Accueil Non classé

0

Vous avez été nombreux à découvrir qu'il était possible de faire un tour du monde en 21 jours, dans l'émission 66 minutes du dimanche 8 janvier 2017 sur M6. Retour sur le reportage et sur ce tour du monde express.

A bord d’un avion privé A340 qui va parcourir 44.000 km (55h de vol tout de même !), 180 passagers vont découvrir les plus beaux paysages du monde à travers neuf destinations. Le périple commence à Quito en Equateur pour 2 jours. Après 6h de vol en direct (ce qui est plutôt rare), les privilégiés se rendent sur l’Ile de Paques au cœur du pacifique. Ensuite, direction Tahiti pour passer 3 jours dans un hôtel 5 étoiles. Au programme, baignade au milieu des raies et des requins dans une eau turquoise à 27 degrés. Ensuite, les tourdumondistes prennent la direction de Sydney en Australie. Puis Bali et la Birmanie. Dernière étape du séjour, l’Ouzbékistan et la découverte de l’ancienne route de la soie et ses trésors de l’art islamique. C’est également ici que se déroule la soirée de Gala, pour faire ses adieux à ses compagnons de voyage de 3 semaines.

Comptez 20 à 30.000 € pour ce voyage d’exception. A ce prix-là, tout est compris : l’avion, les hôtels 5 étoiles et les meilleurs restaurants des escales. Bien entendu, les passagers ont le droit à un service haut de gamme, notamment dans l’avion : exit le plastique ! Ils dégusteront leur foie gras et leur caviar dans de la porcelaine et du verre. Au départ de Roissy Charles de Gaulle, 6 tonnes de nourriture sont chargées dans l’avion afin d’être le plus autonome possible. En escale, seuls les produits frais sont achetés. C’est également pendant les escales que les 900 kg de vaisselle sont lavés.

Durant cette croisière en avion, l’équipe est aux petits soins avec les clients pendant les 24 fuseaux horaires traversés. Les 3 pilotes, les 8 hôtesses et les 20 accompagnateurs s’occupent notamment des bagages, des visas et des passeports.

Les équipes de tournage d’M6 ont suivi un tour du monde proposé par l’agence de voyage TMR. Sachez que plusieurs agences proposent le même genre de prestations, comme Ailleurs.com ou Safrans du monde.

0
No shoes, no news

Connaissez-vous le concept du « No shoes, no news », qui est né il y a quelques années aux Maldives ? Les hôtels Soneva ont initiés l’expérience en remettant à leurs clients un sac pour oublier leur chaussures jusqu’à leur départ. Exit les ampoules dû au frottement de la chaussette et les odeurs de pieds, les clients sont invités à retrouver les sensations primaires comme celle de marcher dans l’herbe ou dans le sable chaud.
Cette tendance a ensuite conquis le monde. Derrière les chaussures se cache en réalité l’idée d’un séjour respectueux de la nature et de l’environnement, eco-friendly, déconnecté avec le quotidien. L’Echo Touristique a eu un coup de cœur pour le Vieille Cheminée à Maurice, une ferme agricole maison d’hôtes à Chamareil ou, sur la côte est, l’Otentic Eco Tente, le seul écolodge sous tente de l’île.

0
Quelles sont les formalités pour pouvoir effectuer un voyage aux États-Unis ?

Les États-Unis sont une destination très prisés depuis de nombreuses années. Les innombrables paysages à couper le souffle, tel que le grand canyon, la Silicon Valley ou New York, sont des merveilles qui réunissent tous les ans des millions de visiteurs. Les décors de cinéma américains ont également la cote et font rêver les petits et les grands.

Quelles sont les formalités pour pouvoir effectuer un voyage aux États-Unis ?

Si vous voulez un jour visiter ce fabuleux pays qui regorge d’une diversité étonnante aussi bien dans ses paysages que dans ses nombreuses cultures, vous devrez obligatoirement vous faire connaître auprès du pays de l’oncle Sam avant votre venue sur le territoire.

