Home Authors Postés parAurélien

Aurélien

Aurélien
129 ARTICLES 2 COMMENTAIRES
Passionné de Web & de voyages, je suis le fondateur de Memotrips.com, un service permettant de créer des carnets de voyage connectés.

0

Quel est le point commun entre Auschwitz, Oradour sur Glane et Tchernobyl ? Ce sont tous les lieux où des drames se sont déroulés. Et tous ces lieux connaissent une nouvelle tendance : le dark tourisme.

Défini comme une nouvelle forme de tourisme qui consiste à visiter des lieux associés à la mort, aux catastrophes et à la souffrance, le dark tourisme est souvent lié à l’histoire d’un pays : par exemple,  la visite des vestiges d’une catastrophe naturelle, d’un camp de concentration, d’un mémorial ou d’un lieu de guerre. Même si le dark tourisme est en plein essor, il faut savoir que ce phénomène a toujours existé (comme le pont de l’Alma où la princesse Diana a trouvé la mort).

Des tours opérateurs surfent même sur cette vague en proposant des séjours focalisés sur le dark tourtisme, comme le Post-Katrina City Tour, imaginé après l’ouragan Katrina.

Pour se plonger encore plus dans cette ambiance dark, sachez qu’il est possible de se mettre à place de prisonnier dans un ancien centre de détention en Lettonie reconverti en prison hôtel, et subir des harcèlement pendant la nuit, gouter aux repas de la prison et aux lits en fer. Il vous en coutera 12 € la nuit.

Décrassage matinal à la prison Hotel de Karosta-Latvia

Décrassage matinal à la prison Hotel de Karosta-Latvia

La destination la plus à la mode en ce moment est l’Urkraine et notamment les abords de la centrale nucléaire de Tchernobyl et la ville fantôme de Pripiat, située à 3km. Le célèbre magazine Forbes l’a désigné parmi les sites les plus exceptionnels du monde. Au programme des tours organisés : réacteur n°4 qui a provoqué l’exposition, forêt rouge, ville fantôme, … sans quitter le compteur Geiger pour mesurer l’intensité des radiations.

Et vous, qu’en pensez vous ? Seriez vous prêt à plonger dans le dark tourisme et à partager votre voyage sur Memotrips ?

Nous sommes en Janvier pour quelques jours encore. Il est donc toujours temps de vous souhaiter une excellente année 2016, pleine de voyages et d’évasions. Chez Memotrips, on s’est fixé quelques bonnes résolutions pour bien débuter cette nouvelle année. Nous sommes heureux de partager avec vous nos objectifs pour 2016.

resolution_memotrips_2016_1

resolution_memotrips_2016_2

resolution_memotrips_2016_3

resolution_memotrips_2016_4

Et vous, quelles sont vos résolutions ?

Quand on pense voyage connecté, on pense évidemment à la panoplie tablette / smartwatch / smartphone/carnet de voyage digital (grâce à Memotrips!), mais de nouveaux produits connectés commencent à débarquer, comme la valise.

Après une campagne de financement par la foule qui a largement dépassé les objectifs de ses fondateurs, la startup newyorkaise Bluesmart a débuté la commercialisation de sa valise connectée. Cette valise reliée à une application mobile, résout un grand nombre de petits tracas liés à ses bagages en voyage.

En arrivant au comptoir d’enregistrement des bagages, qui ne s’est jamais retrouvé à transvaser ses affaires dans un autre bagage ou dans un sac à dos car le poids de la valise dépassait la limite autorisée par la compagnie aérienne ? La valise connectée vous permet de consulter le poids de votre valise, smartphone à n’importe quel moment, via l’application.

Ensuite, en arrivant à l’hotel, avec le décalage horaire et la fatigue, on ne se souvient pas forcément de son code permettant d’ouvrir le cadenas de votre bagage. Là encore, la Bluesmart solutionne le problème en proposant de verrouiller/déverrouiller votre valise grâce à l’application mobile connecté en Bluetooth.

Et si notre smartphone est en panne de batterie, je ne peux pas ouvrir ma valise ? Bien sûr que si, puisque les ingénieurs en charge de la conception de cette valise y ont placé une batterie permettant de recharger n’importe quel équipement : smartphone, tablette ou montre connecté.

