Home Authors Postés parAurélien

Aurélien

Aurélien
136 ARTICLES 2 COMMENTAIRES
Passionné de Web & de voyages, je suis le fondateur de Memotrips.com, un service permettant de créer des carnets de voyage connectés.

0

Pouvez-vous vous présenter et présentez brièvement Opwigo auprès des voyageurs connectés de Memotrips ?

Derrière Opwigo se cache une petite équipe de 2 personnes : Anthony Gies, 31 ans ingénieur informaticien et Maud Clementelli 30 ans, responsable de la communication. Nous sommes tous les deux de grands fans de voyages ! C’est parce-que nous n’avons jamais trouvé le site idéal pour préparer sereinement nos voyages que nous avons lancé Opwigo.

Conçu comme le compagnon idéal du voyageur il vous accompagne tout au long de votre voyage, de la préparation au retour à la maison ! Il est désormais simple de préparer un voyage en s’inspirant de la communauté Opwigo. Une fois la destination choisie, il est possible de créer son itinéraire personnalisé et de le visualiser sur une carte. Opwigo vous offre aussi la possibilité de réserver vos hébergements, transports ou même vos activités.
Pendant votre voyage Opwigo vous guide à l’aide de la géolocalisation. A votre retour de voyage, partagez vos bons plans et vos photos simplement grâce à Opwigo ! Le mieux pour découvrir Opwigo c’est d’aller faire un tour sur www.opwigo.com

Comment est né Opwigo ?

Opwigo est né en 2008 lors du Permis Vacances travail qu’Anthony a effectué en Australie. A l’époque il cherchait un moyen simple de garder contact avec ses proches mais également avec ses nouveaux amis rencontrés sur place. Il développa alors Trackmypals, l’embryon d’Opwigo. En 2010 nous nous rencontrons dans notre ancienne vie professionnelle. Nous sommes deux passionnés de voyage, nous nous ennuyons un peu dans notre travail. L’idée d’Anthony est inspirante, nous la faisons évoluée pour créer Opwigo. Nous avons lancé le site en juin dernier.

A qui s’adresse Opwigo ?

Opwigo s’adresse à tous les voyageurs qui préparent eux même leur voyage. Nous pouvons satisfaire aussi bien les voyageurs extrêmement organisés qui prévoient leur voyage dans les moindres détails que les voyageurs plus détendus et adeptes de la dernière minute. En effet avec les fonctionnalités d’Opwigo il est très simple de prévoir un voyage dans son intégralité (transports, hébergements, activités,…) et d’avoir l’ensemble de ses réservations sur une seule et même plateforme. Pour les moins prévoyants, Opwigo utilise la géolocalisation et permet en un seul coup d’œil de voir tout ce qu’il y a à faire autour de soi, l’idéal pour une réservation de dernière minute !

Capture d’écran 2016-02-29 à 15.19.29

Y a-t-il un profil « type » de voyageur utilisant le service ?

Il n’y a pas vraiment de profil type, nous nous adressons à tous les voyageurs et plus spécifiquement à tous ceux qui préparent leur voyage eux-mêmes. Cependant d’après nos derniers chiffres nous avons constaté que nous avions plus de femmes inscrites et que la tranche d’âge la plus représentée chez nos utilisateurs est celle des 25-35 ans.

Quelle est l’innovation par rapport à ce qui existe déjà ?

L’innovation d’Opwigo se situe dans son aspect tout-en-un. Avant un voyageur devait avoir de nombreux onglets ouverts dans son navigateur pour préparez ses voyages. Il devait consulter plusieurs sites qui couvraient chacun un aspect de son voyage. Opwigo répond à tous les besoins des voyageurs. Nous recensons tous les pays du monde, nous avons toutes les informations nécessaires relatives aux visas, à la météo, à la sécurité,…Nous proposons grâce à nos partenaires des hébergements, et des activités dans le monde entier. Opwigo est vraiment un site très complet, l’ensemble des données dont nous disposons relève de la big data.

Comment envisagez vous l’évolution d’Opwigo ?

Nous comptons près de 2000 utilisateurs nous aimerions rapidement multiplier ce chiffre par 10 puis par 100 ! Bref, nous aimerions que toujours plus de voyageurs utilisent Opwigo et qu’ils ne peuvent plus s’en passer !

0

Lors de la réservation de votre hôtel, la même question revient souvent : prendre ou ne pas prendre l'option permettant de se faire rembourser en cas d'annulation.

Grâce à Trocotel.com, vous n’hésiterez plus à prendre cette option parfois couteuse. Ouvert en avril 2015, cette plateforme unique en Europe permet d’acheter et de revendre des réservations de chambres d’hôtels non remboursables et non annulables entre particuliers.

