Accueil Voyageurs connectés

0

Imaginez, le mois d’aout, c’est les vacances, vous êtes sur la plage par temps de rêve en train de créer un magnifique carnet de voyages Memotrips sur votre tablette, bref la vie est belle et vous ne vous souciez de rien… et pourtant, le soleil tape, il tape même très fort et le soir venu, rouge écarlate vous videz 3 tubes de Biafine pour espérer dormir malgré les brulures ! C’est à peu de chose près, ce qui est arrivé au fondateur de Netatmo (l’histoire ne dit pas s’il créait vraiment un carnet de voyage…). L’idée de June était née !

Peut-être ne connaissez-vous pas encore Netatmo ? Et pourtant cette entreprise française pourrait bien connaitre un grand succès. En effet, créée en 2011 l’entreprise surf sur la vague des objets connectés, après une station météo et un thermostat, Netatmo à présenté en janvier dernier à Las Vegas le bracelet June disponible le 21 juin sur le site du constructeur.

June, le bijou qui mesure l’exposition au soleil

Netatmo présente June comme le premier bijou connecté qui mesure votre exposition au soleil. Equipé d’un capteur d’UV, ce petit bijou résolument féminin communique avec votre smartphone et vous donne des conseils pour vous protéger du soleil. L’application liée au bracelet mesure votre exposition quotidienne et vous alerte donc en cas de risque de coups de soleil. Votre smartphone pourra vous conseiller de vous tartiner de crème, de mettre un chapeau ou des lunettes de soleil.

A 95 euros, on souhaiterait avoir droit à d’autres fonctions, le marché des bracelets connectés est déjà bien chargé, mais le June est le seul à proposer la mesure de l’exposition au soleil, si seulement il avait proposé la fonction de suivi d’activité présente sur tous les autres bracelets, June serait le bracelet idéal, du moins pour les femmes en attendant qu’une version mixte ne voit le jour !

En conclusion, le June est un joli bijou qui propose une fonction innovante et utile malheureusement réservé aux femmes fortunées, les autres attendront probablement un bracelet multifonction et unisexe. On saluera tout de même l’effort de Netatmo concernant le design qui tranche sérieusement avec ce qu’on connaissait jusqu’à présent.

 

A l’occasion du concours Google Science Fair, Angelo Casimiro, jeune inventeur de 17 ans, a présenté Electricity Harvesting Footwear. Le dispositif permet de recharger son smartphone en marchant, une aubaine pour les voyageurs hyper-connectés. 

C’est un fait, l’Homme effectue quelques 7000 pas par jour (imaginez s’il se perd). Le jeune Angelo Casimiro a décidé de tirer profit de cet effort journalier en s’intéressant à la piézoélectricité. La piézo-quoi ? La piézoélectricité est la propriété de certains corps à se polariser électriquement sous l’action d’une contrainte mécanique. Vous allez comprendre : le dispositif Electricity Harvesting Footwear se présente sous la forme d’une semelle dotée de membranes piézoélectriques qui génèrent de l’électricité à chaque pas. Ainsi, l’énergie sera stockée dans une batterie connectée au smartphone. Et ce dernier ne vous lâchera plus au milieu de la visite du musée Dali à Barcelone ou au moment du célèbre selfie australien « Moi et un kangourou ».

0

Partir en voyage, c’est bien. Conserver des souvenirs à travers de jolies photos est encore mieux. Malheureusement, le prix des appareils photo réflex est très élevé. Pour remédier à ce problème, pensez consommation collaborative : louez un appareil photo pour vos vacances.

Même si les smartphones permettent aujourd’hui de prendre des photos de bonne qualité dans des conditions de luminosité idéale, cela n’est pas le cas dans des conditions plus compliquées (focus lointain, faible luminosité, etc.). Il existe aujourd’hui des sites Web qui vous permettent de louer un appareil photo haut de gamme pour la durée de votre voyage.

Zilok est très certainement la référence pour la location d’objets entre particuliers. La rubrique « Zilok photo » contient des milliers d’appareils disponibles, surtout des appareils photo Reflex. En effet, le faible prix des des compacts et hybrides explique la faible demande.

