Accueil Voyageurs connectés

Quand on pense voyage connecté, on pense évidemment à la panoplie tablette / smartwatch / smartphone/carnet de voyage digital (grâce à Memotrips!), mais de nouveaux produits connectés commencent à débarquer, comme la valise.

Après une campagne de financement par la foule qui a largement dépassé les objectifs de ses fondateurs, la startup newyorkaise Bluesmart a débuté la commercialisation de sa valise connectée. Cette valise reliée à une application mobile, résout un grand nombre de petits tracas liés à ses bagages en voyage.

En arrivant au comptoir d’enregistrement des bagages, qui ne s’est jamais retrouvé à transvaser ses affaires dans un autre bagage ou dans un sac à dos car le poids de la valise dépassait la limite autorisée par la compagnie aérienne ? La valise connectée vous permet de consulter le poids de votre valise, smartphone à n’importe quel moment, via l’application.

Ensuite, en arrivant à l’hotel, avec le décalage horaire et la fatigue, on ne se souvient pas forcément de son code permettant d’ouvrir le cadenas de votre bagage. Là encore, la Bluesmart solutionne le problème en proposant de verrouiller/déverrouiller votre valise grâce à l’application mobile connecté en Bluetooth.

Et si notre smartphone est en panne de batterie, je ne peux pas ouvrir ma valise ? Bien sûr que si, puisque les ingénieurs en charge de la conception de cette valise y ont placé une batterie permettant de recharger n’importe quel équipement : smartphone, tablette ou montre connecté.

Enfin, sachez que votre valise connectée est géolocalisée à tout moment grâce à une puce GPS intégrée. Vous pourrez suivre son périple dans les méandres des tapis roulants des aéroports jusqu’à la soute de l’avion.

Qui dit valise connectée, dit bourrée d’électronique, dit forcément, valise haut de gamme… Le prix annoncé est de 399 $. Un prix que le voyageur occasionnel ne sera pas forcément prêt à mettre. En revanche, pour les voyageurs réguliers, les fonctionnalités de cette valise vous simplifieront votre voyage à coup sûr!

Pour terminer, rappelons que quelques startups règlent encore plus de problèmes liés à la valise, comme Dufl qui va jusqu’à prendre en charge la valise depuis votre lieu de résidence jusqu’à votre lieu de vacances.

0

Vous êtes surexcités, vous partez en voyage bientôt! Mais une prise de tête persiste lorsqu'on part en voyage: la valise. Il faut la préparer, la peser, la trainer jusqu'à l'aéroport, l'étiqueter, l'enregistrer, lui dire au revoir jusqu'au débarquement de l'avion et à destination, on l'attend et on croise les doigts pour la retrouver...

Dufl

Dufl est une application mobile qui va mettre fin à ces petits tracas matériels: elle prend en charge votre valise de A à Z. Vous pourrez ainsi partir à l’aéroport l’esprit léger sans vous soucier de vos bagages : Dufl s’occupe de les acheminer jusqu’à votre destination, pour vous.

Comment ça fonctionne ?

Lancez l’application Dufl pour indiquer que vous allez partir en vacances. Fedex vous livre une valise Dufl que vous pourrez remplir de tous les objets et vêtements indispensables à votre périple, comme si il s’agissait de votre propre valise. Une fois prête, Dufl vient la récupérer et la stocke dans l’un de ses entrepôts. Lorsque vous partez en voyage, vous avertissez Dufl par l’application et la startup se charge d’envoyer vos bagages directement dans votre hôtel de destination. Vous voyagez léger, sans contrainte et retrouvez toutes vos affaires en arrivant.

Dufl

A la fin de votre séjour, un petit message à Dufl via l’application mobile et une personne vient la récupérer. Elle est alors prise en charge, les vêtements sont lavés et rangés soigneusement et la valise est à nouveau stockée dans l’un des entrepôts de Dufl, prête pour un nouveau voyage.

Combien ça coute ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le service n’est pas si cher. Le stockage vous coutera 10 $ par mois. A chaque voyage, comptez également 100 $ pour l’acheminement (aller/retour, le nettoyage et le rangement de votre valise).

Bien entendu, il est possible de modifier le contenu de votre valise lorsque vous le souhaitez.

