Accueil Voyageurs connectés

1

Tipiyou facilite vos voyages en familles.

Quel est le concept de Tipiyou ? 

Tipiyou est un site entièrement dédié au voyage en famille qui possède deux parties: d’une part une boutique en ligne dédié aux accessoires et à l’équipement qui permet de faciliter les voyages avec bébé et les enfants;  et d’autre part un blog d’inspiration qui propose des tests, avis et conseils de destinations adaptées aux familles.

Qu’est-ce qui vous a inspiré pour créer cette entreprise ?

 Ma situation familiale bien sûr et ma passion pour les voyages. Je n’ai jamais été une grande aventurière dans l’âme: pas de grand voyage, de PVT ou d’Erasmus après mes études, juste quelques petits city-trips avec mon amoureux. Mais avec l’arrivée de mes enfants, j’ai eu envie de découvrir plus et mieux les quatre coins du monde, ouvrir mes enfants à la découverte des autres, leur montrer les merveilles de la nature et les autres cultures.

 Comme j’ai toujours été une maman un peu stressée, il fallait que j’arrive à  bien préparer nos voyages en famille pour me sentir rassurée. Il me fallait aussi un équipement qui soit suffisamment nomade et léger que pour être emporté partout parce que je n’avais pas envie de faire l’impasse sur des accessoires qui me semblaient indispensables, sous peine de devoir improviser en voyage.

J’ai donc commencé à faire quelques recherches et, si j’ai bien trouvé quelques sites et boutiques qui pouvaient répondre à ces attentes, je les trouvais peu adaptés à mes besoins réels. J’avais en effet envie que ces accessoires nomades soient aussi respectueux de  mes valeurs (par exemple le respect de la nature).

A un tournant de ma carrière professionnelle et avec l’arrivée du petit troisième, j’ai décidé de créer Tipiyou et de voir où cela me mènerait, d’abord comme une passion. Le site a été mis en ligne en août 2014 et en mars 2016 j’ai pris ladécision de donner toutes ses chances à ce projet de grandir en m’y consacrant à temps plein.

cuppi-petit-jeu-plage-nomade-tipiyou

Pourquoi le nom Tipiyou ?

Ce n’est pas le premier nom que j’avais choisi pour mon activité mais j’ai, pour diverses raisons, décidé de conserver mon premier choix pour un autre projet lié au voyage et à la famille et que j’espère concrétiser dans quelques années (encore un peu de patience!). Je ne voulais pas non plus d’un nom trop courant, que les gens finiraient par oublier (j’entendais déjà ma famille me demander “C’est voyage en famille ou ma famile voyage ou en voyage avec ma famille le nom de ton site? ). Je voulais inventer un nom qui, une fois lu et entendu, resterait dans l’oreille des gens. Il me semblait primordial que ce nom évoque l’enfance et surtout le fait de voyager. J’ai donc choisi de contracter deux noms d’habitats nomades qui évoquent le voyage et aussi l’évasion vers d’autres cultures: le tipi et la yourte. C’est comme cela que Tipiyou est né !
tipiyou2

 De quelle manière comptez-vous la faire connaitre d’avantage ? 

 La meilleure façon de faire connaitre Tipiyou est de travailler avec des acteurs du tourisme et du voyage en famille. Je collabore avec d’autres blogueurs, qui viennent parler de leurs voyages en famille et propose à leurs lecteurs des sélections de produits qu’ils ont pu tester sur la boutique; mais aussi avec des agences de voyage et des locations. Jamais avec des articles sponsorisés (car je veux assurer de l’authenticité et du vécu à mes lecteurs) mais parfois avec des collaborations dans le cadre de voyage organisés pour les familles par ex.

 Ensuite,  je travaille beaucoup plus sur la fidélisation que sur l’acquisition de clients. Vendre pour vendre ne m’intéresse absolument pas. Je souhaite évidemment pouvoir vivre de mon entreprise, qui me demande énormément d’investissements, tant financier que de temps, mais Tipiyou c’est avant tout une passion que je désire transmettre aux lecteurs et aux clients. J’ai des clients qui arrivent chez moi en cherchant un produit et qui reviennent ensuite régulièrement pour lire les articles et planifier des voyages qu’ils n’auraient peut-être jamais eu l’idée de tenter avant de découvrir ma boutique. Et inversement, j’ai des lecteurs qui ne cherchent absolument pas à acheter quoi que ce soit et finissent par craquer quand même pour un petit accessoire original qu’ils n’ont jamais vu ailleurs. J’essaie d’apporter aux familles un contenu qui correspond à leurs interrogations réelles pour préparer leurs séjours à l’étranger et soigne mes clients aux petits oignons, notamment en essayant d’offrir un service client irréprochable.