En revanche, louer son reflex pour un voyage prend tout son sens. Prenons l’exemple du « Canon EOS 450D » pour vous en convaincre. Il est affiché à 620€ chez plusieurs e-commerçants, avec un objectif de 18-55mm. Sur Zilok, la location de cet appareil photo est affiché à un prix bien en deçà, même pour une période de location assez longue :

Louer son appareil photo pour un voyage ou un week end

Louer son appareil photo pour un voyage ou un week end

Pour une escapade d’un week end ou pour un mois de voyage à l’autre bout du monde, louer son appareil photo ne vous coutera pas si cher que cela.

Il y a tout de même quelques infos à savoir avant de louer son appareil photo :

  • Si vous optez pour la location d’un appareil photo Reflex ou Hybride, vérifiez qu’au moins un objectif soit livré avec l’appareil photo. Ils peuvent également se louer à part. Idem pour les batteries et la carte mémoire. Avez vous besoin en plus d’un flash ou d’un trepied ?
  • Pensez à chercher un particulier à proximité de votre domicile car il faut en général aller chercher l’appareil photo soi même.
  • Penser à la caution relativement élevée
  • Renseignez-vous sur l’assurance proposée par le site.
  • Attention à ne pas prendre un appareil photo pro ou expert sans connaitre les principes généraux de la photo.
  • Préférez un appareil photo avec puce GPS intégrée, ce qui vous permettra de géolocaliser ces photos sur une carte lorsque vous créerez votre carnet de voyage sur Memotrips.

En plus de faire de belles économies, un autre avantage à louer son matériel photo est de pouvoir changer de modèle à chaque voyage, comparer … pour éventuellement en acheter un et le louer lorsque vous n’en avez pas besoin.

 

0

Vous rêvez de réaliser un magnifique carnet de voyage grâce à Memotrips mais n’avez pas le budget pour partir en voyage ? Je vous ai dégoté l’accessoire indispensable pour vous aider à mettre des sous de côté : la tirelire cochon connectée!

Porkfolio est une tirelire en forme de cochon qui a la particularité d’être connectée !!! En effet, une fois appairée à un smartphone ou une tablette, Porkfolio vous aidera à gérer vos économies! L’application vous indiquera évidemment la somme récoltée, mais elle vous proposera également de vous fixer des objectifs! Pour assurer la sécurité de votre trésor de guerre, vous serez alerté au moindre mouvement de votre tirelire grâce à l’accéléromètre intégré. Comble du luxe, à chaque fois que vous insérerez une pièce, le groin de votre mignon petit cochon s’éclairera de la couleur préalablement définie via l’application. Disponible en blanc, noir ou rose, Porkfolio est compatible avec les appareils Android et iOS. Bref l’accessoire indispensable pour économiser avant les vacances. Bon et comme le lancement de Memotrips n’est prévu qu’en septembre, ça vous laisse le temps de remplir votre cochon…

0

Pour beaucoup de voyageurs, l'appareil photo est le premier accessoire qui trouve sa place dans la valise au moment des préparatifs. Et pour réaliser de beaux carnets de voyages avec Memotrips, mieux vos être bien équipé! mais parmi la multitude de modèles existants, certains se prêtent mieux à la photo de voyage que d'autres. Alors à quelques semaines du début des vacances, quel appareil choisir?

De très nombreux journalistes et bloggeurs voyages ont déjà tenté de répondre à cette question, la célèbre bloggeuse Madame Oreille en a même écrit un livre  « Conseils photo pour les voyageurs » que je vous recommande vivement. Bien loin de prétendre être professionnel, je pratique la photo en voyage depuis un certain nombre d’années et je tenterai dans ce billet de vous faire profiter des enseignements que j’ai pu tirer de mon expérience.

