêter le nouvel an. « La danse des animaux » se déroule dans le nord du pays. Là-bas, il n’est pas rare de croiser des gens déguisés en ours et en chèvre dans le but de danser!

Ecosse – Hogmanay

Place aux pyromanes! En Ecosse, on célèbre le nouvel an par le feu. Quand certains mettent le feu à des tonneaux en bois en haut des collines, d’autres défilent dans la rue avec des torches enflammées. Dans la ville de Stonehaven, les habitants mettent le feu à de grosses boules de papier journal qui agitent au-dessus de leur tête.

Pérou – Les poupées du Pérou

Les péruviens fêtent leur nouvel an grâce à des feux d’artifices. La tradition supplémentaire, c’est de bruler des poupées de célébrités (souvent des politiciens) pour évacuer sa frustration. A la base il s’agissait de bruler les soucis de l’année. Et puis cela a été détourné!

Bleigieben – Allemagne/Autriche/Finlande

Dans ces pays, il se vend des kits comprenant un plomb, un bruleur et une cuillère. La tradition est de faire chauffer un morceau de plomb dans une cuillère jusqu’à ce qu’il fonde. Puis on jette le métal dans un verre d’eau afin qu’il prenne une forme. Cette forme permet de faire une prédiction en fonction de la signification issue d’une liste officielle.

Afrique du Sud

En Afrique du Sud, on jette des objets par la fenêtre, mais pas n’importe quels objets ! Cette coutume est pratiquée par très peu de personnes. Quelques semaines avant le nouvel an, les habitants d’un quartier de Johannesburg montent leurs appareils électroménagers usagers sur les toits des immeubles. Le 31, tout le monde jette ses appareils par terre … depuis le toit des immeubles. Autant dire qu’il ne fait pas bon être dans la rue à ce moment-là! Des dizaines de personnes sont blessées chaque année, malgré l’interdiction de cette coutume.

Comme vous le savez déjà peut être, nous sommes fan de Doc Seven, un Youtubeur. Cette sélection s’est appuyée sur sa vidéo https://www.youtube.com/watch?v=SGOuaupav90

0

Nous avons rencontré Caroline lors de notre participation au salon IFTM 2017. Caroline est une grande voyageur et tiens le blog Biche Around the World. Nous avons souhaitez en savoir plus sur elle et ses activités.

Vous aviez 5 blogs de voyage. Pourquoi avez vous décidé de tous les réunir sur Biche Around The World ?

Je fais des blogs de voyage depuis 2011. A l’origine c’était pour que mes proches puissent suivre mes péripéties à travers le monde et ainsi éviter d’envoyer les mêmes photos à tout le monde. Je faisais donc un blog par gros voyage. Mais je me suis ensuite aperçue qu’il était plus intéressant de regrouper tous mes bons plans sur un seul site. En effet, c’est plus simple pour moi de ne gérer qu’un blog et également plus complet pour mes lecteurs.

Avec plus de 100 villes visitées, quel a été votre coup de cœur ?

J’ai un coup de cœur pour la Birmanie et pour la ville de Bagan qui compte plus de 3000 temples. Cette ville hors du temps me fascine. C’est également une destination qui permet de se retrouver au calme et de se ressourcer au contact d’un peuple exceptionnel

Vous dirigez plusieurs hôtels, voyagez beaucoup et vous vous occupez également d’organiser vos voyages. Comment faites vous pour jongler entre toutes vos activités ?

Effectivement je m’occupe d’un hôtel 3 étoiles de 63 chambres et je dois avouer que ce n’est pas toujours simple de tout combiner. Par chance, avec le développement d’internet et du wifi, il est possible de suivre à distance la plupart de mes projets, même pendant mes voyages. Dommage que les journées ne fassent que 24 heures mais quand on est passionnée comme je le suis, on ne s’en rend même pas compte

Vous venez de faire l’acquisition d’un drone Phantom. Pensez vous que la vidéo va tenir une place de plus en plus importante dans le voyage ? Est ce que demain, tout le monde aura son drone à la place de son appareil photo ?

Oui je pense que la vidéo va prendre de plus en plus de place dans le voyage. La raison principale vient du principe même de la vidéo qui permet de vraiment se rendre compte d’un endroit. Par contre, c’est beaucoup plus dur que la photo et il faut que de véritables compétentes pour faire une belle vidéo. Je suis en train d’apprendre mais c’est un processus relativement long.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Concernant les drones, bien que ces derniers se développent de plus en plus, cela reste un budget d’en avoir un et ce n’est malheureusement pas aussi facile qu’un téléphone à transporter. Par contre, je ne me lasse pas de regarder des vidéos de voyage où on peut apercevoir des plans filmés par des drones.

 

0

Vous avez pris l’habitude de partager quelques vidéos de vacances sur les plateformes vidéo? Memotrips a une bonne nouvelle !

