Home Authors Postés parAurélien

Aurélien

Aurélien
124 ARTICLES 1 COMMENTAIRES
Passionné de Web & de voyages, je suis le fondateur de Memotrips.com, un service permettant de créer des carnets de voyage connectés.

0

Riche en attraits touristiques, le Sri Lanka est une île qui vous émerveillera au cours d’un voyage. Si vous décidez de vous envoler pour ce pays, ne manquez pas de visiter les réserves et parcs nationaux se trouvant au sud.

Le parc national d’Uda Walawe

Moins fréquenté que le parc national de Yala, le parc national d’Uda Walawe est une aire protégée intéressante à inclure dans votre circuit Sri Lanka. Pour y aller, il suffit de vous rendre au sud du pays. Le parc se trouve à près de 28 km de la ville d’Embilipitiya. Pour avoir le privilège d’y entrer, il faut payer environ 3 000 Rs par adulte. Une fois à l’intérieur du site, vous aurez l’opportunité d’observer divers animaux dans un décor aux airs de savanes africaines. La faune locale est constituée principalement d’éléphants, mais il est possible que vous aperceviez d’autres mammifères durant votre expédition. Les buffles et les biches viennent parfois s’abreuver à la rivière Walawe. Il n’est pas rare que les singes et les cerfs les y rejoignent également. En outre, si vous êtes attentif, vous discernerez sûrement des crocodiles se faufilant entre les animaux. Bizarrement, ces derniers restent sereins malgré le passage de ces reptiles.

La réserve forestière de Sinharâja

À environ 80 km du parc national d’Uda Walawe, il y a la réserve forestière de Sinharâja. En visitant cette dernière lors de votre circuit Sri Lanka, vous aurez la chance de vous évader au cœurd’une jungle luxuriante rappelant les aventures d’Indiana Jones. À cause de la densité de la végétation locale, il est assez difficile de repérer les animaux. Cela dit, il est possible que vous aperceviez des oiseaux dans les arbres. Pour information, les pirolles de Ceylan affectionnent particulièrement les arbres à feuillage persistant. Vous les repérerez grâce à leur chant. Parfois, les pirolles de Ceylan émettent un son râpeux. D’autres fois, leur chant est plus aigu. En outre, tout comme les pirolles de Ceylan, les cratéropes de Ceylan aiment se loger dans les arbres à dense feuillage. D’ailleurs, ces oiseaux y font leur nid. Leurs couvées comprennent, généralement, 2 ou 3 œufs de couleur bleu-vert.

Le parc national du Bundala

Pour terminer votre circuit Sri Lanka, faites une étape au parc national du Bundala. Ce dernier constitue un véritable refuge pour les oiseaux aquatiques en quête de terre chaude pour passer l’hiver. Par ailleurs, chaque année, cette aire protégée accueille de nombreux flamants. Mis à part cela, ce site n’est pas seulement dédié à l’avifaune. Il est aussi l’habitat d’animaux comme les éléphants et les léopards. Lors de vos excursions, vous apercevrez également des sambars et des sangliers. Pour ce qui est des points d’eau de la réserve, ils font office de havre pour quelques poissons-laits, crocodiles des marais et tortues marines. Côté flore, le parc national du Bundala n’a rien à envier aux autres aires protégées sri-lankaises. Pendant votre escapade, vous y verrez un décor constitué de mangrove, d’arbustes épineux et de grands arbres, dont le margousier. C’est certainement grâce à cette riche biodiversité que ce parc est classé comme une réserve de biosphère par l’UNESCO.

 

0

Bonjour Clouzote, peux tu nous en dire plus sur toi ?

Salut, moi c’est Laetitia. Une petite française de 26 ans qui, il y a 6 ans, a décidé de partir vivre au Canada. Soit la plus grande aventure ma vie.
Je suis plutôt une voyageuse du style backpackeuse et solitaire. Mon premier voyage en sac à dos, je l’ai fait quand j’avais 18 ans et c’était en Écosse. L’un de mes meilleurs souvenirs. Depuis, je n’arrête plus. J’ai la piqûre du voyage comme on dit ici. Je pars tous les ans à l’aventure quelque part autour du globe. La découverte du monde me passionne et me rapprocher de toutes les cultures représente un défi personnel.