Malheureusement, le service est pour le moment uniquement disponible aux Etats-Unis. Et vous, seriez-vous prêt à vous libérer de votre valise?

1
Partager ses photos de voyage
Un voyage se vit, se raconte et se partage. La plupart des voyageurs attendent le retour de leur périple pour inviter leurs amis et leur famille lors de la traditionnelle soirée photos. On a tous passé de longues heures à regarder des photos dénuées de sens et de contexte. Et pourquoi le voyageur ne partagerait-il pas ses photos PENDANT son voyage ?
Il y a plusieurs manières de partager ses photos de vacances au cours de son périple.
 
Par email
C’est certainement la manière la plus simple d’envoyer des photos de ses vacances. Sélectionnez quelques photos dans votre smartphone, trouvez une connexion Internet et sélectionnez les destinataires en saisissant les adresses e-mails. C’est efficace mais il faut à chaque fois sélectionner les destinataires, ce qui signifie que vous oublierez sûrement des personnes qui resteront sans nouvelles. Vos proches prendront l’habitude (ou pas) de vous répondre par e-mail, sans forcément enlever les pièces jointes dans leurs réponses, ce qui alourdira votre messagerie électronique et votre connexion Internet (surtout si vous êtes en roaming!). Et n’oubliez pas que vous serez limités sur la taille et le nombre de vos pièces jointes.
 
Par iPhoto
Réservé aux possesseurs d’iPhone et iPad, iPhoto vous permet de créer un flux de photos à partager avec les personnes souhaitées. Même si cette méthode est ultra simple, n’oubliez pas que vos proches doivent être équipés Apple. A noter qu’iPhoto ne permet pas d’interagir avec vos photos (commentaires, etc.).
 
Par Facebook
Le réseau social le plus connu permet bien évidemment de partager des photos en postant des statuts ou des albums. Vos photos de vacances seront donc mélangées avec l’actualité de tous vos amis, au milieu des vidéos de chats et des foodporns. Vous perdez la propriété de vos photos et ne saurez plus clairement qui y a accès. Même si 1.5 milliard de personnes sont présentes sur Facebook, vérifiez que l’ensemble des personnes avec qui vous voulez partager votre voyage se trouve sur Facebook. Sans être inscrits, ils ne pourront pas voir vos publications.
 
Par Whatsapp
Whatspp est une application mobile et web qui est en train de remplacer le SMS et le MMS. Vous connaissez Facebook Messenger ? Whatspp est très très proche, mais en plus pratique et plus simple. Vous pouvez communiquer en mode « chat » avec une seule personne ou un groupe de personnes. Vous pouvez envoyer des photos ou des vidéos simplement mais une connexion Internet est obligatoire pour utiliser Whatsappp. Encore une fois, les personnes avec qui vous souhaitez rester en contact doivent avoir Whatsapp.
 
Par Memotrips
Application Web et mobile (Android et iOS) qui va au-delà du simple partage de photos puisque vous pouvez tenir un véritable carnet de voyage en y indiquant chacune de vos étapes. Le voyageur peut créer et compléter son carnet de voyage sur son smartphone, même sans connexion Internet. Dès qu’un Wifi est trouvé, la synchronisation est lancée automatiquement. Vos proches peuvent alors se connecter à votre carnet de voyage pour y consulter les photos, les étapes, les localisations, etc. Un système de notification alerte les personnes qui se sont abonnées à votre carnet de voyage, tandis que les commentaires vous permettent d’échanger facilement avec vos proches.

Comme vous l’avez compris, vous avez le choix pour partager vos souvenirs de voyage. En toute objectivité, nous vous recommandons d’utiliser Memotrips qui simplifiera la démarche, permettra à vos proches de vous suivre simplement sans surcharger leur boite email, et qui pour vous a un autre intérêt: celui de conserver vos souvenirs de voyages à un seul endroit, pour toujours!

Tout a comE&Bmencé avec deux copines, Eugénie et Bérangère, 22 ans, qui, sur un coup de tête, ont décidé d’entreprendre un périple de 2 200 km le long du Danube, de l’Allemagne à la Mer Noire. Pas très sportives, les filles ont adapté le parcours avec des étapes modérées, ce qui leur a laissé du temps pour admirer les paysages, faire des rencontres et partir à la découverte des petits trésors cachés.

