Accueil Tests Bien choisir sa carte bancaire pour voyager

Bien choisir sa carte bancaire pour voyager

0

Voyages : de nouvelles cartes permettent de diviser par trois la note des opérations réalisées en dehors de la zone euro.

C’est le courrier qu’on n’a jamais plaisir à ouvrir, le mois suivant son retour de vacances : la facture des frais prélevés par sa banque pour les dépenses réalisées hors zone euro. A coups de commissions fixes, surtout liées aux retraits aux distributeurs (comptez 2.35 € par opération au LCL, 3.30 € à la Banque Postale), et proportionnelles (prévoir environ 3% sur les retraits comme les paiements), la note grimpe vite.

Voyez notre tableau : un gros voyageur (2.500 € dépensés en zone dollar) réglera 90 € de frais, soit 3.6 % de ses achats ! Certes, les détenteurs de carte de prestige se font moins assaisonner (le taux variable baisse ainsi de 3.10 à 2.15% au LCL). Mais le plus efficace, pour réduire sa note, reste de passer aux banques en ligne, qui ne prélèvent que des frais proportionnels, d’environ 2%.

Autre solution, si vous multipliez les déplacements dans l’année : vous procurer une de ces nouvelles cartes, spécifiquement conçues pour cet usage, et dissocier de votre compte courant. Malgré le coût d’émission (comptez 20€ par an pour Compte-Nickel et 29.90 € chez PayTop), elles peuvent diviser la note par trois. Le tout pour un fonctionnement simplissime : c’est vous qui, par un virement gratuit depuis votre compte, rechargez la carte avant de décoller. Attention toutefois à ne pas sortir les clous. Les conditions de PayTop ne sont ainsi valables que pour les opérations réalisées en dollars ou en livre sterling.

Enfin, si vous rêvez de la carte Air France-KLM d’American Express, sachez qu’elle ne vaut le coup que si vous voyagez loin (il faut cumuler 7.000 miles pour recevoir un aller simple en Europe, sur les quotas disponibles) et dépensez beaucoup (les 65 € de cotisation de la Silver sont remboursés après 8.000 € de dépenses).

Banque ou établissement de paiement

Coût total facturé à un voyageur pour 2 retraits de 150€ et 2
paiements de 100€

Coût total facturé à un voyageur pour 6 retraits de 250€ et 5
paiements de 200€

L’avis de Capital

Compte Nickel

22 €

26 €

Deux petits voyages dans l’année suffiront à amortir cette carte au
coût modique (20. € / an), et qui ne prélève qu’un seul euro par retrait aux
distributeurs.

PayTop

29.90 €

29.90 €

Une carte, aussi valable en livres sterling, adaptée au profil de
gros voyageur. Mais 2 € sont prélevés à chaque retrait, après 10 dans le mois
(ou après 20 par an)

Fortuneo

9.90 €

49.50 €

La banque en ligne, qui ne prélève aucun frais fixes et a abaissé sa
commission variable de 2 à 1.98%, est la moins chère pour notre profil de
petit voyageur.

Boursorama

9.95 €

49.75 €

Pas de frais fixes là non plus. Et une commission proportionnelle de
1.99% du paiement ou du retrait, tout juste supérieure à celle de sa
concurrente, Fortuneo.

ING Direct

10 €

50 €

La banque en ligne qui facture 2% de commission proportionnelle (avec
un minimum de 0.50 €) se classe elle aussi loin devant les établissements
traditionnels.

Société générale

21.50 €

90.50 €

Sauf à souscrire un forfait de services, incluant des tarifs
préférentiels, les frais à l’étranger sont ici dissuasifs, notamment dans le
cas des petits voyageurs.

LCL

20.20 €

91.60 €

Les gros voyageurs trinquent ! Il faut dire que la banque
facture chaque retrait à hauteur de 2.35 € de commission fixe et 3.10 % de
commission, variable, un record.

CIC

20.50 €

90.50 €

Une tarification dans le haut du panier, soit 3 € de frais fixes à
chaque retrait, auxquels s’ajoute une commission variable (valable aussi pour
les paiements) de 2.90 %.

La Banque Postale

18.10 €

77.30 €

Elevés, les frais fixes sur chaque retrait atteignent 3.30 €. Une
commission variable plus modique que la moyenne (2.30 % du montant dépensé ou
retiré).

Crédit agricole Ile de France

17.50 €

69.50 €

Même si les frais fixes sont élevés (prévoir ainsi 3.25 € à chaque
retrait), la banque colle ensuite aux établissements en ligne avec des frais
variables de 2%.

Article inspiré par un article paru dans le magazine Capital de février 2016.

 

PAS DE COMMENTAIRE

Répondre

Solve : *
6 + 21 =