Vous pouvez désormais inclure dans vos carnets de voyage Memotrips les vidéos que vous aviez déposé sur Youtube, Dailymotion et Vimeo. Pour cela, rien de plus simple : il suffit d’indiquer le lien de votre vidéo dans la description de votre étape. Votre lien sera ainsi cliquable et redirigera vers la vidéo sur la plateforme vidéo. Mais surtout, Memotrips inclura automatiquement la vidéo dans votre galerie photo et vidéo de votre étape. Ainsi, les personnes qui consultent votre carnet pourra visualiser directement vos vidéos en restant sur votre carnet Memotrips.

Pour inclure des vidéos dans votre carnet, commencez par uploader votre vidéo sur Youtube, Dailymotion ou Vimeo. Prenez garder à rendre votre vidéo public (sinon cela ne fonctionnera pas). Ensuite, copiez le lien qui vous permet de visualiser la vidéo dans le texte de votre étape. Validez, c’est terminé ! Vous pouvez bien sûr mixer des vidéos provenants de différentes plateforme de partage vidéos sur une même étape (par exemple des vidéos provenant de Vimeo et Youtube).

Attention à bien prendre les liens corrects de votre vidéo. Voici des exemples de liens valides :

Exemple d’étapes qui incluent des vidéos :

0
Chez Memotrips, nous sommes très curieux et passons du temps sur les réseaux sociaux à la recherche de manières insolites de voyager ou de voyages qui sortent de l’ordinaire. Nous sommes tombé sur un projet qui a eveillé notre curiosité : un tour du monde en Google Street View.
Portrait de Victor qui se cache ce projet.
Bonjour,
Je m’appelle Victor Baissait et je suis web designer et développeur depuis quelques années. J’aime m’amuser avec les nouvelles technologies, notamment les détourner de leur usage.
C’est dans cette optique que j’ai décidé de faire un tour du monde mais 100% virtuel avec Google Streetview, ce service de Google qui permet de naviguer dans les rues du monde. Créer en 2007, ce service couvre assez de territoires pour aller de la Bretagne à la frontière entre la Corée du Nord et la Russie sans interruption. C’est donc le trajet de la première partie de ce tour du monde qui débutera au début de l’année prochaine. Ce tour du monde sera retransmis en direct sur YouTube et y sera en replay. Étant donné qu’il s’agit d’un long trajet, je ne le ferrai pas d’une traite mais sous forme de session régulière.
Il s’agit d’un énième tour du monde mais différent car il s’agira bien sûr de virtuel mais aussi d’un retour dans le passé puisque certaines prises de vue de Google date de plusieurs années, qui ne sont au final que des instantanées figés.

0

Les vacances étaient enfin arrivées ! Nous les attendions avec impatience, surtout mon fils qui avait hâte de voir la mer mais aussi de la faire découvrir à son complice de toujours : son doudou. Mais voilà, doudou a été perdu quelque part et c’est sans lui que nous sommes rentrés à la maison. Mais c’était sans compter sur la présence d’une super maman…

Le grand départ

Après des semaines de préparation, toute la famille était enfin prête à partir en vacances. Direction le sud. La mer, la plage, les châteaux de sable n’attendaient que nous. A moins que ce n’était l’inverse…

Habitant à Lille, la route allait être longue mais nous sommes partis dans la bonne humeur sans penser à tous ces kilomètres que nous allions parcourir ou à ses bouchons que nous allions peut-être rencontrer. Nous allions passer 2 semaines dans un camping des Landes, entre mer et forêts de pins. De quoi s’en mettre plein la vue et les narines.

Avant de sortir du garage, dernière vérification dans le rétroviseur : doudou est bien là, tout serré contre mon fils, confortablement assis dans son siège. Il ne l’a pas lâché de la matinée, de peur de l’oublier.

Sur la route des vacances

Les kilomètres et les heures filaient et en fin d’après-midi, nous voyions presque le bout du chemin. Bébé a été plutôt sage même si sa patience a été mise à rude épreuve (et la nôtre aussi !) dans les bouchons. En plus des chansons, des quelques arrêts pour manger ou juste pour se dégourdir les jambes, des jeux, bébé a su s’occuper. Son doudou a été un formidable allié dans ses moments de fatigue ou d’énervement.
A cet instant précis, je me suis demandée comment on s’en sortirait si doudou aurait eu un jour la fâcheuse idée de prendre la poudre d’escampette. Il est vrai que nous n’en avions pas en double. Ce serait la catastrophe. Mais je préférais ne pas y penser, car nous faisions toujours très attention.

L’arrivée au camping

Nous voici enfin arrivés au camping. Pendant que nous installions la caravane, mon fils a été explorer son nouvel environnement, son doudou sous le bras, essayant d’attraper un papillon qui s’était posé sur un buisson. Le soir venu, il s’est endormi comme une souche malgré l’excitation de sa première journée à la plage prévue le lendemain. Nous nous étions mis d’accord que doudou resterait sur la serviette et n’aurait pas le droit d’aller dans l’eau. « Oui maman, c’est promis ».