Pourquoi avoir créé un blog de voyage ?

Au début, c’était surtout pour permettre à ma famille et mes amis de me suivre. Et puis, sans que je me rende compte j’ai aimé produire des photos, des articles et des vidéos pour les partager à d’autres passionnés. Au fur et à mesure mon blog s’est fait connaitre et voila, Clouzote est né.

« Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité », qu’est ce que cela signifie pour toi ?

C’est un peu ma ligne directive de vie je dirais. Lorsque j’avais 19 ans, j’ai perdu un ami qui s’est enlevé la vie. J’ai été marquée par cet événement car pour moi il était trop jeune pour partir. C’est à ce moment là, que je me suis dit que je n’avais qu’une vie et qu’il fallait que je fasse en sorte de vivre mes rêves car personne n’allait me pousser à les vivre. Donc aujourd’hui, je mets tout en place pour que mes rêves deviennent une réalité. C’est important de vivre sans regrets.

Ta prochaine est la Thailande. Pourquoi ?

Pourquoi pas? Je suis en Asie pour 7 mois et tout le monde m’en parle. Alors je me dis que j’allais y faire un tour pour avoir une idée de à quoi ça ressemble. Et à ce qui parait c’est magnifique!

Que pouvons nous te souhaiter pour tes prochains voyages ?

De ne pas tomber malade ou d’avoir un accident! ahah. Plus sérieusement, souhaitez-moi du bonheur et de belles rencontres car c’est ce qui forgent les souvenirs de voyage.

0

Le Canada est un pays où il fait bon voyager. Entre ses paysages montagneux et ses panoramas maritimes, la nation à la fleur d’érable enchante les randonneurs qui s’engagent sur ses sentiers. En route pour découvrir le meilleur trek canadien lors d’un voyage aventure !

Contraste et originalité dans l’Ouest canadien

Partant de Calgary jusqu’à Vancouver, ce trek d’une durée de 17 jours surprend par la diversité de ses panoramas, caractéristique typique du pays.

Départ de Calgary donc, petite ville qui accueille chaque année un célèbre festival de rodéo, pour se diriger vers les Rocheuses et plus précisément le premier parc canadien jamais créé : Banff. Et si la Plaine des Six Glaciers est LA randonnée incontournable, d’aucuns diront « touristique », à faire, elle n’en reste pas moins un délice pour les yeux. Le départ du sentier se situe au niveau du Château Lake Louise, sur les rives du lac du même nom et se termine sur une vue panoramique… mais qui se mérite ! Pour l’atteindre, les randonneurs devront affronter un bon
kilomètre d’une montée particulièrement ardue ! Le sentier pédestre n’est pas des plus faciles et il faudra bien s’équiper – chaussures de marche, eau, pique-nique et, selon la saison, vêtements chauds – pour le terminer !

Direction ensuite le Parc de Jasper. Les touristes doivent garder à l’esprit que le Canada est un très grand pays – sa superficie est 18 fois supérieure à celle de la France – et que certaines distances ne peuvent se parcourir autrement qu’en voiture. La bonne nouvelle est que les road trip dans l’Ouest canadien sont jalonnés de nombreux lacs, cols et cascades et qu’il n’est pas rare d’y croiser des animaux sauvages tels que les wapitis – un parent éloigné du cerf – des ours noirs et même des chèvres sauvages notamment sur la célèbre Icefield Parkway, route qui sépare les deux parcs. A Jasper, un sentier pédestre de 10 km attendra les randonneurs embarqués dans ce voyage d’aventures ! Au menu : marche le long du canyon Maligne où les voyageurs observeront de magnifiques gorges.

Le Canada et ses chutes d’eau

Célèbre pour ses chutes du Niagara situées à l’est du pays, le Canada propose également à l’ouest de jolies perles naturelles à découvrir, notamment celles de Dawson et Helmcken sur le lac Clearwater. Lors d’une randonnée aquatique en canoë face aux montagnes, les voyageurs pourront voir, selon la saison, des saumons remonter la rivière à travers ses eaux limpides.

Le parc de Garibaldi n’est pas en reste, offrant aussi aux randonneurs de magnifiques chutes d’eau nommées Brandywine et Nairn. Le trek à l’intérieur du parc, jusqu’au lac éponyme, demandera entre 5 et 6 h pour parcourir les 18 km.