A leur retour, deux mois plus tard, les deux amies amisétaient tombées amoureuses du voyage à vélo : la sensation de liberté, la nature, la convivialité, tout cela, elles ont eu envie de le partager. C’est pourquoi, fraîchement diplômées de l’ESSEC, elles ont lancé leur start-up, Le Vélo Voyageur, en janvier 2011. Cette agence de voyages, spécialisée dans les séjours à vélo pour les individuels, propose des voyages « clé en main » avec des forfaits comprenant la location de vélos équipés, la réservation des hébergements, le transport des bagages, les cartes, le carnet de route et le guide touristique. En cas de pépin, comme une crevaison, pas de panique, l’assistance 24h/24 est également comprise dans le forfait.

familleCôté destinations, il y en a pour tous les goûts : vallée de la Loire, canal du Midi, Pays Basque, Bretagne, Landes, Baie de Somme, Provence, Bourgogne, mais aussi Espagne, Italie, Suisse, Belgique, Croatie, et, pour les envies d’exotisme, Inde du Sud et Cambodge. En tout, une vingtaine de destinations et plus de 80 séjours proposés, pour un week-end, une semaine, 10 jours ou plus. Le Vélo Voyageur peut aussi organiser des séjours sur-mesure, à condition qu’ils aient lieu sur des itinéraires déjà testés, car Eugénie et Bérangère mettent un point d’honneur à faire un repérage des parcours avant de les proposer à d’autres voyageurs afin de garantir la qualité et la sécurité des séjours.

Les séjours sont adaptés aux ‘’Vélo Voyageurs’’ de 7 à 77 ans : familles, seniors et groupes d’amis de tous âges partent en vacances avec l’agence. En effet, nul besoin d’être un cycliste chevronné pour effectuer un voyage à vélo : les itinéraires se situent majoritairement dans des régions où les routes sont plates et les pistes cyclables bien aménagées. De plus, la longueur des étapes est adaptée : entre 30 et 40 km en moyenne, ce qui, à un rythme tranquille de 10 km/h, correspond à 3 ou 4 heures de vélo par jour. Certains parcours sont même spécifiquement conçus pour les familles et leurs enfants, avec des itinéraires plus courts. Pour les parents ayant des enfants trop jeunes pour effectuer les étapes, des vélos suiveurs et des carrioles sont à disposition. Les parcours laissent donc le temps de s’arrêter quand l’on en a envie, pour visiter un château ou un village ou tout simplement pour profiter du panorama. Telle est la philosophie du Vélo Voyageur : ce qui importe, ce n’est pas l’arrivée mais le chemin parcouru !

couple

0
Meet To Travel

Le concept de Meet To Travel est de rencontrer des voyageurs, pour partir avec eux en voyage. Le principe est d’allier « site de rencontre » et « réseau social » pour les voyageurs.

L’objectif du site est d’une part de permettre aux inscrits de rencontrer des personnes qui souhaitent voyager, des « compagnons de voyages » pour un séjour particulier ; mais également des personnes ayant les mêmes objectifs de vie, les mêmes intérêts pour les voyages. Il s’agit d’un véritable réseau social pour voyageurs

  • Page de profil
  • Discussion instantanée
  • Recherche ciblée des voyages
  • Recherche ciblée des voyageurs
  • Propositions de bons plans / séjours à prix abordable
  • Conseils pratiques, actualités découverte ou insolite
  • Possibilité de réaliser son carnet de voyage

 

meettotravel_profil

Les atouts du site sont nombreux :

  • Site simple / ergonomique
  • Gratuit
  • Complet
  • Innovant
  • Domaine d’activité qui attire, fait rêver…
  • Site communautaire (partage d’expériences, partage de frais)

Mais au fait.. qui se cache derrière Meet To Travel ?

Qui êtes-vous ?

Eloïse Greiner : Passionnée de voyage depuis toujours, j’aime parcourir le monde, découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages et partager cela autour de moi. Diplômée d’une licence en management des ressources humaines et après avoir travaillé dans ce domaine, j’ai développé l’esprit d’entreprenariat que j’ai mis en parallèle avec ma passion pour le tourisme.

