Home Authors Postés parAurélien

Aurélien

Aurélien
109 ARTICLES 1 COMMENTAIRES
Passionné de Web & de voyages, je suis le fondateur de Memotrips.com, un service permettant de créer des carnets de voyage connectés.

L’équipe Memotrips travaille dur pour sortir au plus vite l’application Android qui vous permettra d’emporter, consulter et compléter vos carnets de voyage avec votre smartphone. Après plusieurs mois de développement, nous commençons à avoir une application qui ressemble à quelque chose. Les tests ont commencé il y a quelques semaines, mais le premier test « grandeur nature » aura lieu à partir de demain. Nous profitons d’un voyage à New York pour tester l’application.

Application Memotrips à New York

Application Memotrips à New York

L’application est ultra intuitive. Vous en saurez plus au moment de la sortie de l’application (prévue début 2015) mais sachez que l’idée est d’ajouter des étapes en y indiquant un titre, une description et quelques photos (la géolocalisation et la date sont automatiquement renseignées) à tout moment, même sans connexion Internet. Vous construisez ainsi votre carnet de voyage dans votre smartphone. Lorsqu’une connexion Internet est trouvée, l’application synchronise automatiquement vos étapes dans le cloud sécurisé de Memotrips. Votre famille et vos proches pourront alors consulter votre périple via le site web https://www.memotrips.com

Le carnet de voyage connecté utilisé pour ce test grandeur nature est Passer Thanksgiving & Black Friday à New York

0

Memotrips a lancé un sondage d’une dizaine de questions sur les usages des réseaux sociaux et des carnets de voyages durant vos escapades. Trois semaines de diffusion ont permis de récolter 115 réponses dont voici la répartition par âge :

  • 2% entre 12 et 20 ans
  • 64% entre 20 et 30 ans
  • 27% entre 30 et 40 ans
  • 2% entre 40 et 50 ans
  • 5% entre 50 et 60 ans

Passons maintenant à l’analyse des résultats :

Habitude de voyage & carnet de voyage
Le sondage a attiré une majorité de voyageurs puisque vous êtes quasiment la moitié des répondants à partir entre une et deux fois en voyage chaque année. Un tiers d’entre vous partez 3 à 4 fois par an. Il est intéressant de noter que les 20/30 ans sont les plus chanceux puisque ce sont eux qui partent le plus souvent.

Répartition des classes d'âge des répondants

Nous sommes bien loin de la moyenne nationale : http://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/etudes/tourisme/2013-4pages-27-SDT.pdf).

Vous êtes 30% à tenir un carnet de voyage (papier ou fichier Excel) pendant votre voyage (à noter que 5% se lancent dans la rédaction de leur carnet de voyage après leur retour).

Le partage sur les réseaux sociaux pendant votre voyage
Vous êtes 75% à avoir pris l’habitude de partager des photos, des checkins ou des statuts sur les réseaux sociaux. Parmi les réseaux sociaux utilisés, sans surprise, Facebook est utilisé par 95% d’entre vous, puis Instagram (14%), Twitter avec 8%, et enfin Google+ par 6% des répondants.
L’étude nous apprend également que vous partagez peu de photos de votre voyage sur les réseaux sociaux puisque vous êtes 45% à partager moins de dix photos.

Si vous partagez des photos sur les réseaux sociaux, combien de photos de votre voyage publiez-vous ?

Vos carnets de voyage par Memotrips
L’étude nous confirme qu’il y a une réelle attente du public vis à vis d’une application mobile permettant de créer et de partager son carnet de voyage via son smartphone, puisque 75% des répondants attendent ce type d’application. Autre point positif pour le projet Memotrips qui souhaite favoriser le partage d’expérience par la publication des carnets de voyage : 70% des voyageurs sont prêts à rendre publique une partie de leurs carnets de voyage pour qu’ils servent de référence aux prochains voyageurs.
Enfin, nous apprenons que 27% des répondants seraient prêts à payer pour stocker leurs photos de voyage de manière sécurisée.