Pacific Rim sur l’île de Vancouver, la merveille de l’Océan Pacifique

Sur l’île de Vancouver, les touristes devront absolument découvrir un lieu incontournable : le parc de Pacific Rim et son Wild Pacific Trail. Véritable randonnée à coté de l’océan, considérée
comme un « essentiel » pour des voyagistes comme Huwans Club Aventure, ce sentier pédestre peut se diviser en trois boucles. La première, Artist Loop vous permettra de surplomber les vagues et de les voir s’écraser contre les falaises, littéralement, sous vos pieds. La seconde Rocky Bluffs, boucle qui s’enchaîne naturellement avec la précédente, offre aux touristes partis au Canada pour y découvrir ses richesses, l’occasion de voir les phoques surfer sur l’eau. La dernière, la Lighthouse Loop sera la randonnée parfaite pour assister à un magnifique coucher de soleil.

Enfin, les touristes visitant le parc de Pacific Rim devront absolument faire un arrêt à Cathedral Grove pour observer des arbres vieux de 1 000 ans !

Pour conclure ces vacances au Canada, direction Victoria puis Vancouver pour un retour en France.

Idéale pour un premier circuit d’aventures, cette expédition n’est pas sans rappeler les tours proposés par des voyagistes comme Huwans clubaventure avec des voyages au Canada et des randonnées pédestres entre terre et mer. Une bonne façon de découvrir le pays pour ceux qui souhaiteraient être accompagné d’un guide durant leur périple. Et pour vous donner l’eau à la bouche, vous pouvez d’ores et déjà découvrir des informations sur les parcs nationaux sur ce site.

Votre séjour au Canada est quasi-organisé, il ne reste que votre valise à préparer ! Vous pourrez ensuite nous raconter votre voyage en nous laissant un commentaire !

Si vous voulez par ailleurs découvrir le prochain plus long sentier du monde qui se trouvera au Canada, c’est par ici.

 

0

Même si nous digitalisons les souvenirs de voyage de milliers de voyageurs depuis deux ans grâce au carnet de voyage mobile, social et ludique, nous sommes conscients qu’un livre photo à consulter et qui passe de mains en mains lors d’une soirée entre amis est quelque chose qui ne doit pas disparaître. C’est pour cette raison que nous proposons depuis 1 an de créer en 1 clic son livre photo Fujifilm généré automatiquement à partir de son carnet de voyage digital Memotrips.

Et puis nous avons ajouté les cartes postales que vous pouvez envoyer à vos proches directement dans l’application mobile Memotrips, et puis en fin d’année dernière sont apparus les calendriers qui font un superbe cadeau de fin d’année en permettant au voyageur de se replonger dans son carnet grâce à la photo mensuelle, et enfin les tirages photos qui permettent aux voyageurs de commander l’impression de leur photo directement depuis leur carnet Memotrips.

Avec les fêtes de fin d’année qui approchent, nous avons pensés aux proches des voyageurs qui ont suivi leur baroudeur préféré via Memotrips, et qui sont en manque d’inspiration pour trouver le cadeau original. Bonne nouvelle : nous avons la solution !

La carte cadeau Memotrips permet au voyageur de l’utiliser librement dans la boutique Memotrips, pour toute commande d’un livre photo ou de calendrier. Si vous avez suivi un carnet de voyage et que le voyageur n’a pas encore acheté son livre photo à partir de son carnet de voyage, faites-lui plaisir en lui offrant une carte cadeau qui lui permettra de commander son livre photo Fujifilm retraçant l’ensemble de son parcours.

Comment acheter votre carte cadeau ? Rien de plus simple ! Créez votre compte si cela n’est pas encore fait, puis rendez-vous sur https://www.memotrips.com/fr_FR/imprimer/carte_cadeau . Vous serez alors invité à saisir le montant de votre carte cadeau, puis un message personnalisé. Une fois le paiement effectué, vous recevrez un email vous confirmant la création de votre carte cadeau à imprimer à partir d’un PDF qui sera envoyé par e-mail et disponible sur Memotrips. Ce PDF contient un code que la personne à qui vous offrirait cette carte devra saisir lors de sa commande.

La carte cadeau Memotrips, c’est le cadeau original et l’assurance de faire plaisir à une personne qui utilise Memotrips !

