Accueil Non classé Les aires protégées à découvrir au sud du Sri Lanka

Les aires protégées à découvrir au sud du Sri Lanka

0

Riche en attraits touristiques, le Sri Lanka est une île qui vous émerveillera au cours d’un voyage. Si vous décidez de vous envoler pour ce pays, ne manquez pas de visiter les réserves et parcs nationaux se trouvant au sud.

Le parc national d’Uda Walawe

Moins fréquenté que le parc national de Yala, le parc national d’Uda Walawe est une aire protégée intéressante à inclure dans votre circuit Sri Lanka. Pour y aller, il suffit de vous rendre au sud du pays. Le parc se trouve à près de 28 km de la ville d’Embilipitiya. Pour avoir le privilège d’y entrer, il faut payer environ 3 000 Rs par adulte. Une fois à l’intérieur du site, vous aurez l’opportunité d’observer divers animaux dans un décor aux airs de savanes africaines. La faune locale est constituée principalement d’éléphants, mais il est possible que vous aperceviez d’autres mammifères durant votre expédition. Les buffles et les biches viennent parfois s’abreuver à la rivière Walawe. Il n’est pas rare que les singes et les cerfs les y rejoignent également. En outre, si vous êtes attentif, vous discernerez sûrement des crocodiles se faufilant entre les animaux. Bizarrement, ces derniers restent sereins malgré le passage de ces reptiles.

La réserve forestière de Sinharâja

À environ 80 km du parc national d’Uda Walawe, il y a la réserve forestière de Sinharâja. En visitant cette dernière lors de votre circuit Sri Lanka, vous aurez la chance de vous évader au cœurd’une jungle luxuriante rappelant les aventures d’Indiana Jones. À cause de la densité de la végétation locale, il est assez difficile de repérer les animaux. Cela dit, il est possible que vous aperceviez des oiseaux dans les arbres. Pour information, les pirolles de Ceylan affectionnent particulièrement les arbres à feuillage persistant. Vous les repérerez grâce à leur chant. Parfois, les pirolles de Ceylan émettent un son râpeux. D’autres fois, leur chant est plus aigu. En outre, tout comme les pirolles de Ceylan, les cratéropes de Ceylan aiment se loger dans les arbres à dense feuillage. D’ailleurs, ces oiseaux y font leur nid. Leurs couvées comprennent, généralement, 2 ou 3 œufs de couleur bleu-vert.

Le parc national du Bundala

Pour terminer votre circuit Sri Lanka, faites une étape au parc national du Bundala. Ce dernier constitue un véritable refuge pour les oiseaux aquatiques en quête de terre chaude pour passer l’hiver. Par ailleurs, chaque année, cette aire protégée accueille de nombreux flamants. Mis à part cela, ce site n’est pas seulement dédié à l’avifaune. Il est aussi l’habitat d’animaux comme les éléphants et les léopards. Lors de vos excursions, vous apercevrez également des sambars et des sangliers. Pour ce qui est des points d’eau de la réserve, ils font office de havre pour quelques poissons-laits, crocodiles des marais et tortues marines. Côté flore, le parc national du Bundala n’a rien à envier aux autres aires protégées sri-lankaises. Pendant votre escapade, vous y verrez un décor constitué de mangrove, d’arbustes épineux et de grands arbres, dont le margousier. C’est certainement grâce à cette riche biodiversité que ce parc est classé comme une réserve de biosphère par l’UNESCO.

 

PAS DE COMMENTAIRE

Répondre

Solve : *
17 × 10 =