Enfin, sachez que votre valise connectée est géolocalisée à tout moment grâce à une puce GPS intégrée. Vous pourrez suivre son périple dans les méandres des tapis roulants des aéroports jusqu’à la soute de l’avion.

Qui dit valise connectée, dit bourrée d’électronique, dit forcément, valise haut de gamme… Le prix annoncé est de 399 $. Un prix que le voyageur occasionnel ne sera pas forcément prêt à mettre. En revanche, pour les voyageurs réguliers, les fonctionnalités de cette valise vous simplifieront votre voyage à coup sûr!

Pour terminer, rappelons que quelques startups règlent encore plus de problèmes liés à la valise, comme Dufl qui va jusqu’à prendre en charge la valise depuis votre lieu de résidence jusqu’à votre lieu de vacances.

0

Levons le suspense sur cette question. Les Français ne sont pas les européens qui voyagent le plus. La raison : la diversité de la France (la mer, la campagne, la montagne, les ville au riche patrimoine) permet aux Français de ne pas être obligé de s’envoler pour aller visiter le Vieux Continent et le monde.

Selon un sondage réalisé en Europe par l’agence de voyage en ligne Lastminute.com auprès de 6.000 adultes, les Français visiteraient en moyenne 8 pays au cours de leur vie, contre douze pour les Italiens et les Allemands, 13 pour les Espagnols et 16 pour les Britanniques.

Concernant l’avion, 17% des Français interrogés déclarent avoir pris l’avion plus d’une trentaine de fois alors que 15% affirment d’être jamais monté dans un avion, alors que les allemands ne sont que 10%, les Italiens 9%, les Espagnols 7% et les Britanniques 6%.

0

Au retour d'un voyage, on a tous déjà connu la fatigue et une plus grande difficulté à s'endormir. Ce sont les conséquences d'un décalage horaire. En général, ces symptômes se font ressentir dès que vous passez trois fuseaux horaires. Memotrips vous donne trois astuces pour limiter les conséquences du jetlag.

Avant le départ, pensez à retarder ou avancer vos repas d’une heure selon la destination. Vous avez déjà dû le remarquer : votre organisme ne se comporte pas de la même manière si vous voyagez à l’Est ou à l’Ouest. Il s’adapte mieux lorsque vous vous rendrez vers une destinations situées à l’Ouest (par exemple pour un voyage aux Etats Unis au départ de la France).

Une fois dans l’avion, ne mangez pas trop et évitez l’abus d’alcool, de caféine et de théine. Ces boissons contient des produits excitants qui peuvent perturber votre horloge biologique et vous empêcher de dormir. Essayez également de prendre un vol qui vous fera arriver le soir. Fatigué de votre voyage, vous devriez trouver facilement le sommeil pour faire « une bonne nuit ».

Une fois arrivé sur le lieu de vos vacances, pour éviter d’avoir les symptômes du décalage horaire, il faut se mettre à l’heure du pays visité. Si il fait jour, profitez en, même si c’est la nuit dans votre pays d’origine. A l’inverse, si il fait nuit, essayez de vous coucher pour dormir.

a350-qatar-airways

La solution ultime viendra peut être de l’avion en lui même. Le dernier avion Airbus A350 comporte des innovations pour aider le corps à traverser les fuseaux horaires. La première innovation concerne les lumières en cabine. Des diodes LED simulent les variations du soleil grâce à leur lueur qui s’adapte au rythme de sommeil idéal à adopter pendant le trajet. L’A350 a également été pensé pour limiter les effets négatifs des variations de pression et d’humidité dans la cabine. Ensuite, l’aérodynamisme de l’avion et plus particulièrement de ses ailes, permet de diminuer le bruit du vol et de créer un environnement plus favorable au sommeil. Pour le moment, seuls les passages de Qatar Airways peuvent bénéficier de ces technologies sur des vols desservant Doha, Singapour, New York et Francfort.

0

Vous êtes surexcités, vous partez en voyage bientôt! Mais une prise de tête persiste lorsqu'on part en voyage: la valise. Il faut la préparer, la peser, la trainer jusqu'à l'aéroport, l'étiqueter, l'enregistrer, lui dire au revoir jusqu'au débarquement de l'avion et à destination, on l'attend et on croise les doigts pour la retrouver...