En effet, depuis que les États-Unis ont renforcé leur système de protection au niveau des frontières, il est obligatoire de faire une demande d’autorisation de voyage pour pouvoir fouler le sol américain pour une durée de séjour de moins de 3 mois, et ceci même si vous effectuez un transit pour vous rendre dans un autre pays.

Cette formalité administrative, simple et rapide à compléter, s’appelle l’ESTA. La traduction en anglais veut dire Electronic System for Travel Authorization, et en français Système Électronique d’Autorisation de Voyage.

À quoi sert-elle ?

Vous en avez déjà peut-être entendu parler indirectement lors de conversation entre amis. On a tous déjà entendu au moins une fois une personne parler des formalités contraignantes, ou des questions bizarres auxquelles il faut éviter de répondre oui, pour entrer aux États-Unis.
Sans le savoir, vous étiez déjà informé sur l’ESTA, mais cet article est là pour vous apporter des informations supplémentaires.

C’est une procédure qui a été mise en place par les États-Unis le 12 janvier 2009 dans le programme d’exemption de visa. Cela vous permet de voyager plus simplement, car vous n’avez pas besoin d’obtenir un visa si votre séjour est de moins de 90 jours et c’est une sécurité en plus pour les États-Unis afin de filtrer les voyageurs qui se rendent là-bas et qui auraient une idée peu scrupuleuse derrière la tête.

Qui peut faire la demande d’une autorisation ESTA ?

Les conditions pour pouvoir entrer sur le territoire avec l’autorisation ESTA est de voyager avec un motif bien précis. Seuls les touristes et les voyageurs d’affaires, voulant se rendre à des réunions ou à des séminaires, sont autorisés à recevoir une approbation ESTA. Il est strictement interdit de vouloir voyager aux États-Unis avec ESTA si vous voulez y travailler contre une rémunération ou pour toutes autres raisons qui iraient contre la volonté de l’État.

Chaque personne doit impérativement faire une demande. Que vous voyagez seul ou à plusieurs, avec des enfants en bas âges ou des personnes âgées, personne ne peut y échapper. Vous devrez communiquer vos données personnelles et répondre à des questions portant sur divers sujets directement via le formulaire en vous acquittant d’un montant de 14 dollars par personne.

Bien entendu, tout le monde ne peut pas bénéficier du programme d’exemption de visa, seul les personnes possédant la nationalité dont le pays est membre du programme peuvent y avoir accès.

Alors si vous voulez bientôt voyager aux États-Unis, nous vous conseillons de faire votre demande ESTA dès que vous envisagez votre séjour. Les demandes se font au plus tard 72 heures avant le voyage, mais il est préférable de s’y prendre le plus tôt possible afin d’éviter tous risques de désagréments.

Pour en savoir plus sur la demande ESTA : www.formulaireesta.org

0

A l'heure où les débats s'intensifient entre des taxis et les VTC, nous sommes convaincus que la résolution passera par l'innovation. Triperz s'est engouffré dans cette brèche avec un service permettant de faire baisser la facture de taxis.

Pouvez vous expliquer le concept de Triperz?

Le concept est ultra simple: Triperz est une application de partage de taxi au départ des gares et des aéroports. Basé sur un système de géolocalisation et de matching, Triperz met en contact les personnes se rendant dans la même direction et souhaitant faire des économies sur leurs trajets retour.

En plus de la mise en relation, Triperz s’occupe également du remboursement entre les différents participants.

Qui se cache derrière Triperz?

Une équipe très hétéroclite !! En plus des 2 cofondateurs venant respectivement du monde pharmaceutique et de la finance, la majeure partie de l’équipe est en charge du développement. Car même si le concept est simple, le système repose sur un algorithme complexe avec différentes mécaniques aussi bien la recherche du « co triperz » que la partie paiement sécurisé.

Nous avons également une personne en charge de l’acquisition… le nerf de la guerre sur ce genre de modèle qui nécessite une communauté importante et active.

Comment avez vous eu l’idée?

C’est en rentrant de voyage qu’Arnaud et moi avons eu l’idée. Nous avons fait plus de 45 minutes de queue pour avoir un taxi sauf qu’on n’allait pas au même endroit, du coup j’ai partagé mon taxi avec une personne dans la file.