Memotrips a eu la chance de participer au Airport Startup Day, qui a réuni 20 startups du voyage dans le terminal 2F de Roissy Charles de Gaulles, le 19 octobre 2017. Retour sur cette incroyable journée.

Dès 7h du matin, nous avons été accueillis par toute l’équipe d’ADP pour nous faire passer la sécurité et nous installer sur les stands disséminés dans le terminal. Memotrips était positionné dans l’espace Business, à l’entrée du terminal : un lieu de passage pour les voyageurs qui se rendent à leur porte d’embarquement. Sitôt installés, nous sommes partis à la rencontre des voyageurs pour leur présenter le carnet de voyage mobile, social et ludique de Memotrips.

Durant cette journée organisée par ADP, Publicis et Widoobiz, un concours de startups était également organisé. Dans ce cadre, nous avons reçu le jury sur notre stand peu après 10h pour deux minutes chrono de pitch où il a fallu expliquer le concept, le business modèle et notre vision à moyen terme. Le jury a ensuite eu deux minutes de questions pour nous challenger sur l’aspect financier, la taille de l’équipe et notre positionnement par rapport aux guides de voyage traditionnels. Durant ce pitch, face à nous, le jury était composé d’une petite dizaine de personnes dont le Président de la CCI Paris, de Paris & Co, Sandra Le Grand (Kalidéa) ou encore le fondateur de Marco Vasco.

Après cette montée d’adrénaline, nous avons repris nos échanges avec les passagers de Roissy et des personnes invitées par l’organisation pour l’événement (RATP, Accor, JD Decaux, etc.) ainsi que plusieurs personnes d’Air France et le live sur Facebook de Widoobiz.

Sur le temps de midi, nous avons reçu des plateaux repas de LaDurée (miam miam !). Nous sommes ensuite partis à la rencontre de quelques startups que nous ne connaissions pas (comme Bear) ou des amis de longue date (comme Travelwifi). Nous avons pu également apprécier la diffusion de notre clip de 15 secondes sur tous les écrans géants JD Decaux du terminal 2F. Un bon coup de pub et une visibilité maximale auprès des passagers de CDG.

D’autres délégations (Aéroports de Paris, Paris&Co) se sont succédés l’après-midi sur notre stand jusqu’à 18h, où la remise des prix étaient prévus :

  • 1erprix à Bear (réalité augmentée personnalisée) et à Groupeer (faciliter et sécuriser les déplacements en groupe)
  • 2eprix est revenu à nos voisins de stand : Adok (tablette géante rétroprojecteur)
  • 3e prix du public est revenu à Mon beau terroir (valorisation de l’agriculture).

Un cocktail s’est ensuite tenu sur place pour clôturer cette journée riche en émotions, en rencontres et en échanges. Toute l’équipe de Memotrips tenait à remercier l’ensemble des personnes qui ont participé à l’organisation de l’événement, au groupe ADP, à Publicis, à Widoobiz et particulièrement aux chaleureuses hôtesses qui ont fait un travail formidable pour aller à la rencontre des passagers et présenter les startups.

0

Voyage découverte à Cuba, une perle des Caraïbes

Composé de nombreuses îles paradisiaques, Cuba constitue une adresse de choix pour passer des moments inédits loin des vacarmes urbains. Cet État insulaire des Caraïbes se démarque également par ses sites enchanteurs qui méritent un détour. Durant leur voyage Cuba, les touristes séjourneront dans la ville de La Havane, la capitale cubaine. Cette métropole de plus de 2 100 000 habitants a été inscrite dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO de par ses magnifiques édifices datant de l’époque coloniale. Au cours de leur périple dans cette localité, les randonneurs découvriront l’immense Capitole qui se dresse dans la municipalité de La Habana Vieja. Commandé par le Président cubain Gerardo Machado, ce bâtiment a été construit pour abriter les deux chambres du Congrès de la République du pays. La date de son inauguration était le 20 mai 1929, le jour de l’indépendance de Cuba. Édifié à partir d’une structure métallique, ce monument emblématique de La Havane mesure plus de 200 m de long.