Enfin, j’essaie également de mieux me faire connaitre au niveau local car plus de 60% de ma clientèle n’est pas belge mais bien française. Je participe régulièrement à des salons, des évènements locaux, ouvre une petite boutique éphémère avant les vacances ou prend part à des apéros voyageurs.

Avez des concurrents sur ce secteur ? Qu’est-ce qui vous différencie des autres ?  

Bien entendu, un secteur sans concurrent, c’est aujourd’hui devenu utopique. D’autant plus quand on est présent sur internet avec une boutique en ligne. Il y a bien sûr quelques concurrents directs (peu en réalité) mais avec chacun un public cible un peu différent. Je crois que ce qui fait la force de Tipiyou, outre mon contact rapide et facile avec les clients, c’est de proposer des articles qui sont originaux tout en favorisant des marques belges et françaises, des créateurs et designers (plutôt que des grosses productions à la chaine) et des produits éthiques et écologiques. Mon crédo c’est de faciliter la vie des parents voyageurs en leur proposant des produits simples, mais  peu courants et surtout respectueux de leur bébé ou enfant. On me reproche parfois de ne pas avoir certains types de produits (des poussettes par exemple) mais je refuse de vendre des produits que l’on peut trouver dans des boutiques spécialisées pour bébé très facilement. Je veux continuer de proposer des exceptions, des produits sympas qui ont un petit plus original.

Quels sont vos objectifs futur ? 

Continuer de développer la boutique bien sûr et étendre la gamme de marques locales présentes sur le site. Alimenter le blog est une vraie passion donc je sais que je continuerai longtemps mais j’espère un jour pouvoir développer suffisamment la partie commerciale que pour me permettre d’engager quelqu’un qui pourra prendre le relais sur les expéditions de commande et me permettre de me consacrer au développement d’autres projets en lien avec le voyage et les enfants.

Le site web : http://www.tipiyou.com/fr/

0

Peeksprint, une jeune Start-Up française, a choisi de miser sur un objet culte : la carte postale.
Avec ses bornes installées sur des lieux touristiques, Peeskprint vous permet d’imprimer instantanément vos photos de smartphone en cartes postales, et en plus avec des timbres.
Il ne vous reste plus qu’à les poster!

L’idée est de vous permettre d’envoyer des cartes postales uniques, tout en conservant l’esprit de la carte postale classique : la spontanéité, le plaisir de l’écriture, l’objet qui voyage.

Pour utiliser ce service, il vous suffit simplement de vous connecter à la borne, choisir vos photos, et lancer l’impression.
Vous pouvez trouver les bornes Peeksprint à Paris, Versailles, et en Bretagne.

Peeksprint

0

Destiné aux propriétaires d’un logement en location sur Airbnb, Abritel, etc., la startup Welkeys leur propose des prestations tel que le ménage, la conciergerie ou la remise des clés. Les 490 profils de concierges professionnels actuellement référencés sur Welkeys se substituent au propriétaire durant la durée du séjour du locataire.

Confiance

La confiance est le nerf de la guerre dans le secteur du séjour courte-durée. C’est pourquoi Welkeys vérifie chaque profil de concierge : attestation de responsabilité, pièce d’identité, casier judiciaire vierge. Ensuite, les prestations sont notées par les propriétaires.

Comment ça marche ?

La plateforme propose deux offres :

  • Welkeys classic qui permet aux propriétaires de trouver de l’aide en fonction de ses besoins : (Gardiennage des clés, arrivée, départ, ménage et gestion du linge de maison).
  • Welkeys Premium qui propose une offre globale avec un interlocuteur unique depuis la création et gestion de votre annonce, échange avec les locataires, remise des clés, ménage, et mise à disposition du linge de maison

Combien çà coute ?