Dufl

Dufl est une application mobile qui va mettre fin à ces petits tracas matériels: elle prend en charge votre valise de A à Z. Vous pourrez ainsi partir à l’aéroport l’esprit léger sans vous soucier de vos bagages : Dufl s’occupe de les acheminer jusqu’à votre destination, pour vous.

Comment ça fonctionne ?

Lancez l’application Dufl pour indiquer que vous allez partir en vacances. Fedex vous livre une valise Dufl que vous pourrez remplir de tous les objets et vêtements indispensables à votre périple, comme si il s’agissait de votre propre valise. Une fois prête, Dufl vient la récupérer et la stocke dans l’un de ses entrepôts. Lorsque vous partez en voyage, vous avertissez Dufl par l’application et la startup se charge d’envoyer vos bagages directement dans votre hôtel de destination. Vous voyagez léger, sans contrainte et retrouvez toutes vos affaires en arrivant.

Dufl

A la fin de votre séjour, un petit message à Dufl via l’application mobile et une personne vient la récupérer. Elle est alors prise en charge, les vêtements sont lavés et rangés soigneusement et la valise est à nouveau stockée dans l’un des entrepôts de Dufl, prête pour un nouveau voyage.

Combien ça coute ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le service n’est pas si cher. Le stockage vous coutera 10 $ par mois. A chaque voyage, comptez également 100 $ pour l’acheminement (aller/retour, le nettoyage et le rangement de votre valise).

Bien entendu, il est possible de modifier le contenu de votre valise lorsque vous le souhaitez.

Malheureusement, le service est pour le moment uniquement disponible aux Etats-Unis. Et vous, seriez-vous prêt à vous libérer de votre valise?

1
Partager ses photos de voyage
Un voyage se vit, se raconte et se partage. La plupart des voyageurs attendent le retour de leur périple pour inviter leurs amis et leur famille lors de la traditionnelle soirée photos. On a tous passé de longues heures à regarder des photos dénuées de sens et de contexte. Et pourquoi le voyageur ne partagerait-il pas ses photos PENDANT son voyage ?
Il y a plusieurs manières de partager ses photos de vacances au cours de son périple.
 
Par email
C’est certainement la manière la plus simple d’envoyer des photos de ses vacances. Sélectionnez quelques photos dans votre smartphone, trouvez une connexion Internet et sélectionnez les destinataires en saisissant les adresses e-mails. C’est efficace mais il faut à chaque fois sélectionner les destinataires, ce qui signifie que vous oublierez sûrement des personnes qui resteront sans nouvelles. Vos proches prendront l’habitude (ou pas) de vous répondre par e-mail, sans forcément enlever les pièces jointes dans leurs réponses, ce qui alourdira votre messagerie électronique et votre connexion Internet (surtout si vous êtes en roaming!). Et n’oubliez pas que vous serez limités sur la taille et le nombre de vos pièces jointes.
 
Par iPhoto
Réservé aux possesseurs d’iPhone et iPad, iPhoto vous permet de créer un flux de photos à partager avec les personnes souhaitées. Même si cette méthode est ultra simple, n’oubliez pas que vos proches doivent être équipés Apple. A noter qu’iPhoto ne permet pas d’interagir avec vos photos (commentaires, etc.).
 
Par Facebook
Le réseau social le plus connu permet bien évidemment de partager des photos en postant des statuts ou des albums. Vos photos de vacances seront donc mélangées avec l’actualité de tous vos amis, au milieu des vidéos de chats et des foodporns. Vous perdez la propriété de vos photos et ne saurez plus clairement qui y a accès. Même si 1.5 milliard de personnes sont présentes sur Facebook, vérifiez que l’ensemble des personnes avec qui vous voulez partager votre voyage se trouve sur Facebook. Sans être inscrits, ils ne pourront pas voir vos publications.
 
Par Whatsapp
Whatspp est une application mobile et web qui est en train de remplacer le SMS et le MMS. Vous connaissez Facebook Messenger ? Whatspp est très très proche, mais en plus pratique et plus simple. Vous pouvez communiquer en mode « chat » avec une seule personne ou un groupe de personnes. Vous pouvez envoyer des photos ou des vidéos simplement mais une connexion Internet est obligatoire pour utiliser Whatsappp. Encore une fois, les personnes avec qui vous souhaitez rester en contact doivent avoir Whatsapp.
 