Sans le savoir cette personne a été notre 1er utilisateur :)

Justement comment se passe la sélection de son « co-triperz »?

Après vous être connecté à l’application, vous rentrez votre adresse de destination. Triperz s’occupe alors de vous proposer l’ensemble des utilisateurs autour de vous se rendant dans la même direction. Grâce a notre algo de calcul d’itinéraire et de prix on ne vous propose que les utilisateurs avec lesquels vous êtes certains de réaliser une économie. Il ne vous reste plus qu’à choisir et vous retrouver à l’endroit indiqué.

Et ensuite?

Le 1er à descendre saisi dans l’app le montant tel qu’affiché au compteur au moment de sa descente. Le 2e passager, qui paiera l’ensemble de la course au chauffeur une fois arrivé à destination, est immédiatement crédité de 50% de ce montant (il est donc remboursé avant de payer). Et dans le cas ou il y aurait un quelconque problème tout est prévu: une simple photo du compteur via la fonctionnalité intégrée dans l’app vous permet d être certain d’être remboursé pour votre course partagée . De plus et grâce à notre plateforme, toutes les transactions sont 100% sécurisée, c’est primordial.

46771

Le service est disponible avec l’ensemble des taxis? Comment ont il appréhendé ce nouveau service?

Nous sommes 100% indépendant et donc utilisable avec toutes les compagnies.

Nous avons été très agréablement surpris par l’accueil que nous a fait le secteur. Tout a fait conscient de la nécessité de « redorer » leur image, nous avons été soutenu par l’ensemble du réseau.

Parlons business model, comment vous financez vous?

Nous prélevons 2€ à chaque utilisateur par trajet effectué. Au regard de l’économie effectué ce montant est très bien accepté par notre communauté.

Quels sont vos projets pour la suite?

Conquérir le monde :)) Plus sérieusement, nous sommes en ce moment en négociation avec plusieurs aéroports français pour bénéficier de couloir réservé aux utilisateurs de notre application. Ceci afin de désengorger et de donner une meilleure fluidité au trafic de passager dans les aéroports.

Un dernier mot pour nos voyageurs connectés?

En plus de réaliser des économies, Triperz vous permettra également de faire un geste pour la planète en réduisant les émissions de cO2, car être connecté peut également dire soucieux de l’environnement.

Et parlez en autour de vous car encore une fois de plus, plus nous serons nombreux à l’utiliser plus nous pourrons bénéficier d’économie :)

Disponible sur iOs et android et comptant déjà plusieurs milliers d’utilisateurs, nous souhaitons une longue route à Triperz !! 

0

Malgré la baisse du nombre de mariages, les voyages de noces résistent! Il n’y a qu’à voir sur Memotrips : de nombreux carnets de voyage sont réalisés dans le cadre d’un honeymoon. Le magazine tour hebdo a identifié deux tendances qui se dessinent : le recours aux wedding planners et l’émergence de nouvelles destinations, au delà du cliché plage et cocotiers.

Honeymoon

Le budget alloué au voyage de noces a largement augmenté ces dernières décennies. Les couples se marient plus tard, ce qui implique qu’ils habitent déjà ensemble, sont meublés et équipés, et donc utilisent plus facilement l’argent déposé sur leur liste de mariage pour s’offrir leur lune de miel. Les tour opérateurs s’adaptent et proposent tous des offres packagés « voyage de noces ». En prime, il n’est pas rare de profiter de petites attentions offertes comme un bouquet de fleur, une bouteille de champagne, un diner romantique ou des soins en du au spa.

Par ailleurs, un voyage de noces est plus long : 12 à 14 jours contre 8 à 10 jours pour un voyage traditionnel. Quant à la destination, les jeunes mariés sont plus avertis et exigeants. Certains couples partent même en voyage de noces avec leurs enfants. Les agences de voyage constatent une montée en puissance des voyages plus insolites et dynamiques, associant découverte et balnéaire, des safaris en Afrique ou des combinés, par exemple Tanzanie-Zanzibar ou Sri Lanka-Maldives. Pour autant, l’image d’Epinal perdure avec le trio Maurice-Seychelles-Maldives, qui constitue toujours largement le coeur de la demande, mais aussi la Polynésie ou Bali.