Sur Welkeys, les concierges fixent eux-mêmes leurs tarifs avec une limite en dessous de laquelle ils ne peuvent pas descendre :

  • Arrivée des voyageurs : A partir de 18€TTC. Les voyageurs sont accueillis par un concierge et restent en contact avec lui durant leur séjour.
  • Départ des voyageurs : A partir de 16€TTC. Welkeys récupère les clés et réalise un check-up complet de votre logement.
  • Ménage & linge : A partir de 20€TTC. Les voyageurs arrivent dans un appartement propre avec les draps et le linge de maison propre.

Où puis-je faire appel à Welkeys ?

L’objectif de la startup est de proposer des concierges professionnels partout en France : 150 villes sont déjà ouvertes, aussi bien en ville (Paris, Lyon, Marseille, …), en bord de mer (Cannes, Nice, Saint Malo, …) ou à la montagne (La Plagne, Val d’Isère, Chamonix, …)

0

Qui ne s’est jamais ennuyé en avion ? Une fois la télé, la tablette, les films et jeux à profusion consommés, on tourne indéniablement la tête vers le hublot à se demander où nous sommes et ce que nous voyant en penchant la tête, sans trouver la réponse. Mais ça, c’était avant Flyover Country.

A utiliser dans l’avion, comme son nom l’indique, Flyover Country renseigne l’utilisateur sur les paysages qui défilent plusieurs milliers mètres sous lui. Quel est ce volcan que nous survolons ? d’où viennent ces formations rocheuse ? etc.

Créé par un géologue, l’application fonctionne évidemment sans connexion Internet. Cela impose de pré charger les données en entrant son trajet de vol avant le décollage de votre avion. Durant le vol, l’application se sert uniquement des coordonnées du GPS pour aller piocher dans les données offline de l’application à la recherche d’informations à présenter au voyageur curieux.
Shane Loeffler, le créateur de l’application, confie avoir déjà des idées d’évolution pour son application, comme l’intégration du principe de réalité augmentée (démocratisée avec le jeu Pokemon Go), voire pourquoi pas, créer une application spécialisée dans la formation des nuages et de la météorologie.

screen322x572

 

Disponible gratuitement sur Android et iOS.

Alors, tentez par cette application lors de votre prochain voyage ?

0

Les vacances d’été approchent à grands pas ! Si certains ont déjà réservé leur séjour depuis longtemps, d’autres dont vous faites peut-être partie n’ont pas encore trouvé leur destination : ce n’est pas toujours facile de décider tant les possibilités sont nombreuses ! Amis voyageurs en manque d’inspiration, suivez les conseils avisés de Memotrips pour trouver où partir.

Demandez conseil à votre entourage

La première des choses est tout simplement de demander conseil à votre entourage. Vous avez probablement de la famille, des amis, ou encore des collègues de bureau que vous pouvez solliciter : généralement on ne rechigne pas à parler de ses vacances, c’est un sujet assez fédérateur… Au-delà de leurs récits de vacances, demandez-leur conseil sur la meilleure période, les tarifs pratiqués, quel hébergement ils recommandent, l’adéquation de la destination à votre profil (si vous avez des enfants par exemple), etc. Si vous avez repéré une destination qu’aucune personne de votre entourage n’a visité, vous pouvez lire les discussions sur les forums de vacances et voyages pour vous faire une idée.

Les blogs de voyage

Ils se sont multipliés ces dernières années : les passionnés de voyages partagent leurs récits de vacances avec les internautes dans leur blog, souvent avec des photos à l’appui. Certains sont spécialisés dans des pays asiatiques, d’autres en Amérique Latine,… Vous trouverez forcément des blogs qui parlent des destinations qui vous intéressent, et qui vous permettront de comparer les atouts et inconvénients qu’elles comportent.

Réseaux sociaux

Dans la même veine, les réseaux sociaux sont intéressants à plusieurs titres pour avoir des idées de vacances. D’abord parce que vos cercles d’amis publient très certainement des photos de leurs vacances : quoi de mieux pour s’inspirer ? Ensuite parce que de nombreux pays possèdent des pages ou comptes officiels sur Facebook, Twitter ou encore Google+ pour promouvoir le tourisme : c’est souvent une mine d’informations pour planifier son parcours et trouver des activités à faire.