Le bénéfice est double puisque la personne qui a réservé une chambre pourra récupérer une partie du montant dépensé tandis qu’une autre personne pourra acheter une nuit à un prix en dessous du marché. Le principe est simplissime : le revendeur dépose son annonce gratuitement sur le site en quelques clics pour que l’acheteur puisse la consulter et régler la réservation en ligne. Les tarifs des chambres sont librement fixés par le revendeur, et sont en moyenne 33% moins cher que les principaux agents de voyage en ligne.

trocotel2

Parce que les hôtels adaptent le prix à la demande (yield management), les réservations de chambres d’hôtels non remboursables ont considérablement augmenté ces dernières années : 1.8 millions de réservations d’hôtels non remboursables sont perdues chaque année.

0

Imaginez un monde où vous pourriez envoyer des cartes postales sans avoir à les acheter, ni trouver des timbres, ni devoir dénicher une boite aux lettres, ni recopier 10 fois le même message… Un monde où vous pourriez sélectionner une photo à partir de votre carnet de voyage Memotrips, rédiger un message, indiquer un ou plusieurs destinataires, et cliquer sur un bouton pour envoyer votre véritable carte postale. Vous l’avez rêvé ? Memotrips l’a fait !

Nous sommes très heureux de vous présenter aujourd’hui une innovation majeure sur Memotrips : la possibilité d’envoyer de véritables cartes postales à partir de l’application Android et iOS, ainsi que depuis le site Web.

Nous avons rendu l’envoi de cartes postales ludique et simplissime. Lorsque vous êtes sur une de vos photos de votre carnet de voyage, cliquez sur l’icône représentant une carte postale. Vous pré visualiserez ainsi la carte postale et pourrez modifier le message qui se trouve au dos, ainsi que le/les destinataires. Validez, c’est terminé! Memotrips s’occupe d’imprimer vos carnets postales, de les affranchir et de les envoyer.

Pour la logistique, nous passons par un partenaire qui se situe en Angleterre.

Le service ne coûte pas plus cher que la manière classique d’envoyer une carte postale. Pour 2.50 € par carte postale, gagnez du temps pour profiter de votre voyage en vous évitant de trouver un vendeur de carte postale, un timbre (et vous demander l’affranchissement nécessaire), et une boite aux lettres.

Découvrez comment çà fonctionne

0

La France compte aujourd’hui environ 8,5 millions de pratiquants de la course à pied. C’est un sport simple d’accès, peu onéreux et qui se pratique partout … même en voyage.

Aujourd’hui, les agences de voyage se mettent à proposer des packages orientés running, comme Chamina Voyages qui propose tout une gamme de séjours trails, avec par exemple une course sur le dos d’un volcan en Auvergne. Quant 8 jours, les participants courent entre 10 et 30 km par jour (soit 130km au total) avec 6000 m de dénivelé dans le Massif Central. Et cette tendance s’exporte puisqu’il est possible de faire des treks à la Réunion ou au Népal, avec des acteurs spécialisés tels que Allibert Trekking.

On court désormais partout : sur les ponts avec les 100 km de Millau, au sommet des pics élevés (Ultra Trail du Mont Blanc, Annapurna Mandala Trail au Tibet), sur d’anciens vestiges (trail de la muraille de Chine, trek du Chemin de l’Inca au Pérou), dans le désert (Marathon des Sables au Maroc, Desert Cup du Wadi Rum en Jordanie), sous des températures glaciales (marathon du Groenland) ou bien culinaires (Diagonale des Fous au Piton de la Fournaise à la Réunion) ou dans les marécages de fôrets impénétrables (raid Amazonie en Guyane).

Plus qu’un simple hobby, la course à pied devient un style de vie et donc de voyager, explique Caroline Moll, responsable du département running chez Thomas Cook. Un constat que partage Olivier de Nicol : « la discipline devient plus fun et associe performances, découvertes et expériences ». Contrastes Voyages façonne ses propres trails en proposant un Trip & Trail à Cuba alternant courses itinérantes à travers l’île et cours de cuisine et fête chez l’habitant.

Coté hébergement, le mouvement du running est également en marche, avec l’apparition de running concierge. Certains hôtels incluent dans leur package le dossard du marathon de la ville, un diner de pâtes la veille, de l’eau et des glaçons à volonté après l’effort. Le westin Bayshore de Vancouver prête même les baskets et les vêtements de course! Et même les bateaux de croisières s’y mettent : le Royal Caribbean propose des événements autour du running avec pistes de courses, célébrités de la discipline, entrainements personnalisés et courses à Key West, au Belize et sur la Costa Maya au Mexique.