En conclusion
A l’origine, Memotrips est né d’un besoin personnel, qui n’est finalement pas si personnel que cela. Cette étude nous montre une nouvelle fois qu’il manque un outil capable de centraliser l’ensemble de ses souvenirs de voyage (photos, localisations, impressions, etc.) au sein d’un carnet de voyage qui serait accessible par la famille et les proches du voyageur.
Memotrips a l’ambition de proposer ce type de service : venez le tester dès maintenant : http://www.memotrips.com ou en découvrant les premiers carnets de voyage disponibles :

Week end à Majorque – partagé par josephdurand
Camping et randonnées dans les gorges du Verdon – partagé par aurelienca
Road trip en Californie & Nevada – partagé par aurelienca

Cette version bêta n’est qu’une première version, ce qui explique que la création des carnets de voyage n’est pour le moment disponible que sur demande : inscription ici. Les applications Android et iPhone qui vous permettront d’emmener vos carnets de voyage partout avec vous, devraient arriver dans quelques semaines … encore un peu de patience.

Présentation Memotrips.com

Memotrips est une application mobile permettant d’enregistrer chaque étape de votre voyage (activités, hébergement, trajets, restaurants, etc…) en y attachant une description, une impression, des photos. Faites profitez vos amis en partager vos notes avec eux.

0

Zaptravel offre une nouvelle expérience de recherche pour les voyageurs. Plutôt que de définir l'habituel triplet (où, quand, à quel prix) via des champs de saisie, Zaptravel offre un moteur de recherche de voyages beaucoup plus humain, basé sur la sémantique.

zaptravel

La frontière entre l’agence de voyage physique et Internet s’erode encore un peu plus puisque pour lancer une recherche, indiquez simplement votre souhait au site : par exemple « Je veux faire du ski au Canada » ou « Je veux aller dans une ville historique ». Pour le moment, vous devez toutefois exprimer votre demande en anglais.

Les résultats illustrés s’affichent sur une carte du monde avec les meilleurs tarifs offerts par des agences de voyages en ligne (OTA). Dans les résultats affichés, il est possible d’affiner la période, l’expérience recherchée, le budget, le standing, etc.

0
Envoyez-vous en l'air grâce aux drones

Parcourir le monde sans bouger de votre fauteuil, vous en aviez rêvé ? Dans quelques semaines, il suffira de vous plonger dans les carnets de voyage partagés par les voyageurs. En attendant, vous pouvez vous envoyer en l’air partout dans le monde grâce aux drones.

Les drones sont de petits engins téléguidés et équipés d’une ou plusieurs caméras. De plus en plus de vidéos filmées par drone font leur apparition sur Youtube. Un site a eu la bonne idée de répertorier ces vidéos : Travelbydrone. Ce site ne se contente pas de les répertorier. Il va plus loin en les géolocalisant sur une carte du monde. En arrivant sur le site, on s’aperçoit que des centaines de vidéos sont déjà référencées, partout dans le monde. Même si le site est américain, une grande majorité des vidéos propose de se plonger dans les paysages d’Europe, notamment au Portugal et en Suisse.

Château de Versailles vu d'un drone

Château de Versailles vu d’un drone

Le nombre de vidéos répertoriées sur le site augmente constamment puisque chacun peut proposer une nouvelle vidéo (même sans en être l’auteur) du moment qu’elle se trouve sur Youtube. Il y a tout de même une sélection faite par les responsables du site car vous ne trouverez que des vidéos de qualité.

Au hasard, voici une vidéo prise à Palma de Majorque … un petit air de vacances !

Et vous, où allez-vous voyager ce soir ?

 

0
Booking.com VS Fairbooking

Si vous avez regardé Capital sur M6 hier soir, vous avez sûrement dû apprendre que le site Booking.com n’est pas tout blanc. Certes, le site centralise un grand nombre d’hôtels et permet de simplifier la réservation. Oui, mais …

Oui mais Booking prend une commission de 15% sur chaque réservation effectuée, ce qui assassine les marges des hôteliers. Il ne faut pas rêver, cette commission est répercutée sur le prix de la nuit affichée sur Booking. Cela signifie au passage que Booking ne propose pas le prix le moins cher.

En décrochant votre téléphone pour appeler directement l’hôtelier (oui c’est ce qu’on faisait tous il y a encore quelques années, rappelez-vous!), vous bénéficierez, spontanément ou avec une légère négociation, d’une réduction aux alentours de 10/15%. En plus de cette réduction, vous constaterez souvent que les hôteliers sont heureux d’avoir leurs clients au téléphone avant de les accueillir car avec Internet et l’automatisation des réservations, il n’y a plus aucun échange entre l’hôtelier et le client.