Les sites spécialisés

Si rien de tout ça ne fonctionne, il existe certains sites spécialisés proposant de vous aider à trouver la destination idéale, en prenant en compte tous vos critères. On peut par exemple citer VacancesLab : ce site est un générateur d’idées de vacances, qui propose des destinations et hébergements adaptés à vos critères.

Vacanceslab

Sa grande force repose dans ses filtres de recherche, car le moteur prend en compte le profil du voyageur pour faire ses suggestions : ainsi les propositions ne seront pas les mêmes si on voyage avec un bébé, en couple, seul, avec de jeunes enfants, etc.

Vous avez trouvé votre destination ? Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances, et vous rappeler de créer votre carnet de voyage digital sur Memotrips !

0

La location d'appartements entre particuliers s'est largement démocratisée depuis quelques années grâce à un acteur américain qu'on ne citera pas dans cet article. Mais savez-vous que des services franco-français proposent également d'arrondir ses fins de mois pour les propriétaires, et de faire de belles économies pour les voyageurs ?

Sejourning est un site qui permet à n’importe quel particulier ou professionnel de proposer en location un ou plusieurs hébergement(s) et/ou de chercher des hébergements partout en France. Surfant sur le principe de l’économie collaborative, le site web offre donc la possibilité aux voyageurs de voyager à moindres frais en séjournant dans des appartements authentiques plutôt que dans des hôtels hors de prix. Elles recréent aussi du lien entre les locaux et les voyageurs.

Comment ça fonctionne ?

Je suis propriétaire

  • Je reçois des demandes de location et peux discuter avec les voyageurs qui souhaitent séjourner chez moi.
  • Si j’accepte la location, le locataire paie alors l’intégralité du loyer à Sejourning qui me le reverse (en retirant la commission de 4%) 24h après le début de la location.
  • Je loue en toute sérénité grâce à l’assurance Allianz. J’ai également la possibilité de demander une caution au locataire.
  • Je reçois le loyer directement sur mon compte bancaire.

Je suis locataire

  • Je recherche un logement, appartement, maison ou chambre idéal parmi des centaines de logements de particuliers dans toute la France.
  • Je contacte le loueur, discute avec mon futur hôte et lui pose des questions sur son logement.
  • Je réserve en ligne et paye directement sur le site pour valider la réservation via un paiement sécurisé.
  • Je profite sereinement de mon séjour

Sejourning

En quoi Sejourning est-il différent des autres acteurs ?

La plateforme française dispose d’un Service Clients totalement gratuit et à votre écoute pour vous aider dans vos recherches. L’offre des hébergements est qualitative, accentuée par la possibilité pour les propriétaires de faire venir à un photographe associé à la plateforme.

Pour rassurer les utilisateurs du service, les paiements sont sécurisés et une assurance tranquillité est automatiquement souscrite pour chaque location.

Quelques chiffres sur Sejourning

chiffres_sejourning

Voici quelques exemples de logements que vous pouvez louer sur Sejourning :

Pensez donc à Sejourning, la plateforme 100% française, pour voyager dans toute la France !

0

Qui n’a jamais acheté spécialement du matériel de randonnée pour un voyage, sans jamais le réutiliser par la suite ? Plutôt que de laisser ce matériel de voyage au fond de votre cave une fois votre voyage terminé, savez-vous qu’il peut vous rapporter de l’argent tout en surfant sur l’économie collaborative ?

Makeittravel.com propose  à  des  particuliers  de  mettre  en  location  leur  matériel  et  leur équipement  de  voyage  (tentes,  sacs  de  rando,  guides  de  voyage,  planches  de  surf,  etc.).  Le site, simple et intuitif, permet d’y créer rapidement des annonces géo localisées que les futurs voyageurs vont pouvoir consulter. Plutôt que d’acheter une GoPro pour votre prochain voyage à la Réunion, pourquoi ne pas la louer à Frédéric, le Lyonnais, qui la loue 12 € par jour ?

Make It Travel - Louer votre GoPro

Amortissez l’achat de vos affaires de voyage, mais pas seulement

En plus des économies que vous pourrez réaliser en louant votre matériel, vous participerez au mouvement de l’économie  collaborative.  La  plateforme  favorise  la réutilisation  de  ce  qui  existe  déjà plutôt que d’acheter du matériel à « usage unique ».