Enfin, pour visiter une ville « au pas de course », sachez que des guides proposent la visite d’une ville en footing avec des coaches capables à la fois de raconter l’histoire des monuments et d’adapter la course à tous les niveaux sportifs (Jogg’in City, Paris Running Tour, Jogandvisit, …)

Rencontre avec M. Francis Lirivel, propriétaire d’un camping-car et amateur de découverte depuis plus de 20 ans.

Quelles ont été les vacances ou les moments que vous avez préférés à bord de votre véhicule ?

Je voyage toujours avec ma femme, et toutes nos vacances se sont très bien déroulées. J’aime la liberté du camping-car, le fait de pouvoir bouger au gré de nos envies et de la météo. Pour ne rien vous cacher, nous retrouvons régulièrement nos amis camping-caristes sur les routes, et c’est ce tout qui nous fait aimer le camping-car.

Avez-vous des conseils à donner à des novices du monde du camping-car ?

Pour profiter des vacances itinérantes en camping-car, il vaut mieux éviter la haute saison. Que ce soit en France ou à l’étranger, l’idéal est de partir hors saison (avant ou après les périodes vacances scolaires). Et je pense que moi, comme mes amis camping caristes nous n’aimons pas vraiment la grosse foule estivale.

La location de votre camping-car vous intéresse-t-elle ?

Mon véhicule m’a coûté 68 000€, j’y tiens énormément. Cependant aujourd’hui, je suis adepte de la location de mon camping-car et cela permet aux gens de découvrir les joies de la liberté. De plus, cela apporte un réel complément de revenu permettant d’amortir les frais d’entretien annuels de mon véhicule.

Quelle a été votre première expérience en camping-car ?

J’ai découvert le camping-car grâce à des amis, nous sommes partis à 4 durant 10 jours pour se balader du côté de la Bretagne. Le temps était magnifique la liberté de circulation et surtout le nombre d’aires de stationnement qu’offre cette région m’a vraiment séduit. La Bretagne est faite pour les camping-cars.

camping-car-bretagne

Prochaine étape en camping-car ?

Très bonne question, ma femme veut partir en Norvège mais la conduite là-bas est difficile donc c’est encore en réflexion. Sinon, l’Italie nous plairait bien.

Les vacances itinérantes vous séduisent et vous souhaitez essayer la location d’un camping-car ou fourgon aménagé pour vos prochaines vacances ? Rendez-vous sur JeLoueMonCampingCar.com.

0

En quelques années, Internet a révolutionné le tourisme. En trois clics, vous avez comparé et réservé votre billet d’avion. Pour votre hébergement, vous avez un choix quasiment illimité mêlant hôtels et logements chez les particuliers.

Aujourd’hui, les outils mis à disposition des voyageurs vont encore plus loin, comme le montre le dernier outil d’Accor Hôtels mis en ligne il y a quelques jours. Il s’agit d’un moteur inspirationnel qui vous propose une destination en fonction d’émotions. L’innovation dans ce concept réside dans la manière dont vous renseignez vos émotions : il suffit d’envoyer une combinaison d’émojis sur Twitter et vous recevez en réponse la destination qui vous correspond.

Source : http://www.etourisme.info/emojis-dans-le-tourisme/?platform=hootsuite

0

Travel d'Or est un prix indépendant décerné depuis 2009 aux entreprises du secteur du tourisme qui font la différence sur le Web. Aux cotés de Bla Bla Car et Tripadvisor, les jeunes pousses comme Memotrips ont aussi leur place.

En 2016, près de 320 sites contribuant à digitaliser le tourisme sont nominés dans 12 catégories. Du 19 janvier au 18 février 2016, près de 15 millions d’internautes seront invités à voter sur traveldor.travel selon les critères suivants : impression générale, ergonomie, lisibilité, accès à l’information, temps de réponse, richesse du contenu proposé…

Cette année la remise des lauréats et des prix spéciaux du Jury se feront le 16 mars 2016.

Il ne vous reste qu’une seule chose à faire, votez pour Memotrips qui réinvente le carnet de voyage en le rendant mobile, social et ludique. En votant, vous participerez également à un concours pour gagner un séjour à l’Île Maurice pour 2 personnes, d’une valeur de plus de 6.000 € !

traveldor2016_bouton

Pour voter, cliquez sur le bouton ci dessus. Vous serez alors redirigé vers une page. Sélectionnez Memotrips (le seul logo vert de la page!) puis validez. On ne vous demandera que quelques informations supplémentaires pour confirmer votre vote.

0

Quel est le point commun entre Auschwitz, Oradour sur Glane et Tchernobyl ? Ce sont tous les lieux où des drames se sont déroulés. Et tous ces lieux connaissent une nouvelle tendance : le dark tourisme.

