Accueil Portraits de voyageurs

0

Saviez vous ce que le métier de touriste professionnel existe réellement ? Peut être connaissez vous plutôt le terme de blogueurs professionnels ? Ils sont en vacances toute l’année et peuvent gagner jusqu’à 10.000 euros par mois. Memotrips décrypte pour vous cette nouvelle tendance.

Nous avons regardé avec intérêt un épisode de « Tout Compte Fait », un magazine de reportages diffusé sur France 2, qui présentait ce nouveau métier lors d’une émission. Les journalistes ont suivi Maxime et Elisa, qui sont devenus blogueurs voyage en 2012, après avoir remporté le concours « best job in the world » proposé par l’Australie. L’objectif de ce job de rêve était de parcourir les quatre coins de l’Australie pour venter le pays. Une prime de 3500 euros par mois pendant 6 mois venait s’ajouter à tous les frais de voyage qui leur étaient remboursés. A l’issu de ce semestre, comment retourner dans sa routine quotidienne ? Ils ont alors décidé de franchir le pas et de faire de leur vie un voyage.

Depuis 4 ans, ils ont notamment voyage en Norvège, aux Acores, en Corse et à Bali. La plupart du temps, une grande partie de leur voyage leur ai payé par l’office du tourisme du pays qui les accueille. Ils sont ainsi payé pour faire du contenu (des photos, une vidéo et des articles) sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Twitter (suivis par plus de 100.000 followers) et alimente leur blog.

Depuis 3 ans, le salon des blogueurs de voyage « We are travel » leur ai dédié. Ce salon accueillent des blogueurs débutants et d’autres qui en vivent. L’objectif du salon est de mettre en relation des offices de tourisme avec les blogueurs, via des speed dating. Ils viennent vendre leur influence et leur pouvoir de prescription auprès de leurs followers.

Combien gagne un blogueur voyage ?

La rémunération est un sujet tabou : cela dépend du contenu de la mission, de la quantité, de la durée. La plupart du temps, l’ensemble du voyage est pris en charge par les institutions du pays qui reçoit les blogueurs. Les professionnels du voyage ont en général le statut auto entrepreneur.

Que doivent-ils faire ?

Le principe de leur métier est de filmer et raconter leur voyage en direct (notamment via Snapchat , Facebook Live et pourquoi pas Memotrips ?). Le moindre de point de vue doit être prétexte à une photo ou une vidéo. Le but est de toucher des voyageurs connectés, public différents de ceux qui sont attachés aux guides de voyage papiers. Souvent, le parcours est fortement suggéré par l’office du tourisme, qui espère attirer de nouveaux touristes qui n’auraient jamais pensé à partir en Ecosse.

Quelle est leur véritable influence ?

Les photos, vidéos, sans et articles de blogs touchantes milliers de personnes quotidiennement pendant le voyage des blogueurs. L’influence, même si difficilement mesurable quantitativement, est belle et bien là. Maxime et Elisa, le couple de blogueurs suivi par les journalistes, explique qu’à la suite d’un de leurs séjours au Mexique,le réceptif assure avoir reçu 5 à 10 appels par semaine depuis leur passage.


0

Aujourd'hui nous recevons Saliha de Muslim Trotter. Passionnée de voyage et surtout avec l'envie de partager ses bons plans, astuces et ressentis. Saliha a créé un blog consacré aux personnes musulmanes qui partent en vacances mais aussi à ceux qui partent dans un pays musulman.

1) D’ou vous est venu l’idée de créer un blog de voyage ?

Je partageais auparavant mes voyages, mes bons plans et mes coups de coeurs avec mon entourage. Et j’avais l’impression de me répéter.
Un jour je cherchais désespérément une info près de l’endroit où j’avais l’intention d’aller et je ne trouvais pas malgré le fait que j’avais épluché tous les avis et commentaires sur le web !!  Et là, je me suis dis que je créerais un post spécial sur le net à mon retour. Finalement, je me suis dis « tant qu’à faire autant raconter mon voyage pour faire profiter de mon expérience aux autres » et c’est là que m’est venue l’idée de créer un blog.
Mais ce blog devait à la fois me ressembler, et être différent des autres. C’est comme cela que muslim-trotter.com est né ! Le blog s’adresse aux musulmans voulant voyager dans le monde et aux voyageurs voulant découvrir le monde musulman.