Et si vous ne souhaitez plus passer par Booking mais que vous n’aimez pas le téléphone, utilisez fairbooking.com. Ce site permet de mettre en relation directe l’hôtelier et le client, sans intermédiaire et gratuitement, et ainsi de bénéficier de réductions sans forcément décrocher son téléphone.

 

0

Partir en voyage, c’est bien. Conserver des souvenirs à travers de jolies photos est encore mieux. Malheureusement, le prix des appareils photo réflex est très élevé. Pour remédier à ce problème, pensez consommation collaborative : louez un appareil photo pour vos vacances.

Même si les smartphones permettent aujourd’hui de prendre des photos de bonne qualité dans des conditions de luminosité idéale, cela n’est pas le cas dans des conditions plus compliquées (focus lointain, faible luminosité, etc.). Il existe aujourd’hui des sites Web qui vous permettent de louer un appareil photo haut de gamme pour la durée de votre voyage.

Zilok est très certainement la référence pour la location d’objets entre particuliers. La rubrique « Zilok photo » contient des milliers d’appareils disponibles, surtout des appareils photo Reflex. En effet, le faible prix des des compacts et hybrides explique la faible demande.

En revanche, louer son reflex pour un voyage prend tout son sens. Prenons l’exemple du « Canon EOS 450D » pour vous en convaincre. Il est affiché à 620€ chez plusieurs e-commerçants, avec un objectif de 18-55mm. Sur Zilok, la location de cet appareil photo est affiché à un prix bien en deçà, même pour une période de location assez longue :

Louer son appareil photo pour un voyage ou un week end

Louer son appareil photo pour un voyage ou un week end

Pour une escapade d’un week end ou pour un mois de voyage à l’autre bout du monde, louer son appareil photo ne vous coutera pas si cher que cela.

Il y a tout de même quelques infos à savoir avant de louer son appareil photo :

  • Si vous optez pour la location d’un appareil photo Reflex ou Hybride, vérifiez qu’au moins un objectif soit livré avec l’appareil photo. Ils peuvent également se louer à part. Idem pour les batteries et la carte mémoire. Avez vous besoin en plus d’un flash ou d’un trepied ?
  • Pensez à chercher un particulier à proximité de votre domicile car il faut en général aller chercher l’appareil photo soi même.
  • Penser à la caution relativement élevée
  • Renseignez-vous sur l’assurance proposée par le site.
  • Attention à ne pas prendre un appareil photo pro ou expert sans connaitre les principes généraux de la photo.
  • Préférez un appareil photo avec puce GPS intégrée, ce qui vous permettra de géolocaliser ces photos sur une carte lorsque vous créerez votre carnet de voyage sur Memotrips.

En plus de faire de belles économies, un autre avantage à louer son matériel photo est de pouvoir changer de modèle à chaque voyage, comparer … pour éventuellement en acheter un et le louer lorsque vous n’en avez pas besoin.

 

1

Dans le cadre de la Journée mondiale pour un tourisme responsable, deux conférences étaient organisées mardi 3 juin 2014 au sein du Conseil Régional d'Ile de France. L'une sur l'avenir du tourisme social et l'autre sur le tourisme solidaire. Memotrips a assisté à la conférence sur l'avenir du tourisme social : vers de nouveaux concepts au service de l'économie locale.

Journée Mondiale du tourisme responsable

Pour discuter de ce passionnant sujet d’actualité, plusieurs acteurs étaient présents :

  • Pour la partie « numérique », Nicolas Ferrary, directeur France de AirBnB et Marc Arthur Gauthey, connecteur tourisme de Oui Share
  • Pour la partie « traditionnelle », André Dupon, président du Mouves, Grégoire Mallet, directeur marketing de VVF Villages et Gilles Caire, professeur d’économie à l’université de Poitiers

Introduction par Gilles Caire

On commence avec une introduction de Gilles Caire qui oppose plusieurs citations pour illustrer ses propos.