Au-delà de la location du matériel, l’objectif des deux cofondateurs du service est de créer une place  de  rencontres  avec d’autres internautes qui cultivent la même passion pour les voyages et les activités de loisirs.

Combien çà coute ?

L’utilisation du service est entièrement gratuite pour les voyageurs souhaitant proposer leurs affaires en location. C’est  au  propriétaire  de  fixer  le  tarif  de  la  location  à  la  journée.

Le  prix  affiché  sur  le  site  inclut une assurance.  Sachez également que Make It Travel intègre automatiquement une caution sur tous les produits mis en ligne sur Make It Travel.

L’avis de Memotrips

On aime l’idée que les objets en location sur Makeittravel auront plusieurs « vies » en passant de mains en mains pour parcourir le monde tout en diminuant la consommation, et en faisant gagner du pouvoir d’achat au prioritaire de l’objet comme au voyageur qui le louera plutôt que de l’acheter.

0

Pour clore ce volet sur les astuces pour voyager gratuitement, nous allons vous parler de ces personnes qui voyagent à l'oeil tout frais payés (transports, hébergement, repas, activités, etc...) à condition de les partager sur leurs blogs et sur leurs réseaux sociaux.

Il s’agit de blogueurs voyage qui ont possèdent un blog ou des comptes Facebook & Instragram très fréquentés. Les offices de tourismes nationaux invitent ces personnes lors de blog trip, comprenez des voyages en groupe de blogueur. La raison de cette générosité ? ils influencent des milliers de personnes à chaque post. Pauline, de World Else, reçoit par exemple 60.000 visiteurs par mois, autant de personnes qui pourront suivre ses voyages et compter sur son avis pour choisir leur prochaine destination voyage.
Contre ces voyages gratuits, les offices de tourisme demande aux influenceurs d’être très actifs sur leur blog et les réseaux sociaux : post sur Facebook, Live sur Periscope, photos sur Instagram, etc. Pour les blogueurs, ils voyagent gratuitement sans avoir à se soucier de la préparation. Les organisations en mettent en général plein la vue aux bloggueurs : hôtel de luxe, activités au coté de touristes qui ont payés le prix fort, …

Si l’aventure du blogging voyage vous tente, sachez que vous ne serez pas les seuls. Beaucoup de voyageurs en herbe tentent l’aventure. Lors du dernier Salon des Blogueurs de Voyage ( #WAT16) qui s’est tenu à Bruxelles, nombreux étaient les bloggeurs qui étaient là pour essayer de convaincre les offices de tourisme de se faire inviter aux quatre coins du monde.
Il est légitime de se demander si les blogueurs sont indépendants et objectifs quand tout leur est offert ? Sachez que les blogueurs sont relativement libres de ce qu’ils rédigent, mais évitent tout de même de parler des points négatifs.


Article inspiré de l’émission Capital diffusé sur M6 le 5 juin 2016.
Cet article fait parti d’une série de 4 articles sur les bons plans pour voyager gratuitement :

2

Durant les vacances, vous avez du temps pour vous et pour faire des activités. Seulement, la plupart des activités sont payantes (20% du budget des vacances) du fait du matériel à louer : ski, planche de surf, appareils photos, etc. Découvrez comment éviter de payer vos activités.

Une location d’une planche de surf coûte en moyenne 14 euros l’heure en haute saison. Plutôt que de laisser des objets au fond des placards, des personnes vous propose de vous les prêter. Mutum est un site qui permet d’emprunter des objets en échange d’une monnaie virtuelle. Prêtez vos objets pour gagner des points qui vous serviront à emprunter d’autres objets. Vous pouvez par exemple prêter votre grille pain 3 semaines en échange d’une GoPro pendant une semaine. Le site Internet assure le matériel en cas de casse. L’échange d’objets entre particuliers est gratuit.

 

mutum Prêtez et empruntez des objets

 

Autre bon plan, le covoyage en bateau. Savez-vous qu’il est possible de passer trois semaines en mer sur un catamaran flambant neuf pour 10 € par jour ? Skipper ou simple équipier à la recherche d’un embarquement, propriétaire d’un bateau à la recherche d’un équipage, ou plaisancier à la recherche d’un simple équipier pour des sorties en mer, le site bourse-aux-equipiers.com regorge d’offre qui vous fera avoir le pied marin sans mettre la main au porte feuille.