Et si vous combiniez le voyage de noces avec le mariage ? Des centaines de Français scellent leur union hors de France, en faisant le choix de se marier à Las Vegas avec Elvis Presley et Marilyn Monroe pour témoins, ou de se dire « oui » à l’ile Maurice au bord du lagon. Sachez tout de même qu’il n’est pas possible de se marier dans les îles Dom-Tom, sauf à y résider au moins 30 jours par an.

Plongez-vous dans quelques carnets de voyage digitaux créés sur Memotrips :

0

Si on vous dit 729 guides et plus de 280.000 exemplaires de livres numériques vendus en 2015 et 40 ans d’existence depuis quelques jours… vous nous dites … Le petit futé! A l’occasion de la soirée anniversaire qui s’est déroulée à la Cité d la mode et du Design le 17 mars 2016, nous avons pu découvrir en exclusivité le nouveau concept de guide sur mesure.

Le petit futé met à la disposition des voyageurs un nouveau service unique au monde permettant de créer son propre guide de voyage numérique et papier. Plutôt que d’acheter plusieurs guides papier afin de couvrir l’ensemble de votre voyage, l’idée est d’aller piocher dans l’immense base de données du petit futé, à la recherche de destinations qui vous intéressent pour votre propre voyage.

Comment ça marche ?

Memotrips a testé le service pour créer un guide de voyage couvrant le Portugal et l’Espagne.

La première étape est de définir votre itinéraire vers une ou plusieurs destinations. Vous pouvez réorganiser ces étapes en les visualisant sur une carte.

Choisissez vos destinations

Choisissez vos destinations

Mypetitfute vous demande ensuite vos centres d’intérêts (sites, musées et monuments à voir ou à visiter). Tout cela en fonction de votre budget et du temps que vous souhaitez consacrer à ce voyage. Vous pourrez même agrémenter votre guide de photos et de cartes issues du fond documentaire du petit futé.

Ensuite, le service vous propose de personnaliser la couverture en choisissant le titre, le sous titre et l’illustration à partir de vos propres photos ou de ce que vous avez sélectionné précédemment. Vous pouvez même y mettre votre photo ou la photo de la personne à qui vous souhaiter offrir ce guide.

Combien ça coute ?

A chaque étape de création de votre guide, vous êtes informé en temps réel du prix que le service va vous couter, en fonction du volume d’information et des documents que vous avez sélectionnés (cartes, photos).

Vous n’aurez plus qu’à choisir entre le format numérique (à partir d’1,99e ) ou le pack papier + numérique (à partir de 9.99e). Vous recevrez alors votre guide papier sous 72h et aurez accès instantanément à la version numérique.

Paiement de votre livre numérique et/ou papier

Paiement de votre livre numérique et/ou papier

Chez Memotrips, on adore la facilité d’utilisation de ce nouveau service. Mypetitfute facilite la préparation de son voyage (et notamment le passage obligé de l’achat des guides papier) et complète parfaitement l’application mobile de carnets de voyage de Memotrips.

0

Lors de la réservation de votre hôtel, la même question revient souvent : prendre ou ne pas prendre l'option permettant de se faire rembourser en cas d'annulation.

Grâce à Trocotel.com, vous n’hésiterez plus à prendre cette option parfois couteuse. Ouvert en avril 2015, cette plateforme unique en Europe permet d’acheter et de revendre des réservations de chambres d’hôtels non remboursables et non annulables entre particuliers.

Le bénéfice est double puisque la personne qui a réservé une chambre pourra récupérer une partie du montant dépensé tandis qu’une autre personne pourra acheter une nuit à un prix en dessous du marché. Le principe est simplissime : le revendeur dépose son annonce gratuitement sur le site en quelques clics pour que l’acheteur puisse la consulter et régler la réservation en ligne. Les tarifs des chambres sont librement fixés par le revendeur, et sont en moyenne 33% moins cher que les principaux agents de voyage en ligne.

trocotel2

Parce que les hôtels adaptent le prix à la demande (yield management), les réservations de chambres d’hôtels non remboursables ont considérablement augmenté ces dernières années : 1.8 millions de réservations d’hôtels non remboursables sont perdues chaque année.