2) Vous parlez beaucoup de destinations muslim friendly, qu’est ce ?

Auparavant, les musulmans ne voyageaient pas beaucoup pour des raisons économiques culturelles mais aussi parce que l’offre de voyage ne répondait pas aux attentes et besoins de ces « nouveaux voyageurs ».
Aujourd’hui, les temps ont changé, les mentalités ont évoluées, et de plus en plus d’acteurs du tourisme proposent ce type de voyage.
Une destination muslim friendly est un lieu (pays, ville, hôtel, etc…) qui propose une ou plusieurs facilités respectant l’éthique musulmane comme un lieu de culte, de la nourriture halal disponible et pas d’alcool, des animations et des excursions adaptées.
Contrairement à ce que l’on peut penser, une destination muslim friendly n’est pas forcément un pays musulman ou à majorité musulmane.
Le voyage muslim-friendly est une tendance qui a commencé il y a quelques années et qui va dans les années à venir, booster le tourisme mondial. Il y a 5 ans, il n’y avait pas beaucoup d’hôtels muslim friendly sur les moteurs de recherches, aujourd’hui, on en compte de plus en plus à travers le monde.

3) Comment choisissez vous vos destinations ?

Avec mon mari, nous avons une bucket list voyage que nous consultons avant de choisir la destination. Nous choisissons en fonction de l’envie du moment (soleil ou pas), du budget, et de la fameuse liste ! On peut visiter les grandes capitales mondiales ou les petits patelins. Ce qui importe c’est la découverte, le partage, et changer les esprits. Montrer qu’il est possible de voyager même en étant visiblement musulman.
Comme pour beaucoup de voyageurs, nous évitons au maximum les voyages organisés. Avec le web, c’est assez simple d’organiser son voyage aujourd’hui et c’est d’ailleurs notre crédo « voyagez comme vous l’avez décidé » .

4) Comment préparez vous vos voyages ?

Comme je l’explique sur le blog,  j’essaie de préparer mes voyages en avance, notamment pour des questions de budget mais il m’arrive de partir à la dernière minute aussi. Je surveille les bons plans que je partage sur la page Facebook et je consulte les avis sur la destination.
A quelques jours du voyage, je boucle ma valise et je vérifie que j’ai bien tous mes papiers et toutes mes applications sur mon smartphone, dont Memotrips bien évidemment mais pas que ;)
Sur place, je repère les adresses (restaurants halal ou non , mosquées ou salles de prière, etc..), les visites à ne pas manquer, les bons plans, etc… afin de partager toutes ces infos avec mon audience.

5) Quels conseils donneriez vous à quelqu’un qui part dans un pays musulman ?

Le conseil est le même que celui qui partirait ailleurs : partir sans à priori et essayer de se mêler à la population. Il faut se renseigner sur la destination, les us et coutumes sur place, prendre l’avis de ceux qui ont déjà été mais se laisser le droit à la découverte. Sinon ce n’est pas un voyage, c’est vivre ce qu’un autre a vécu et c’est dommage. Contrairement à ce que l’on peut croire, les pays musulmans sont très accueillants.

6) Votre destination préférée ?

Antalya, et Alanya en particulier. C’est une région côtière que j’aime beaucoup.
D’abord parce que la Turquie est une destination muslim friendly pas trop loin de Paris ; on peut faire une escale dans la ville magique d’Istanbul avant d’y arriver.
Aussi parce qu’Antalya est une région bordée par la Méditerranée, et qu’il y fait chaud une bonne partie de l’année.
Il y a encore des endroits sur la côte où l’on peut découvrir des plages sauvages et des endroits pas trop touristiques !
Enfin, sur place, il y en a pour tous les goûts (vestiges archéologiques, randonnée, ski, plage,etc…).
Gazipaca beach

7) Quelle est votre prochaine destination ?