Le tourisme social existe depuis 150 ans. Il expose quatre idées fondatrices autour du tourisme solidaire et social :

  1. Le tourisme social est un tourisme épanouissant pour désaliéner le travailleur. Le tourisme peut être pratiqué par tous. Autrefois, seuls les travailleurs pensaient pouvoir partir en vacances. Aujourd’hui, moins de la moitié des ouvriers partent en vacances. Chez les agriculteurs, seuls 40 % partent en vacances. Gilles Caire parle de droit aux vacances, aussi bien pour les chômeurs que pour les travailleurs. Pourtant, le taux de départ en vacances est en régression.
  2. Recréer du sens au tourisme. On apprend que la première auberge de jeunesse a été ouverte en Ile de France en 1929. Elle symbolisait le foyer de la paix car le but était de faire se rencontrer les jeunes français et allemands.
  3. Le tourisme locavore avec un exemple de Dubai, synonyme de tourisme sous bulle complétement artificialisé, pour lequel les touristes parcourent des milliers de kilomètres en avion.
  4. Un tourisme riche. La moitié des nuitées des français est non marchande (chez des amis, de la famille, etc). Depuis le remaniement du gouvernement après les élections municipales de 2014, le ministère du tourisme est désormais rattaché au ministère des affaires étrangères.   Débats autour de cette idée de non marchand puisqu’il inclut également les résidences secondaires qui ont été acquises à un moment donné par ceux qui en profitent.

Table ronde

Table ronde

Photo : @Jmtr_tourisme

Nicolas Ferrary (Directeur France d’AirBnB)

Après une rapide présentation du service, plusieurs chiffres sont présentés :

  • 600.000 annonces dans 190 pays.
  • 25.000 annonces à Paris, dont 70% en dehors des arrondissements touristiques (exemple du XIX et du XX arrondissement).
  • 50% des dépenses des voyageurs ont lieu à proximité de leur lieu d’hébergement.
  • En France, 1/4 des annonces sont des chambres chez l’habitant.
  • 11 millions de personnes ont utilisé AirBnB pour trouver un logement depuis 2008.
  • La moyenne d’âge des utilisateurs est de 35/40 ans, plutôt urbain, mais cette tendance est en recul.
  • En moyenne, l’hébergement est de 5 nuits en passant par AirBnB VS 2 nuits en moyenne en hôtel.

Approche locale et authentique, surtout en chambre chez l’habitant. Une économie d’usage: le voyageur ne va pas consommer une nouvelle ressource pour se loger mais utiliser une ressource inexploitée. Anecdote: les parents du directeur France d’AirBnB louent une chambre à Gif sur Yvette pour 25 euros la nuit qui trouve un franc succès malgré l’éloignement des lieux touristiques parisiens (et le scepticisme de leur fils!).

 Grégoire Mallet, directeur marketing de VVF Villages

VVF Villages est une association. C’est le premier opérateur de résidence associative. Très orienté responsable, une réduction est proposée aux clients en fonction du quotient familial pour aider les familles à partir en vacances. Les villages de vacances sont à taille humaine. G. Mallet nous explique qu’ils viennent de signer leur 200ème contrat d’avenir et développent l’emploi dans les zones où il en manque. VVF Villages se développe surtout là où les concurrents ne sont pas : 80% des villages ne sont pas proches du littoral. Les 5 valeurs défendues par VVF Villages sont :

  • Bonjour
  • Découverte
  • Partager
  • Envie
  • « cent gages »

VVF Villages mise sur l’humain pour son aspect social et solidaire : intégration, soirées, rencontres, découverte des territoires.

Plein d’humilité, G. Mallet nous informe que VVF Villages accueille 400.000 vacanciers par an, avec un taux de satisfaction de 97%.

Marc Arthur Gauthey, connecteur tourisme chez Oui Share

Nous avons tout d’abord le droit à une belle définition du collaboratif. Pour M.A Gauthey, le collaboratif est synonyme d’échange avant, pendant et après via le Web pour faire des choses dans la vraie vie. C’est le principe même de AirBnB ou de Oui Share. Un sondage rapide de la salle prouve que le collaboratif est bien ancré, même si le panel n’est pas représentatif.

En découlent quelques paradoxes sur ces nouveaux touristes qui ne veulent pas l’être, qui fuient les endroits les plus fréquentés en suivant un guide vendu à … 400.000 exemplaires. Certainement le moment le plus passionnant de ce débat.