0

Nous vous avons proposé un sondage sur Facebook il y a quelques semaines. Nous vous avions demandé quel était l’objet que vous emportiez en priorité lors de vos vacances, voici votre classement !

 

Grosbout

**********

Et enfin votre Top 3 :

 

Top3Notons que deux des trois objets qui ressortent du top 3 sont des objets électroniques. Ce classement montre que l’expérience de voyage se digitalise et que le souhait de conserver et partager ses souvenirs est toujours plus important … mais en se protégeant les yeux contre le soleil !

0

Travel d'Or est un prix indépendant décerné depuis 2009 aux entreprises du secteur du tourisme qui font la différence sur le Web. Aux cotés de Bla Bla Car et Tripadvisor, les jeunes pousses comme Memotrips ont aussi leur place.

En 2016, près de 320 sites contribuant à digitaliser le tourisme sont nominés dans 12 catégories. Du 19 janvier au 18 février 2016, près de 15 millions d’internautes seront invités à voter sur traveldor.travel selon les critères suivants : impression générale, ergonomie, lisibilité, accès à l’information, temps de réponse, richesse du contenu proposé…

Cette année la remise des lauréats et des prix spéciaux du Jury se feront le 16 mars 2016.

Il ne vous reste qu’une seule chose à faire, votez pour Memotrips qui réinvente le carnet de voyage en le rendant mobile, social et ludique. En votant, vous participerez également à un concours pour gagner un séjour à l’Île Maurice pour 2 personnes, d’une valeur de plus de 6.000 € !

traveldor2016_bouton

Pour voter, cliquez sur le bouton ci dessus. Vous serez alors redirigé vers une page. Sélectionnez Memotrips (le seul logo vert de la page!) puis validez. On ne vous demandera que quelques informations supplémentaires pour confirmer votre vote.

0

Quel est le point commun entre Auschwitz, Oradour sur Glane et Tchernobyl ? Ce sont tous les lieux où des drames se sont déroulés. Et tous ces lieux connaissent une nouvelle tendance : le dark tourisme.

Défini comme une nouvelle forme de tourisme qui consiste à visiter des lieux associés à la mort, aux catastrophes et à la souffrance, le dark tourisme est souvent lié à l’histoire d’un pays : par exemple,  la visite des vestiges d’une catastrophe naturelle, d’un camp de concentration, d’un mémorial ou d’un lieu de guerre. Même si le dark tourisme est en plein essor, il faut savoir que ce phénomène a toujours existé (comme le pont de l’Alma où la princesse Diana a trouvé la mort).

Des tours opérateurs surfent même sur cette vague en proposant des séjours focalisés sur le dark tourtisme, comme le Post-Katrina City Tour, imaginé après l’ouragan Katrina.

Pour se plonger encore plus dans cette ambiance dark, sachez qu’il est possible de se mettre à place de prisonnier dans un ancien centre de détention en Lettonie reconverti en prison hôtel, et subir des harcèlement pendant la nuit, gouter aux repas de la prison et aux lits en fer. Il vous en coutera 12 € la nuit.

Décrassage matinal à la prison Hotel de Karosta-Latvia

Décrassage matinal à la prison Hotel de Karosta-Latvia

La destination la plus à la mode en ce moment est l’Urkraine et notamment les abords de la centrale nucléaire de Tchernobyl et la ville fantôme de Pripiat, située à 3km. Le célèbre magazine Forbes l’a désigné parmi les sites les plus exceptionnels du monde. Au programme des tours organisés : réacteur n°4 qui a provoqué l’exposition, forêt rouge, ville fantôme, … sans quitter le compteur Geiger pour mesurer l’intensité des radiations.

Et vous, qu’en pensez vous ? Seriez vous prêt à plonger dans le dark tourisme et à partager votre voyage sur Memotrips ?