Par Memotrips
Application Web et mobile (Android et iOS) qui va au-delà du simple partage de photos puisque vous pouvez tenir un véritable carnet de voyage en y indiquant chacune de vos étapes. Le voyageur peut créer et compléter son carnet de voyage sur son smartphone, même sans connexion Internet. Dès qu’un Wifi est trouvé, la synchronisation est lancée automatiquement. Vos proches peuvent alors se connecter à votre carnet de voyage pour y consulter les photos, les étapes, les localisations, etc. Un système de notification alerte les personnes qui se sont abonnées à votre carnet de voyage, tandis que les commentaires vous permettent d’échanger facilement avec vos proches.

Comme vous l’avez compris, vous avez le choix pour partager vos souvenirs de voyage. En toute objectivité, nous vous recommandons d’utiliser Memotrips qui simplifiera la démarche, permettra à vos proches de vous suivre simplement sans surcharger leur boite email, et qui pour vous a un autre intérêt: celui de conserver vos souvenirs de voyages à un seul endroit, pour toujours!

0

Prendre des vacances ensemble est une chose très importante pour la famille. Pour cela, il faut bien choisir sa destination si l’on veut passer des bons moments avec sa famille. Voici alors 10 destinations à privilégier pour vos vacances en famille.

Japon

japon

Si vous êtes fanatiques des cultures et des légendes japonaises, préparer votre voyage au Japon, car il possède plusieurs sites qui vont vous faire flipper pendant votre séjour. Appréciez les cultures et les cuisines japonaises ainsi que les technologies nippones pour satisfaire votre voyage en famille.

Hawaï

C’est l’une des destinations le plus spectaculaires au monde. Il vous offre des sites naturels à perte de vue comme le parc national des volcans ou bien le Hawaï Tropical Botanical Garden. Que ce soit pour une escapade en montagne ou une sortie sur la plage, ces îles vous feront voir de toutes les couleurs.

Brésil

Si vous voulez voir la fameuse statue de Cristo Redentor de Rio, faites un tour au Brésil. Il vous offre des parcs naturels comme l’Amazone ou la chute d’Iguazú, sans oublier ses monuments historiques. Vous pouvez aussi apprécier le football.

Chine

chine

Faites vos bagages et partez pour la Chine si vous voulez voir la grande Muraille de Chine, la Cité interdite ou le Mausolée de l’Empereur Qin. Découvrez aussi les cultures et les arts martiaux chinois.

Costa Rica

La Costa Rica regroupe des sites touristiques très intéressants pour la famille. Elle possède des plages, des parcs, des jardins,… mais aussi divers divertissements comme le surf, le football,…

Seychelles

Les Seychelles sont l’un des pays qui détiennent la plus belle plage du monde. Grâce à ses magnifiques paysages, vous pouvez faire des escapades, des plongées sous-marines,…

Miami

Si vous aimez le style américain, visitez Miami car vous y trouverez des endroits fantastiques et modernes. Ne manquez surtout pas le fameux Miami Beach et le Flamingo Park.

Londres

londres

Découvrez la plus haute roue d’observation du monde et les musées d’arts ainsi que le fameux Tower Bridge et d’autres sites très intéressants dans la ville de Londres. Des grands hôtels vous attendent à votre arrivée.

Australie

Appréciez les meilleures de la nature en Australie. Plus d’une centaine de sites à visiter, passer votre séjour en famille là-bas et admirer ses magnifiques paysages ainsi que les vies sauvages qui y vivent.

Rome

Si vous avez envie de voir le pays de l’empire romain et visiter le grand Colisée ou le Basilique Saint Pierre de Rome, emmenez votre famille et découvrez ce magnifique pays.

0

Il y a quelques mois, nous sommes partis au Portugal, pour un week end à Lisbonne. Cela faisait un moment qu’on me vantait les mérites du Portugal : paysage, océan, accueil et pouvoir d’achat. Avion et hôtel réservés, guides achetés, inspirations prises sur Memotrips, nous avions tout prévu … tout sauf les 3h de retard de l’avion.