Conclusion par Gilles Caire

G. Caire reprend la parole pour conclure cette table ronde en focalisant sur le rôle des enfants au sein du collaboratif. Les enfants sont le lien entre les différentes familles qui se retrouvent dans une maison d’hôtes ou en village vacances. N. Ferrary rappelle aussi qu’un but du tourisme collaboratif et solidaire est de créer du lien et surtout de le garder après le séjour. Il cite l’exemple d’un voyageur ayant fait le tour du monde et ayant été exclusivement hébergé chez des personnes qu’il avait logées auparavant via AirBnB.

Séances de questions/réponses

Table ronde

Merci à tous les participants !

L’accessibilité des personnes handicapées a été soulevée. VVF Villages et AirBnB indiquent clairement sur leur site si le logement possède l’équipement nécessaire pour accueillir des personnes handicapées. Une interrogation est soulevée sur l’environnement se trouvant autour des logements.

Nous avons également découvert que AirBnB ne rejette pas l’idée d’ouvrir de nouveaux services, toujours dans l’optique de faciliter la vie des voyageurs.

 

 

Enfin, en guise de conclusion, A. Dupon nous explique qu’en France, le focus est mis sur l’accueil des touristes (notamment les chinois) plutôt que sur le solidaire et le local.

1

Découvrez Memotrips.com, la plateforme disponible sur le Web et sur mobile permettant de créer, conserver et partager ses carnets de voyage.

Conservez et partagez vos carnets de voyage

Aujourd’hui, le secteur du tourisme est en plein boom. Il n’a jamais été aussi simple de comparer un vol ou réserver une chambre d’hôtel sur Internet. Avec l’omniprésence des smartphones, le m-tourisme prend le relais durant le voyage pour maintenir le contact entre le voyageur et ses proches. Les globe-trotteurs sont de plus en plus nombreux à prendre des photos de leurs voyages, laisser des avis sur les hôtels et restaurants, réaliser des check-in, etc… mais que faire de ces découvertes? Il manque aujourd’hui un outil permettant de regrouper l’ensemble de ces souvenirs à travers un carnet de voyage. Et si, en plus, ce carnet de voyage permettait aux futurs voyageurs de préparer leur voyage à l’aide d’informations fiables, datées et objectives, ce serait formidable! Memotrips est né.

Memotrips est un site Web et une application mobile (Android et iPhone) qui permettent aux voyageurs de construire et conserver l’ensemble de leurs souvenirs de voyages à travers des photos, des étapes, des localisations, des notes ou encore des commentaires. Le voyageur a le choix entre partager son voyage au jour le jour ou a posteriori : à l’autre bout du monde, depuis l’application Memotrips de son smartphone, tablette ou ordinateur, le voyageur peut créer son carnet de voyage et y ajouter facilement et rapidement des informations. Sa famille et ses amis pourront le suivre en temps réel grâce à la fonction « Suivre un voyageur » qui leur enverra une notification à chaque mise à jour du carnet de voyage.

Archiver l’ensemble de ses carnets de voyage dans le cloud Memotrips sécurisé n’a jamais été aussi simple. Retrouver ses souvenirs et revivre ses voyages à tout moment, facilement et rapidement, depuis n’importe où via un ordinateur ou les applications smartphones est un jeu d’enfant. La protection des données personnelles est au coeur des préoccupations de Memotrips. Durant la création de son carnet de voyage, le voyageur pourra paramétrer la visibilité de son carnet de voyage : à lui seul, à ses amis ou à tout le monde. S’il le souhaite, le voyageur pourra également choisir quelles photos seront affichées publiquement dans son carnet de voyage.Les futurs voyageurs pourront s’inspirer des carnets existants et publics pour préparer leurs escapades. Après avoir utilisé la fonction de recherche pour trouver les carnets de voyage d’un pays, les futurs voyageurs auront accès à des centaines d’étapes illustrées de photos et de cartes.Quoi de plus naturel que d’échanger autour d’un voyage, se donner les bons plans et les must see ? Memotrips offre également à sa communauté plusieurs outils de communication : messagerie interne pour communiquer en privé, système de commentaire disponible sur les carnets de voyages et les étapes et notification par email à chaque carnet de voyage suivi.

La révolution du voyage est en marche. Venez partager, explorer et vous évader sur Memotrips.