Découvrir d’autres lieux envoûtants de la capitale cubaine

Au cours de leur séjour dans la ville de La Havane, les randonneurs flâneront sur l’avenue emblématique de la capitale, le Malecon. Ce long boulevard d’environ 8 km est bordé par des remparts érigés au XVIIe siècle. En parcourant les rues de La Vieille Havane, les touristes admireront des maisons aux façades antiques et des édifices religieux comme le Couvent Santa Clara. Ils ne manqueront pas non plus d’y observer des vieilles voitures américaines des années 50. Les vacanciers poursuivront leur voyage à Cuba par l’exploration du Palais des Capitaines Généraux. À noter que sa construction a commencé en 1776 et s’est terminée en 1791. Ce bâtiment de l’architecture baroque a été utilisé comme résidence des 65 capitaines qui se succédaient au gouvernement cubain. Les globe-trotters y apercevront une statue de Christophe Colomb en marbre de carrera. Ils y visiteront également le Musée de la Ville qui expose des collections présentant l’histoire de La Havane depuis sa fondation jusqu’à aujourd’hui.

Une escapade dans les parcs nationaux cubains

Durant leurs voyages Cuba, les touristes exploreront les réserves nationales cubaines. Ils se rendront dans les provinces de Holguín et de Guantánamo pour visiter le parc d’Alejandro Humboldt. Ce bout d’Éden ne cessera d’émerveiller les vacanciers de par ses paysages époustouflants. Il est constitué de cours d’eau et de montagnes verdoyantes qui raviront les adeptes d’escalade. Classé dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, ce site de plus de 69 000 ha est réputé pour sa richesse biologique et géologique. Il protège diverses espèces végétales endémiques et abrite des mammifères, des amphibiens et des reptiles. La zone maritime du parc est un haut lieu d’observation des lamantins des Caraïbes, une espèce emblématique de cette région. À part cela, les globe-trotters découvriront le parc naturel de Montemar où se réfugient des animaux tels que les crocodiles, les lamantins… Les passionnés de safari ornithologique y trouveront leur bonheur en admirant une grande variété d’oiseaux, à l’instar du colibri et du perroquet.

0

Utiliser un carnet de voyage digital pour y conserver tous ses souvenirs de voyage, c’est très bien. Mais avoir quelques photos imprimées que l’on se passe de main en main pendant une soirée, c’est encore mieux. Jusqu’à présent, pour avoir le plaisir de tenir ses photos de vacances entre ses mains, il y avait deux possibilités :

  • Utiliser un service d’impression de photo en ligne. Dans ce cas-là, vous devrez récupérer vos photos depuis votre smartphone pour les mettre sur votre ordinateur. Puis de votre ordinateur, vous devrez les envoyer sur le site de l’imprimeur. Seulement après, vous pourrez les commander pour les recevoir quelques jours plus tard dans votre boite aux lettres
  • Utiliser une borne qui se trouve généralement dans les centres commerciaux. Là, vous devrez transférer vos photos de votre smartphone sur votre ordinateur pour les déposer ensuite sur une clé USB. Ensuite, il faudra vous rendre à une borne d’impression (croiser les doigts pour qu’elle fonctionne), puis sélectionner vos photos et les imprimer.

Memotrips souhaite réinventer la manière d’imprimer ses photos de voyage. A partir de votre carnet de voyage digital que vous avez tenu tout au long de votre périple, vous pourrez sélectionner les photos à imprimer en 1 clic (pour cela, lorsque votre photo est en plein écran, cliquez sur le caddie). Elles viendront se mettre dans votre panier. Une fois la sélection effectuée, il ne vous restera plus qu’à les commander en payant en ligne. Nous livrons partout dans le monde. Le format d’impression est le format photo classique 10×15 cm en qualité d’impression Premium.

Ce nouveau service d’impression vient compléter les produits imprimés déjà présent sur Memotrips : livre photo, calendrier et carte postale.

Prêt à vous simplifier la vie pour faire imprimer vos meilleurs souvenirs en image ?

 

0

Chez Memotrips, nous voyageons grâce aux carnets de voyage, mais également grâce à des sites Internet, des forums, et Youtube ! Parmi les chaines Youtube que nous suivons, il y a celle de Doc Seven. Il y a quelques semaines, grâce à lui, nous avons découvert le Vanuatu, le pays qui héberge le peuple le plus heureux du monde.