C’est lors d’un voyage que j’ai eu la première réflexion sur le concept. J’avais posé les mêmes congés que la personne avec qui je souhaitais partir, nous avions le même budget, mais pas la même envie de destination. Sans concession de notre part, nous ne serions pas parties. Car partir seul, bien qu’enrichissant, est souvent difficile et ne permet pas l’échange et le partage de la même façon. J’ai alors dit à mon amie : « Ce serait super si il existait un site où l’on propose sa destination, son budget, ses dates et quelques critères, puis les voyageurs intéressés s’inscrivent… »

Voilà comment tout a commencé …

Rejoignez la communauté de Meettotravel !

0

Quand on vous parle de covoiturage, vous pensez forcément à Blablacar. Mais savez vous qu’il existe également des sites web de covoiturage spécialisé dans des domaines particuliers ? C’est le cas de Covoiturart, le site de covoiturage vers les lieux culturels et touristiques.

Covoiturart est né … durant un covoiturage, lorsque Adalaïs, étudiante en histoire de l’art et amoureuse de la culture, rencontre Thibault, jeune juriste. Le principe est très simple. Après avoir renseigné les informations fondamentales comme votre nom, votre prénom, votre âge, vos coordonnées bancaires, votre adresse mail et quelques préférence (tabac, musique, etc.), vous aurez le choix entre des voyages covoiturés (vous montez dans la voiture de quelqu’un) ou covoitureur (vous proposez votre véhicule).

Comment çà marche ?

C’est le covoitureur qui fait le premier pas. Il propose son voyage, indique sa destination, son lieu de rendez-vous, son horaire et sa date de départ. Il indique également son prix qui doit être juste, aidé en cela par un code couleur. Il a la possibilité de proposer des étapes pendant son trajet et de créer de ce fait des sous-trajets. Il choisit le mode de réservation qui a sa préférence : immédiate (le covoituré qui réserve voit sa place automatiquement confirmée) ou différée (le covoituré doit attendre la confirmation du covoitureur pour voir sa réservation confirmée).Le covoituré qui souhaite partir en covoiturage recherche les covoiturages disponibles sur le site à partir de la destination de son choix. Il réserve sa place en ligne et peut avant cela poser des questions en ligne au covoitureur. Sa place n’est définitivement réservée qu’une fois le paiement par carte bancaire encaissé par covoiture-art.

Combien çà coute ?

 

covoiturartDéjà 1.100 lieux répertoriés

Il y a actuellement 1 100 lieux culturels accessibles à la visite via covoiture-art.com. Cette liste est composée des musées labellisés Musées de France, mais aussi de sites touristiques et culturels incontournables en France comme la cité médiévale de Carcassonne, le Mont Saint-Michel, les abbayes de Fontenay et de Saint-Martin du Canigou, le musée Toulouse-Lautrec et la cathédrale d’Albi ou encore le Palais des Papes d’Avignon ! Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les sensibilités

 

L’équipe Memotrips travaille dur pour sortir au plus vite l’application Android qui vous permettra d’emporter, consulter et compléter vos carnets de voyage avec votre smartphone. Après plusieurs mois de développement, nous commençons à avoir une application qui ressemble à quelque chose. Les tests ont commencé il y a quelques semaines, mais le premier test « grandeur nature » aura lieu à partir de demain. Nous profitons d’un voyage à New York pour tester l’application.

Application Memotrips à New York

Application Memotrips à New York

L’application est ultra intuitive. Vous en saurez plus au moment de la sortie de l’application (prévue début 2015) mais sachez que l’idée est d’ajouter des étapes en y indiquant un titre, une description et quelques photos (la géolocalisation et la date sont automatiquement renseignées) à tout moment, même sans connexion Internet. Vous construisez ainsi votre carnet de voyage dans votre smartphone. Lorsqu’une connexion Internet est trouvée, l’application synchronise automatiquement vos étapes dans le cloud sécurisé de Memotrips. Votre famille et vos proches pourront alors consulter votre périple via le site web https://www.memotrips.com

Le carnet de voyage connecté utilisé pour ce test grandeur nature est Passer Thanksgiving & Black Friday à New York

0

Si le concept évoqué dans cet article s’adresse principalement à des touristes étrangers visitant la France, il pourrait cependant intéresser toute personne ne disposant pas de smartphone et devant rester connectée en France pendant ses vacances et déplacements professionnels.