Des vacances au top jusqu’à ce jour de drame

Les vacances se sont déroulées à merveille. Le temps a été plus que clément et nous a permis de faire de multiples activités et sorties. Les journées où nous n’allions pas nous baigner, nous restions au calme dans notre caravane ou bien nous en profitions pour aller découvrir cette splendide région des Landes. Mon fils a particulièrement apprécié les balades dans la forêt, à ramasser toutes les pommes de pin qu’il trouvait.

Où est doudou ?

Et puis, ce qui devait arriver, arriva. Au retour d’un après-midi à la plage, doudou manquait à l’appel. Mon fils, au premier abord étonné de ne plus l’avoir sous le bras comme à l’accoutumée, s’est mis à pleurer. Nous avons tant bien que mal essayé de le rassurer en lui disant que nous allions le retrouver, qu’il avait dû tomber sur le chemin.
Nous avons donc fait demi-tour, en inspectant chaque recoin, en fouillant chaque buisson, en interrogeant les vacanciers que nous croisions. Aucune trace de doudou. Nous sommes même allés à la réception du camping pour vérifier si une personne bienveillante l’aurait éventuellement déposé. Mais rien. Le personnel nous a aidés à afficher des avis de recherche un peu partout même dans les commerces situés à proximité.
Et là, tel un boomerang, la pensée que j’avais eue dans la voiture le jour de notre départ, m’est revenue en pleine figure. Mais pourquoi n’a-t-on jamais pensé à avoir un doudou de secours ?! Nous étions mal en point, mais bien évidemment pas autant que notre fils qui a pleuré à chaudes larmes pendant plusieurs jours. Et impossible de le consoler.

Retour à la maison, la tristesse au ventre

Après des heures de recherche, nous avons dû nous résoudre à l’idée que doudou était perdu pour de bon et qu’il fallait envisager de rentrer à Lille sans lui. Nous avons promis à notre fils de lui en trouver un autre mais il a refusé catégoriquement. Comment lui en vouloir ? Un doudou c’est unique : l’aspect, les odeurs, tous ces petits détails sont irremplaçables.
C’était donc plein de tristesse que nous avons quitté le camping en faisant une dernière vérification. En vain. Bébé a été particulièrement silencieux sur le trajet du retour, sanglotant de temps à autre. Mon cœur de maman a eu du mal à tenir le choc !

De longues nuits sans sommeil

Les nuits qui ont suivi notre retour à la maison ont été très difficiles. Mon fils a eu beaucoup de mal à s’endormir. Nous lui avons proposé d’autres peluches susceptibles de remplacer son doudou fétiche, mais aucune n’allait. La journée, il nous en parlait beaucoup, se demandant par exemple si son doudou avait trouvé une autre maison. Nous lui avons expliqué que, où qu’il soit, son doudou était entre de bonnes mains et que quelqu’un le retrouverait un jour mais on ne savait pas quand exactement. Et puis ce jour tant attendu est finalement arrivé.

Il y a bien un ange gardien pour nos bouts d’choux !

Une amie, à qui j’avais parlé de cette mésaventure, m’a conseillé de regarder sur le site sosdoudou.com où les personnes ayant perdu ou trouvé un doudou postent des annonces. Cette amie, je ne la remercierai jamais assez. Le doudou de bébé était là, parmi des dizaines d’annonces ! Un miracle ! Il a été retrouvé par une maman sur un trottoir non loin du camping où nous étions. Elle l’avait ramassé quelques minutes après notre passage et l’avait ramené chez elle, à quelques kilomètres de là. Ce qui explique qu’elle n’ait pas vu les avis de recherche.

Un colis inattendu

Nous n’avons rien dit à notre fils, pour éviter toute nouvelle déception. Je vous laisse imaginer son regard béat, rempli de larmes (de joie cette fois) en ouvrant la petite boite en carton soigneusement emballée. La super maman a laissé un adorable mot à son attention, lui disant qu’elle avait bien pris soin de son doudou durant tout ce temps. Nous l’avons maintes fois remerciée chaleureusement. Après des nuits agitées, bébé a enfin retrouvé un sommeil apaisé, son doudou blotti contre lui, lui promettant qu’il ne le perdait plus jamais.
Il était hors de question que mon fils traverse une nouvelle fois cette épreuve. Je me suis donc mise en quête de trouver le même doudou, ce qui a été fait rapidement grâce à internet, j’ai acheté plusieurs doudous sur allobébé, 2 pour être exact ! Mieux vaut prévenir que guérir, en tout cas, vivre ce genre d’expérience vous fait forcément murir et vous permet d’appréhender autant que possible ce qu’il peut arriver…. Et il peut en arriver des choses avec un bébé !

Maintenant nous sommes parés pour les prochaines vacances !