Ce pays méconnu se situe dans un archipel en Océanie, plus précisément dans la Mélanésie qui s’étend du bout de l’Indonésie aux iles Fidji. La Nouvelle calédonie est à 500km. Le Vanuatu est composée de 83 iles qui sont pour la plupart inhabités. La plus peuplée, mais pas la plus grande, est l’ile d’Efaté, puis viennent l’ile d’Espiritu Santo et l’ile de Tanna. Avec ces 280.000 habitants, le Vanuatu n’est que le 164 pays plus peuplé dans le monde.
Ses deux ressources naturelles majeures sont le bois (75% du pays est recouvert d’arbres) et le poisson (la pêche est l’alimentation de base). C’est une région très volcanique avec de nombreux volcans en activité constante. Des milliers de séismes ont été recensés ces dernières décennies, et une tornade frappe les iles en moyenne tous les deux. Et enfin, les habitants souffrent du manque d’eau potable. Et pourtant, le happy planet index a désigné les habitants de ce pays comme les plus heureux de notre planète.

Happy Planet Index

Le Happy Planet Index (HPI), ou indice de la planète heureuse (IPH), est un indicateur économique alternatif au Produit intérieur brut (PIB) calculé à partir de trois indicateurs : l’empreinte écologique (en hectares globaux), l’espérance de vie (en années) et le degré de bien-être des populations (indice de 0 à 10 obtenu par sondage).
Le Vanuatu trône fièrement en haut de ce classement, avec un score de 68.21. Cela s’explique par un taux de fécondité de 3.25 enfants / femme, une durée de vie de 73 ans et un pays très jeune. Le peuple de ce pays utilise trois langues officel (bichelamar, anglais et français) mais surtout l’une des nombreuses langues locales.
Ce magnifique pays a même inspiré le film « Tanna » dont les acteurs sont uniquement des habitants de Tanna. Le film raconte une histoire vraie qui bouleversa la vie des habitants et fit réviser la constitution d’un pays.
Pour en savoir plus sur le Vanuatu, nous vous invitons à vous plonger dans un des carnets de voyage Memotrips sur le Vanuatu : https://www.memotrips.com/fr_FR/carnet-de-voyage/vanuatu-2016-136149 ou vous pouvez visualiser la vidéo de Doc Seven

0

Nous avons regardé avec intérêt un épisode de Tout Compte Fait, un magazine de reportages diffusé sur France 2 qui présentait le tourisme solidaire, cette nouvelle manière de voyager en se rendant utile. Le constat depuis quelques années, c’est le ras le bol général de se retrouver dans le flot de touristes qui suit le parcourt fléché, souvent le même depuis des décennies, où l’authenticité a laissé place au business.

De nouvelles manières de voyager font leurs apparitions, comme les guides locaux qui vous mettent dans la peau d‘un habitant, ou les voyages solidaires organisés par des agences qui vous envoient aux quatre coins du monde pour découvrir le pays et aider les populations locales. Ainsi, le reportage nous amène au Cap vert, un archipel au large du Sénégal. Nous suivons cinq français qui vont passer une semaine entre visites et excursions l’après midi, et travaux en tout genre le matin (ici de la maçonnage et de la peinture).

Ce qui plait à ces français, au delà de l’originalité, c’est l’organisation qui encadre ce voyage. Comme un voyage organisé classique, un guide local accueille les participants à leur descente d’avion. Sauf que le voyage n’est pas de tout repos! Dès le premier soir, un cours de sénégalais les attend afin de pouvoir communiquer avec les habitants locaux sur le chantier. Et dès le lendemain matin, direction le chantier afin d’être accueilli par des maçons locaux.

Pendant une semaine, tous les matins, ils vont travailler ensemble. En France, ils sont ingénieur, secrétaire ou agent de service : il ne faut pas forcément travailler dans le bâtiment pour aller travailler sur les chantiers à l’autre bout du monde.

Donner du sens à ses vacances en aidant les autres le matin, et s’assurer de sortir des sentiers battus l’après midi avec les locaux, voici ce nouveau style de vacances que de plus en plus de touristes travailleurs viennent chercher dans ces voyages. Mais ce n’est pas du bénévolat : les touristes payent pour leur voyage (billet d’avion, hébergement, les transports, etc.). Sachez tout de même que la moitié du prix est injecté dans l’économie locale.