Article inspiré de l’émission Capital diffusé sur M6 le 5 juin 2016.
Cet article fait parti d’une série de 4 articles sur les bons plans pour voyager gratuitement :

1

Les uns partent en train alors que les autres partent en voiture ou en avion. Dans tous les cas, se rendre sur son lieu de vacances coûte très cher : c'est la plus grosse dépense durant les vacances.

Un aller/retour gratuit en TGV, c’est possible !

Commençons avec le train et les 24 millions de billets de train qui sont vendus chaque été par la SNCF. Prendre le train gratuitement, c’est possible. La contrepartie est simple : accompagner un ou plusieurs enfants durant le trajet du train. Prenons l’exemple des parents divorcés ayant une garde partagée et n’habitant par la même ville. Les parents mandatent une personne pour accompager leur(s) enfant(s) sur le trajet du train. En échange, les parents payent le billet aller/retour de l’accompagnateur. Les enfants voyagent en sécurité à moindre coût.
Deux sites référencent des parents et accompagnateurs utilisant ce service.

  • accompagnateurenfants.fr est un site web très simple et basique : pas d’inscription et consultation instantanée des annonces. A l’heure actuelle, 1.700 annonces sont disponibles gratuitement.
  • kidygo.fr va plus loin et se focalise sur la sécurité et la confiance. La plateforme vérifie chaque accompagnateur avant de les référencer sur la plateforme : vérifications administratives, vidéo et entretien téléphonique. Ce service à un coût pour les accompagnateurs qui devront débourser 49 euros par an pour être référencer et voyager gratuitement. 10.000 utilisateurs sont déjà enregistrés.

Voyager gratuitement en train

Louez une berline pour 1 €

Même si le train est de plus en plus utilisé pour se déplacer pendant les vacances, les français sont encore 6 sur 10 à partir en voiture. Savez vous qu’il est possible de louer une voiture pour 1 € par jour ? Ne cherchez pas les frais cachés, il n’y en a pas : le prix inclut même une assurance tout risque. Vos seules dépenses à prévoir sont les frais d’essence et de péages. Europcar, Hertz, Ada… la majorité des loueurs de voitures proposent ce nouveau service depuis quelques mois. Pourquoi de tels prix ? La raison est simple. Pour ramener une voiture déposée dans une autre agence que celle dans laquelle une personne l’a louée, les agences mandatent un transporteur qui la ramène sur un camion, ce qui coûte très cher (en moyenne pour 300 euros). Plus de 800.000 voitures doivent être convoyées par an. Luckyloc et Driiveme propose de lister les trajets du moment où une voiture doit être ramener dans une autre ville. Cela permet à l’agence de location d’éviter de mandater un transporteur, ce qui permet de proposer la location à La €. La contrepartie ? Vous n’êtes pas flexible ni sur les dates, ni sur le type de véhicule, ni sur l’agence de location de départ et d’arrivée. Malgré ces contraintes (qui diminuent avec l’augmentation du nombre de trajets proposées), le concept plait ! Driiveme effectue en moyenne une cinquantaine de réservations par jour.

Gagnez de l’argent avec votre voiture lorsque vous êtes en voyage

Et si vous partez en avion, sachez qu’il y a aussi de bons plans pour minimiser vos dépenses. Une semaine de stationnement sur le parking de Roissy coute en moyenne 158 €. Travelercar vous permet de ne pas payer le parking qui accueillera votre voiture durant vos vacances. Comment ? La startup met en fait en location les voitures stationnées pendant que les propriétaires sont en vacances. Le service est déjà disponible aux abords de plusieurs aéroports (Roissy, Toulouse, Lille, Bordeaux) et de gares (Aix en Provence, Lyon). N’ayez par peur, tout est calculé. Vous retrouverez votre voiture à votre retour en France grâce à une organisation sans faille. Si la voiture a été loué, le propriétaire pourra même recevoir quelques euros à son retour.


Article inspiré de l’émission Capital diffusé sur M6 le 5 juin 2016.
Cet article fait parti d’une série de 4 articles sur les bons plans pour voyager gratuitement :