Nous devions partir le samedi 16 mai à 11h de Paris Charles de Gaulle pour Lisbonne. Nous embarquons dans l’avion une demi heure avant le décollage, mais comprenons rapidement qu’il y a un problème. Plusieurs techniciens font des allés retours entre la cabine et le tarmac. Vers 11h30, le commandant de bord nous informe que l’avion ne passe pas les tests techniques, qu’il ne décollera donc pas et nous parle d’une indemnisation pour manger. Nous redescendons de l’avion direction le terminal. On nous distribue une carte magnétique contenant un crédit pour une collation. Valeur : 4 €. Je décide de râler un peu sur Twitter. Après deux heures supplémentaires d’attente, nous embarquons et décollons avec un retard total de 3h. Arrivée à Lisbonne, je découvre que j’ai été contacté sur Twitter par sav.flight

On m’explique que j’ai le droit à une indemnisation et que celle ci dépend de la durée du retard et de la distance du vol :

  • 250 euros pour les vols d’une distance de 1 500 km ou moins.
  • 400 euros pour les vols intracommunautaires de plus de 1 500 km et pour tous les autres vols de 1 500 à 3 500 km.
  • 600 euros pour les vols de plus de 3 000 km.

Source : https://fr.sav.flights/blog/2014/09/que-faire-si-mon-vol-est-en-retard/

D’après le site, j’ai donc le droit à une indemnisation de 500 € (250 € x 2 personnes). Je n’y crois pas vraiment mais me lance quand même dans la démarche le 15 mai. Je me connecte donc sur sav.flights, fais une demande d’indemnisation en expliquant mon cas, en donnant quelques informations et la copie de ma carte d’embarquement et de ma pièce d’identité. Quelques jours plus tard, on m’indique que mon dossier a été validé et envoyée  à la compagne aérienne. Je prends quelques nouvelles sur Twitter et on m’indique qu’il faut attendre 60 jours. Passé ce délais (le 15 juillet), sans réponse de la compagnie, on m’informe que je dois saisir la Médiation du Tourisme et du Voyage. Cette procédure est réalisée par sav.flight. Le 24 août, je reçois un email de la compagnie aérienne me confirmant la compensation stipulée par le Règlement EC 261/2004.

L’indemnisation en cas de retard d’un vol n’a jamais été aussi simple qu’avec des sites Internet comme sav.flight. La procédure et le suivi ne m’a pas pris plus de 2h pour une indemnisation de 500 €. Rentable non ?

0
Meet To Travel

Le concept de Meet To Travel est de rencontrer des voyageurs, pour partir avec eux en voyage. Le principe est d’allier « site de rencontre » et « réseau social » pour les voyageurs.

L’objectif du site est d’une part de permettre aux inscrits de rencontrer des personnes qui souhaitent voyager, des « compagnons de voyages » pour un séjour particulier ; mais également des personnes ayant les mêmes objectifs de vie, les mêmes intérêts pour les voyages. Il s’agit d’un véritable réseau social pour voyageurs

  • Page de profil
  • Discussion instantanée
  • Recherche ciblée des voyages
  • Recherche ciblée des voyageurs
  • Propositions de bons plans / séjours à prix abordable
  • Conseils pratiques, actualités découverte ou insolite
  • Possibilité de réaliser son carnet de voyage

 

meettotravel_profil

Les atouts du site sont nombreux :

  • Site simple / ergonomique
  • Gratuit
  • Complet
  • Innovant
  • Domaine d’activité qui attire, fait rêver…
  • Site communautaire (partage d’expériences, partage de frais)

Mais au fait.. qui se cache derrière Meet To Travel ?

Qui êtes-vous ?

Eloïse Greiner : Passionnée de voyage depuis toujours, j’aime parcourir le monde, découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages et partager cela autour de moi. Diplômée d’une licence en management des ressources humaines et après avoir travaillé dans ce domaine, j’ai développé l’esprit d’entreprenariat que j’ai mis en parallèle avec ma passion pour le tourisme.

C’est lors d’un voyage que j’ai eu la première réflexion sur le concept. J’avais posé les mêmes congés que la personne avec qui je souhaitais partir, nous avions le même budget, mais pas la même envie de destination. Sans concession de notre part, nous ne serions pas parties. Car partir seul, bien qu’enrichissant, est souvent difficile et ne permet pas l’échange et le partage de la même façon. J’ai alors dit à mon amie : « Ce serait super si il existait un site où l’on propose sa destination, son budget, ses dates et quelques critères, puis les voyageurs intéressés s’inscrivent… »

Voilà comment tout a commencé …

Rejoignez la communauté de Meettotravel !