Dans ce type de voyage, les touristes ne dorment pas à l’hôtel. Ils vivent chez l’habitant qui reçoivent une compensation financière. Les touristes et les locaux prennent toujours leur repas ensemble, ce qui favorise l’échange , le partage et la découverte entre les deux cultures.

Et vous, allez vous faire partie de ces touristes qui ont fait le choix de travailler pendant leur vacances ?

0

Plus long fleuve du continent asiatique, le Yang Tsé convie à une agréable escapade dans un décor chargé de légendes et d’histoire. Surnommé le fleuve bleu, il dévoile des paysages naturels spectaculaires, des montagnes enneigées de Nyenchen Tanglha jusqu’à la mer de Chine.

À la découverte des trésors de Pékin

Abritant des traces de civilisations datant de plus de 300 000 ans, Pékin est une région propice à la découverte de l’histoire et de la culture chinoise. Capitale de la Chine depuis près de 8 siècles, Pékin est la vitrine de l’évolution du pays et de sa puissance. Lors d’une croisière sur le Yang Tsé, l’escale à Pékin est une occasion de visiter le quartier de Doncheng qui abrite la célèbre cité interdite et la fameuse place historique Tiananmen. Depuis cette place, en longeant la rue de Wangfujing Dajie, vous trouverez de bonnes adresses où déguster les plats typiques de la ville tels que le mythique canard laqué. Non loin de cette rue, le Xuanwu est un quartier multiculturel où vous découvrirez le temple Fanyuan. Construit au 11e siècle par l’empereur Tang Taizong, ce temple est le plus ancien sanctuaire bouddhiste de la ville. Il abrite des statues rares comme la statue à cinq visages de Bouddha. Au sud de la Place de Tiananmen, la porte Zhengyang est un autre monument important. Celui-ci donne sur le temple du Ciel qui se distingue par son architecture suivant un plan octogonal.

Xi’an, une escale de charme sur le Yang Tsé

Haut lieu de la culture chinoise, la ville impériale de Xi’an est célèbre pour abriter une armée de 6000 soldats en terre cuite. Une des rares cités chinoises conservant ses remparts, Xi’an est construite sur une base rectangulaire. Au cours d’une excursion dans cette ville chinoise remarquable, le centre historique vaut bien un détour. Il s’articule autour de l’imposante tour de la Cloche. À l’est de cette tour se dresse la tour du Tambour marquant l’entrée du Hui, le quartier musulman où vous trouverez une splendide mosquée aux allures de sanctuaire chinois. À Xi’an, le musée provincial du Shaanxi est une visite à prévoir. Ce musée est l’un des plus riches de la Chine. Avec ses collections, il plonge le visiteur dans le passé de la ville, de la préhistoire jusqu’en 1911, l’année correspondant à la fin des dynasties impériales. Autre grand musée de la ville, le musée de la forêt de stèles mérite aussi un coup d’œil. Il renferme des stèles où sont gravés des écrits de philosophes chinois illustres. Situées à l’écart du centre-ville, la grande pagode de l’oie sauvage et la petite pagode de l’oie sauvage sont d’autres sites à découvrir à tout prix à Xi’an.

Shanghai, une ville phare sur le parcours du Yang Tsé

Pour visiter Shanghai le temps d’une escapade sur le Yang Tsé, trouvez les offres de croisière Yang Tsé sur croisierenet.com. Lors de l’étape dans cette ville dynamique et cosmopolite, découvrez la place du peuple ou le Renmin Guangchang qui débouche sur la rue de Nankin menant dans la vieille ville de Shanghai, Nanshi, dans le district de Huangpu. Ce quartier conserve des marchés de style traditionnel ainsi qu’un temple Confucius, une mosquée et une cathédrale symbolisant le multiconfessionnalisme chinois. Au nord-ouest de Nanshi, la promenade de Bund est bordée de splendides édifices des années 1930. Dédié à donner de Shanghai l’image d’une vraie cité internationale, le quartier de Pudong, le premier au monde à s’être doté d’un train magnétique, est un autre lieu phare de la ville. Il est indiqué pour ceux qui souhaitent admirer les plus imposants gratte-ciel de la ville. Shiji Dadao, son artère principale conduisant au Century Park est à visiter à tout prix.