Travel Wifi propose une solution intéressante pour rester connecté partout en France pendant ses déplacements personnels ou professionnels. Après une rapide réservation en ligne, vous vous faites livrer un petit domino 4G directement chez vous, à votre hôtel ou même directement à l’aéroport. Il ne reste plus qu’à connecter vos différents périphériques (jusqu’à 10 en même temps) sur le domino en wifi. Les smartphones, tablettes et ordinateurs de la famille ou des collègues pourront donc s’appairer très simplement au domino pour rester connectés comme à la maison. En zone de couverture 4G les débits sont très rapides, ils peuvent cependant rapidement chuter lorsque la couverture réseau (assurée par Bouygues Telecom) n’est pas optimale. Avec des tarifs relativement élevés (de 15€ par jour pour une location de 2 jours à 6€ par jour pour une location de 50 jours), l’offre de Travel Wifi se limitera donc à du dépannage ponctuel. Il convient tout de même de noter que contrairement aux offres proposées par les opérateurs, la solution de Travel Wifi est réellement illimitée, vous pourrez donc sans problème regarder un film en VOD ou créer sans limite des carnets de voyages Memotrips !!! On rêverait d’une solution similaire fonctionnelle dans le monde entier, Travel Wifi si vous me lisez…

0

A la manière de Foursquare ou TripAdvisor, la nouvelle fonction "Explore" de la célèbre application Google Maps pour iOS et Android vous propose des recommandations de lieux et d'activités contextualisés.

Si la fonction première de Google Maps est de vous aider à trouver votre route, l’application n’en finit pas d’être mise à jour et de proposer de nouvelles fonctions. La dernière en date, « Explore », un moteur de suggestion intelligent qui vous propose de découvrir Explore-SEO 3des points d’intérêts autour de vous ou autour du lieu recherché. Pour activer la fonction, rien n’est plus simple, il suffit de cliquer sur la nouvelle petite icône qui s’affiche en bas à droite de l’écran de votre smartphone lorsque Google a des suggestions de lieux à vous faire. Vous pourrez ensuite filtrer les résultats en fonction de leur éloignement à pied ou en voiture ou encore les lister en fonction des moments de la journée. A la manière de l’assistant personnel Google Now, Explore se veut intelligent, ainsi, à midi ou à 20h, l’application mettra en avant des restaurants, alors qu’elle privilégiera des bars ou boites de nuit à 23h, de la même manière Explore vous indiquera les cinémas à proximité par temps de pluie alors qu’il vous recommandera les parcs et jardins par grand soleil. Enfin, comme toujours, Google promet que les résultats s’affineront et se montreront plus pertinents si vous acceptez de lui confier vos historiques et données personnelles. Enfin, Google Plus vient renforcer l’intérêt de l’application en proposant des notes et avis sur les différents lieux.

Explore-SEO 2

Pour conclure, cette fonction se montrera très pratique en vacances ou dans une ville inconnue. Cependant, pour une utilisation optimale, il faudra accepter de confier (encore) toutes ses informations personnelles à Google. On ne pourra pas non plus vraiment se fier à la base de données d’avis de Google Plus bien moins riche que celle de TripAdvisor…

Dans le monde des objets connectés, la famille ne cesse de s’agrandir ! Une aubaine pour le Travel. Aujourd’hui, présentation de Tile : un marqueur connecté qui va vous permettre de ne plus jamais perdre vos clés, vos bagages ou même votre enfant (ça arrive).

A peine plus grand qu’un porte-clés (il s’agirait de ne pas le perdre), le marqueur Tile fonctionne avec une application iPhone. Le principe est simple : il suffit de fixer le marqueur sur n’importe quel objet et vous pourrez ainsi le suivre à la trace. Pour les plus têtes en l’air, Tile pourra être utilisé jusque pour retrouver leurs clés. Dans le monde du Tourisme, l’utilité est bien plus grande : il arrive que les bagages se trompent d’avion, avec Tile au moins, vous saurez où ils sont (même si vous ne les récupérez jamais). Les marqueurs fonctionnent pendant un an sans recharge. Après cela, il faudra débourser 25 euros pour en racheter un. Ils sont équipés d’un speaker et produisent une alerte sonore à l’approche du propriétaire de l’objet. Autre fonctionnalité : Tile est un marqueur partageable. Ainsi, vous pouvez partager les informations de localisation de certains objets avec vos amis ou votre famille.