Je reviens d’un séjour à La Mecque, et à Médine en Arabie saoudite. Awesome trip! Comme je le dis souvent, aller à la Mecque c’est aller à la rencontre du monde au centre du monde ! C’est voir le monde entier défiler devant soi.
Prochain voyage ? A découvrir sur le blog muslim-trotter.com

0

Aujourd'hui, nous recevons Constance, la planneuse supertramp. Vous aimez les road trip ? Vous voulez des conseils / bons plans pour vos prochaines destinations ? Mieux, vous êtes un adepte du voyage en solo ? Bienvenue sur les aventures de La Planneuse Supertramp !

Pourquoi avoir créée un blog de voyage ?

J’ai créé ce blog car même si j’ai fait du voyage en solitaire ma ligne de conduite, il m’apparait indispensable de les partager, pour donner envie à d’autres ! Je suis de la « génération easy jet » comme ont dit : Il n’a jamais été aussi simple, accessible et rapide de voyager. Alors j’utiliser mon blog pour faire le récit de mes aventures, j’y donne des conseils, des retours d’expériences, des galères aussi… Pour que ma génération sorte de son confort et aille voir ce qui se passe ailleurs ! Tout le monde peut voyager !

Pourquoi l’avoir appelée « La Plannneuse supertramp » .

J’ai fait une partie de mes études dans une école de Pub, où j’ai été formé notamment au métier de Planneur Stratégique. J’ai donc pris comme pseudo sur les réseaux sociaux (le tout début à ce moment là), La Planneuse. J’ai rapidement déchanté sur les métiers de la pub, mais j’ai gardé mon pseudo jusqu’à aujourd’hui. J’ai ajouté Supertramp quand j’ai créé mon blog en 2013, que l’on peut traduire par « super-vagabond » et une référence au film culte des voyageurs, Into the wild.

Quelle est votre visions du voyage ?

Un moment pour se retrouver avec soi même, un moment à soi, un moment de liberté, de réflexion. Voyager en solitaire est un vrai choix, volontaire. Parce que je sais qu’une fois sur place, je ne serai jamais seule, la rencontre avec l’autre fait partie de ma vision du voyage. Je suis pour un voyage où je choisis mon rythme, rapide et organisé, c’est ça qui me convient. Je ne suis pas une adepte de low travel, plutôt de low budget ;) Un voyage proche des locaux, dans le respect des cultures et de l’environnement.
Bref pour moi le voyage, ce n’est pas des vacances.

Quelles sont les critères qui vous poussent à choisir une destination ?

Je n’ai pas spécialement de critères, c’est vraiment au feeling. Je regarde une émission dans un pays auquel je n’aurai pas pensé ou que je ne connais pas, hop, je l’inscris sur ma liste. Je prévois mes destinations 1 an à l’avance, je sais quels pays j’aimerai voir dans l’année scolaire. Au tout début, pour mon tour de l’Europe, le but c’était de faire toutes les capitales, qu’elles m’intéressent ou pas, donc je ne me suis pas posée de questions, j’ai été partout. Puis après les capitales, j’ai voulu retourner dans les pays qui m’avaient plu. L’Europe « terminée » (ce n’est jamais fini bien sur !), j’ai commencé le Moyen Orient. Quand j’aurai fait cette partie, je continuerai vers une autre zone du monde. En fait, il me suffit de regarder ma carte du monde au dessus de mon bureau et de me dire : « la prochaine fois je vais là ».

Quelle est la destination la plus marquante que vous ayez vécu ?

Celle qui m’a le plus marqué n’est pas forcément celle que j’ai le plus apprécié. Aussi, il est sur qu’il y a un avant et un après mon voyage en Israel/Palestine. On ne revient pas indemne, dans sa tête et dans sa vision du voyage ou du monde, après avoir parcouru ces terres.