Pour voyager léger

Si aucun smartphone ne peut à mon avis réellement remplacer un appareil photo, ce petit appareil qui nous accompagne au quotidien dispose d’un certain nombre d’atouts. Le premier est évidemment sa disponibilité. Dans une poche ou dans un sac le smartphone est toujours prêt pour immortaliser l’instant. Largement connecté, il permet également de partager instantanément nos clichés avec la terre entière et autorise même de petites retouches ou la création de montages instantanés. Bref le smartphone est le champion de la réactivité et du partage et se prêtera en voyage à merveille à la réalisation de selfies devant l’opéra de Sydney ou la Statue de la liberté. Néanmoins, la qualité d’image de ces petits appareils laisse encore à désirer dès que les conditions de luminosité ne sont plus au rendez-vous. Pour voyager léger le meilleur compromis reste encore les appareils photos compacts ! S’il en existe à tous les prix, je déconseillerais les modèles en dessous de 150€ qui ne feront pas beaucoup mieux qu’un smartphone, la réactivité et la connectivité en moins. Lors de votre choix, privilégiez un appareil avec un grand capteur et disposant d’un objectif à grande ouverture plutôt que de faire la course aux mégapixels et aux fonctions waou ! Si je ne devais retenir qu’un modèle, je recommanderais sans hésiter le Sony RX 100 qui dans un boitier très compact et pour environ 400€ offre une qualité d’image exceptionnelle !

SONY-RX100-SEO

Pour les aventuriers

Je vous ventais juste au-dessus les capacités du Sony RX 100, si c’est le champion de la qualité d’image dans un boitier compact, il souffre tout de même d’un gros défaut : il ne résistera ni à une chute, ni à un bain ! Pourtant, en voyage la tentation de photographier les poissons peut être grande et une chute ou une éraflure sont bien vite arrivées. Pour les aventuriers donc, les fabricants proposent des boitiers ultrarésistants et étanches qui se prêtent particulièrement bien à la photo de voyage, certains disposent même d’un GPS, d’une boussole ou d’un altimètre qui vous permettront de geolocaliser facilement photos sur une carte. Dans cette catégorie d’appareils encore, attention aux premiers prix… à moins de 200€, mieux vaut acheter une bonne coque étanche pour votre smartphone… Mon conseil dans cette catégorie : l’Olympus TG-3, résistant à une chute de 2m et à -10°, plongeant à 15m sous l’eau et offrant tout de même une qualité d’image très correcte, cet appareil est LE compact idéal pour les aventuriers.

OLYMPUS-TG3-SEO

Pour les plus exigeants

J’ai voyagé à de nombreuses reprises avec un gros reflex, mais je ne le ferai plus ! Si effectivement, le reflex est le nec plus ultra de la photographie, il n’est vraiment pas adapté au voyage ! Un reflex, c’est gros, c’est lourd, ça n’est pas discret, c’est fragile, et ça nécessite de solides connaissances pour être bien utilisé ! Bref, je pense que les appareils reflex sont à réserver aux amateurs experts pour qui la photo est le but du voyage. Les amateurs exigeants qui apprécient de pouvoir régler manuellement leur appareil ou de pouvoir changer d’optique pourront donc se pencher sur les compacts à objectifs interchangeables qui offrent un bon compromis en termes de volume et de qualité d’image. Extrêmement compact et légers, le Panasonic GM1 n’en demeure pas moins un excellent boitier qui contentera les amateurs exigeant dans un format adapté au voyage.

Panasonic-GM1-SEO

Par pitié, laissez votre tablette dans votre sac ou à l’hôtel !!!

Les tablettes tactiles sont de formidables machines, compactes, autonomes et qui peuvent tout à fait remplacer un ordinateur en voyage. Cependant, les tablettes ne sont pas des appareils photos, elles disposent d’un capteur pour la visioconférence mais ne sont pas du tout adaptées à la réalisation de photographie. Quoi de plus désagréable sur les sites touristiques fréquentés que la vue de ces armées de tablettes tenues à bout de bras… La tablette, c’est fragile, c’est cher, c’est gros et ça fait de mauvaises photos, quatre bonnes raisons de les laisser à l’hôtel et de privilégier un appareil photo ou à défaut un smartphone pour réaliser de joli souvenirs de vacances !

Alors, à vos appareils, prêts, partez !