Défini comme une nouvelle forme de tourisme qui consiste à visiter des lieux associés à la mort, aux catastrophes et à la souffrance, le dark tourisme est souvent lié à l’histoire d’un pays : par exemple,  la visite des vestiges d’une catastrophe naturelle, d’un camp de concentration, d’un mémorial ou d’un lieu de guerre. Même si le dark tourisme est en plein essor, il faut savoir que ce phénomène a toujours existé (comme le pont de l’Alma où la princesse Diana a trouvé la mort).

Des tours opérateurs surfent même sur cette vague en proposant des séjours focalisés sur le dark tourtisme, comme le Post-Katrina City Tour, imaginé après l’ouragan Katrina.

Pour se plonger encore plus dans cette ambiance dark, sachez qu’il est possible de se mettre à place de prisonnier dans un ancien centre de détention en Lettonie reconverti en prison hôtel, et subir des harcèlement pendant la nuit, gouter aux repas de la prison et aux lits en fer. Il vous en coutera 12 € la nuit.

Décrassage matinal à la prison Hotel de Karosta-Latvia

Décrassage matinal à la prison Hotel de Karosta-Latvia

La destination la plus à la mode en ce moment est l’Urkraine et notamment les abords de la centrale nucléaire de Tchernobyl et la ville fantôme de Pripiat, située à 3km. Le célèbre magazine Forbes l’a désigné parmi les sites les plus exceptionnels du monde. Au programme des tours organisés : réacteur n°4 qui a provoqué l’exposition, forêt rouge, ville fantôme, … sans quitter le compteur Geiger pour mesurer l’intensité des radiations.

Et vous, qu’en pensez vous ? Seriez vous prêt à plonger dans le dark tourisme et à partager votre voyage sur Memotrips ?

Nous sommes en Janvier pour quelques jours encore. Il est donc toujours temps de vous souhaiter une excellente année 2016, pleine de voyages et d’évasions. Chez Memotrips, on s’est fixé quelques bonnes résolutions pour bien débuter cette nouvelle année. Nous sommes heureux de partager avec vous nos objectifs pour 2016.

resolution_memotrips_2016_1

resolution_memotrips_2016_2

resolution_memotrips_2016_3

resolution_memotrips_2016_4

Et vous, quelles sont vos résolutions ?

Quand on pense voyage connecté, on pense évidemment à la panoplie tablette / smartwatch / smartphone/carnet de voyage digital (grâce à Memotrips!), mais de nouveaux produits connectés commencent à débarquer, comme la valise.

Après une campagne de financement par la foule qui a largement dépassé les objectifs de ses fondateurs, la startup newyorkaise Bluesmart a débuté la commercialisation de sa valise connectée. Cette valise reliée à une application mobile, résout un grand nombre de petits tracas liés à ses bagages en voyage.

En arrivant au comptoir d’enregistrement des bagages, qui ne s’est jamais retrouvé à transvaser ses affaires dans un autre bagage ou dans un sac à dos car le poids de la valise dépassait la limite autorisée par la compagnie aérienne ? La valise connectée vous permet de consulter le poids de votre valise, smartphone à n’importe quel moment, via l’application.

Ensuite, en arrivant à l’hotel, avec le décalage horaire et la fatigue, on ne se souvient pas forcément de son code permettant d’ouvrir le cadenas de votre bagage. Là encore, la Bluesmart solutionne le problème en proposant de verrouiller/déverrouiller votre valise grâce à l’application mobile connecté en Bluetooth.

Et si notre smartphone est en panne de batterie, je ne peux pas ouvrir ma valise ? Bien sûr que si, puisque les ingénieurs en charge de la conception de cette valise y ont placé une batterie permettant de recharger n’importe quel équipement : smartphone, tablette ou montre connecté.

Enfin, sachez que votre valise connectée est géolocalisée à tout moment grâce à une puce GPS intégrée. Vous pourrez suivre son périple dans les méandres des tapis roulants des aéroports jusqu’à la soute de l’avion.

Qui dit valise connectée, dit bourrée d’électronique, dit forcément, valise haut de gamme… Le prix annoncé est de 399 $. Un prix que le voyageur occasionnel ne sera pas forcément prêt à mettre. En revanche, pour les voyageurs réguliers, les fonctionnalités de cette valise vous simplifieront votre voyage à coup sûr!

Pour terminer, rappelons que quelques startups règlent encore plus de problèmes liés à la valise, comme Dufl qui va jusqu’à prendre en charge la valise depuis votre lieu de résidence jusqu’à votre lieu de vacances.