Quelle est l’endroit ou vous aimeriez y aller / vivre ?

Je pense que j’aimerai vivre partout, sauf là où je suis. L’herbe est toujours plus verte ailleurs. Même si demain je quittais ma ville natale, Angers, où je suis parfaitement bien, et bien je sais que même si je vivais dans un super endroit, je voudrai en partir pour un autre. On rêve toujours ce qu’on a pas, et si on l’obtient, on est un peu blasé ;)

Avez-vous des conseils à donner aux personnes qui aimeraient voyager ?

Oui. Allez sur mon blog :D
Plus sérieusement, pour tous ceux qui veulent voyager, pour toutes les filles qui n’osent pas partir seules, n’hésitez pas à me contacter pour discuter !

Quelle(s) personne(s) adorez-vous suivre concernant le voyage ?

« Adorez » est probablement un bien grand mot mais comme je n’achète pas de guide papier, que je ne passe pas par des excursions ou voyages organisés, je n’utilise que les blogs et les forums pour préparer mes voyages. Je découvre tous les jours de supers voyageurs qui écrivent sur une destination où je veux me rendre et qui savent transmettre l’envie d’y aller.

Avez-vous d’autres passions ?

Je suis violoniste à mes heures perdues, je joue dans un orchestre symphonique amateur à Angers. Je suis engagée localement, pour ma ville d’une part, et en tant que bénévole dans des associations d’autre part. Je soutiens aussi l’action de l’ONG Zero Waste France et défends le mode de vie zero déchet.

 

0

Un projet unique motivé par des passions communes, voici Jonathan et Chloé tous deux sont des voyageurs chevronnés.

Chloé diplômée d’une licence d’architecture et d’environnement et Jonathan diplômé en histoire et en sciences politiques, sont des voyageurs confirmés, ils partagent toutes leurs aventures et leurs expériences sur leurs blogs. Sensibilisés par de diverses rencontres, ils ne cessent d’assouvir leurs soifs de découverte au fur et à mesure des voyages. Étant passionnés mutuellement par la gastronomie et le vin, une idée est alors survenue : un tour du monde qui leur permettra de découvrir des spécialités locales aux quatre coins du globe.

Un Projet épanouissant

Ayant commencé en novembre 2016, ce tour du monde qui concerne une quinzaine de pays et où l’aventure, la découverte et les rencontres, notamment, avec des agriculteurs et vignerons biologiques seront aux rendez-vous. Voilà de quoi ajouter une fois de plus, une expérience de vie enrichissante à un carnet de voyage déjà bien remplit. Asie, Europe, Océanie, Amérique rien ne peut les empêcher de réaliser leurs envies et de vivre pleinement leurs passions.

Une orientation sociale

Des destinations, des découvertes mais pas seulement. En effet, ils mettent en place des actions sociales et/ou écologiques dans le but d’en apprendre davantage sur ce secteur mais aussi de nouer une relation plus privilégiée avec les agriculteurs et vignerons de l’agriculture biologique. En planifiant ces actions, Chloé et Jonathan soulignent la raison même de voyager : le partage mutuel et le bénéfice tant pour les voyageurs que pour les résidents du pays. Voyager est donc synonyme de croissance et d’enrichissement mutuel.

Seriez-vous aussi un(e) passionné(e) vins et d’agriculture chevronné(e), de rencontres, ou tout simplement amateur d’histoire vécus à l’autre bout du monde ayant soif de découverte ?

N’hésitez à vivre avec eux des moments sensationnel à l’autre bout du monde via Memotrips.

Blog : http://behindthelandscape.com/

Facebook :  https://www.facebook.com/TDMbio/

Twitter : https://twitter.com/TDMbio

Carnet Memotrips : https://www.memotrips.com/fr_FR/carnet-de-voyage/tour-du-monde-des-paysages-955359

0

La vie d'expatrié fait rêver. Pour preuve, plus de 1, 6 million de Français sont inscrits au registre des Français établis à l’étranger, avec une augmentation de 35 % au cours des dix dernières années. Florian Mosca et Laurent Lingelser retracent le parcours d'une dizaine d'entre eux qui ont fait le choix de tout quitter pour vivre "la suite du reste de leur vie" à l'étranger.

Génération Expat - Le Film

Hier soir, 11 mai 2016, nous avons eu la chance d’assister à l’avant première de Génération Expat à Paris lors d’un ApéroVoyageurs-Projection des Passeurs d’Aventures sur le rooftop du cinéma Etoile Lilas. Salle comble pour les deux projections de ce documentaire de 45 min en présence des deux compères des coflocs et du Ministère des Affaires Etrangères.

Soirée avant première pour la projection de Génération Expat à l'apéro voyageur

Mêlant interviews, morceaux de vie au quotidien et superbes paysages filmés par un drone, le documentaire est superbement réalisé. La dizaine d’expatriés nous explique ce qui les a poussés à partir, les joies et difficultés rencontrées, le quotidien d’expatriés et les différences de cultures, leur vision de la vie à l’étranger et la suite de leurs aventures. Au programme : Brésil, Pérou, Colombie, Quebec, Thailande, Singapour, Malaisie, Nouvelle Zelande et Inde.

Nous avons beaucoup aimé le rythme du documentaire qui alterne confidences avec humour, plans larges et citations impactantes. Au bout des 45 min, on en redemande. A vous de juger !

Un film de Florian Mosca et Laurent Lingelser
Réalisation : Florian Mosca, Flomotionprod
Co-Production : Chapka Assurances et Laurent Lingelser Group
Avec la participation du Ministère des Affaires Etrangères et le soutien de Airbnb

Rencontre avec M. Francis Lirivel, propriétaire d’un camping-car et amateur de découverte depuis plus de 20 ans.

Quelles ont été les vacances ou les moments que vous avez préférés à bord de votre véhicule ?

Je voyage toujours avec ma femme, et toutes nos vacances se sont très bien déroulées. J’aime la liberté du camping-car, le fait de pouvoir bouger au gré de nos envies et de la météo. Pour ne rien vous cacher, nous retrouvons régulièrement nos amis camping-caristes sur les routes, et c’est ce tout qui nous fait aimer le camping-car.

Avez-vous des conseils à donner à des novices du monde du camping-car ?

Pour profiter des vacances itinérantes en camping-car, il vaut mieux éviter la haute saison. Que ce soit en France ou à l’étranger, l’idéal est de partir hors saison (avant ou après les périodes vacances scolaires). Et je pense que moi, comme mes amis camping caristes nous n’aimons pas vraiment la grosse foule estivale.

La location de votre camping-car vous intéresse-t-elle ?

Mon véhicule m’a coûté 68 000€, j’y tiens énormément. Cependant aujourd’hui, je suis adepte de la location de mon camping-car et cela permet aux gens de découvrir les joies de la liberté. De plus, cela apporte un réel complément de revenu permettant d’amortir les frais d’entretien annuels de mon véhicule.

Quelle a été votre première expérience en camping-car ?

J’ai découvert le camping-car grâce à des amis, nous sommes partis à 4 durant 10 jours pour se balader du côté de la Bretagne. Le temps était magnifique la liberté de circulation et surtout le nombre d’aires de stationnement qu’offre cette région m’a vraiment séduit. La Bretagne est faite pour les camping-cars.

camping-car-bretagne

Prochaine étape en camping-car ?

Très bonne question, ma femme veut partir en Norvège mais la conduite là-bas est difficile donc c’est encore en réflexion. Sinon, l’Italie nous plairait bien.

Les vacances itinérantes vous séduisent et vous souhaitez essayer la location d’un camping-car ou fourgon aménagé pour vos prochaines vacances ? Rendez-vous sur JeLoueMonCampingCar.com.

0
Claire et Charles

Salut ! Hello ! i Holà ! Claire et Charles, un jeune couple de 27 et 28 ans. Claire est originaire d’Orléans et Charles de région parisienne. Le couple habite depuis deux ans à Paris. Claire travaille dans le domaine commercial et Charles en finance.

Claire a séjourné 3 fois 6 mois en Inde, au Pérou et sur l’Ile de la réunion pendant ses études. Elle en est revenue avec un goût pour la nature, la randonnée et la course à pied. Hyperactive, elle organise régulièrement des sorties et des weekends sportifs avec ses amis.
Charles est un passionné de tout ce qu’il entreprend. Adorant relever les défis, Charles a réalisé de nombreux treks : du GR20 en Corse, au tour de l’Anapurna au Népal en passant par les Dolomites en Italie

Ensemble, ils ont fait un roadtrip au Maroc et du backpacking en Inde (carnet de voyage en Inde du Sud disponible sur Memotrips). Chaque retour à Paris est un peu plus difficile pour eux. L’envie de repartir est omniprésente. Après deux ans de vie active, les envies d’expatriation ou de voyages au long court commencent à trotter dans leurs têtes. Ils rencontrent des tourdumondistes lors de forums ou de festivals de voyages et réalisent que partir est possible ! Bien souvent, prendre la décision de partir est plus difficile que le voyage en lui-même !
A leur tour, ils décident d’ouvrir une grande parenthèse d’une année et de se lancer dans un tour du monde en vélo : V-Liberté.

vliberte

V-Liberté est une contraction de vélo et de liberté. C’est le nom du projet qui, ils l’espèrent, marquera leur vie ! Claire et Charles souhaitent faire de leur voyage un défi à la fois sportif et solidaire.

  • Sportif car ils ambitionnent de parcourir 20 000 km en vélo.
  • Solidaire car ils sont associés à deux classes d’école maternelle et primaire, ainsi qu’avec des enfants de l’association Enfant@Hopital, qui suivront leurs aventures pendant la durée de leur voyage.

La première destination de leur périple est São Paulo au Brésil. La première étape est prévue en pédalant jusqu’à Buenos Aires en Argentine, via l’Uruguay. Ensuite, ils ont choisi de passer par Ushuaïa à l’extrême sud de l’Argentine, puis la Patagonie, le Chili, la Bolivie, le Pérou, l’Équateur, et la Colombie. Direction ensuite l’Ile de Pâques et Tahiti. Consultez la suite de leur parcours sur le site internet.

Le départ est prévu le 9 janvier 2015 ! Souhaitons leur bonne route et retrouvez-les sur Memotrips.

Page facebook V-Liberté et site internet : http://www.v-liberte.com
Site internet de l’association L’enfant@L’hôpital : http://www.enfant-hopital.org

0

Nous sommes deux jeunes hommes de 21 et 22 ans animés par un esprit d’aventure. Adeptes de défis en tout genre, nous nous sommes par exemple donnés pour objectif de rallier Nantes à Vienne en Autriche pour le nouvel an en 24h et en stop, traverser en totale autonomie le désert islandais,…(voir vidéo ci après: http://vimeo.com/109909974), Notre prochain objectif: gravir un pic Pyrénéen de plus de 3000m pour y passer le nouvel an.

vlcsnap-2014-08-12-11h09m33s170

Nous aimons le rapport brut à la nature, à l’effort et au dépassement de soi. On aime ces difficultés car dans des moments parfois âpres, toute votre existence se resserre autour des besoins fondamentaux: boire, manger, avancer. Pas de rendez vous. Pas d’impératifs. L’aventure décape l’esprit, elle épaissit l’instant, elle le fouette et le re-fouette jusqu’à le faire mousser en souvenirs impérissables.

Plus beaux souvenirs :
– Un cigare dégusté en Islande sous un ciel enfin bleu, ébouriffé d’air pur
– Un voyage dans un camion de roumain, casé entre les fils électriques

Page Facebook : https://www.facebook.com/deuxaventuriers/
Blog : http://deuxaventuriers.wordpress.com/
Twitter : https://twitter.com/sylvain_kevin